bmc.constans@free.fr

ENTREZ LIBRES

Publié le par BMC

Francisco de Goya, Vicente López Portaña.

Francisco José de Goya y Lucientes, dit Francisco de Goya, né le 30 mars 1746 à Fuendetodos, près de Saragosse, et mort le 16 avril 1828 à Bordeaux.

 

Les vieilles - Huile sur toile -181 x 196 cm. - Musée des Beaux-Arts de Lille.

 

Son père, José Goya, était maître doreur. Le jeune Francisco put ainsi s’initier à l’art dès son plus jeune âge.
Très tôt Francisco travailla dans l’atelier de son père, c’est beaucoup plus tard à l’âge de treize ans qu’il s’inscrivit à L’Académie de dessin de Saragosse.


Son apprentissage fut plutôt laborieux, sa peinture n’avait pas beaucoup de succès, il n’obtint aucun prix au concours de peinture de San-Fernando. Trois ans plus tard, il se présenta à Rome dans l’espoir d’obtenir une bourse, sans résultat. Sans doute à cette époque, lui manquait-il une certaine maitrise du dessin.

 

Deux vieillards mangeant de la soupe - Huile sur toile - 49,3 x 83,4 cm. -

Musée du Prado


Vers 1763,  un parent éloigné de Goya, un certain Francisco Bayeu, artiste-peintre de son état, avait été appelé à Madrid pour participer à la décoration du Palais royal. Bayeu, bien qu’on n’en parle pas beaucoup dans différentes biographies fut certainement celui qui initia le jeune Goya à la peinture, c’est lui qui lui ouvrit la voie, et lui permit d’affirmer son style.

 

Tres de mayo - Huile sur toile - 345 x 266 cm. - Musée du Prado


En 1767, Goya décide de se rendre en Italie par ses propres moyens, il va d’abord s’installer à Rome, puis Venise et Bologne. Il découvre les peintures de Rubens, Raphaël, Véronèse et bien d’autres encore.
Grâce à l’Académie de France à Rome, il trouve du travail. C’est l’époque où il découvre Le Caravage et les fresquistes baroques. Pour la première fois, il va enfin recevoir une mention au concours des scènes historiques.

 

Le chien - Fresque sur plâtre transférée sur toile - 131,5 x 79,3 cm.

Musée du Prado.


En octobre 1771, Goya retourne enfin à Saragosse, son père est très malade. C’est aussi à cette époque qu’il va obtenir sa première commande pour peindre la fresque du dôme de la basilique del Pilar à Saragosse. Francisco Bayeu apprécie énormément le travail de Goya. Goya va épouser la sœur de Francisco, Josefa. Maintenant, Goya peint l’ensemble des peintures de la Chartreuse d’Aulx Dei, toujours à Saragosse.


Goya s’installe définitivement à Madrid, d’artisan, qu’il était, il fit évoluer sa situation au point d’être nommé peintre royal.
Maintenant, on peut dire que le style de Goya s’apparente au néo-classicisme.

 

Le Sabbat des sorcières (Le Grand Bouc) - Peinture sur toile - 140 x 438 cm.

Musée du Prado
 

Son œuvre s’oriente sur des sujets plus réalistes, il va s’éloigner des sujets religieux. La série sur les désastres de la guerre en témoigne.
Je ne reviendrai pas sur la Maja nue, vous pourrez voir l’article que je lui ai consacré.


En 1775, Goya va travailler pour la Fabrique royale de tapisserie, il réalisera plusieurs cartons, la plupart se trouvent au Musée du Prado.
Goya sera admis à l’Académie royale des beaux-arts de San Fernando, et nommé Peintre de la cour de Charles IV.

 

Duel au gourdin, la rixe - Huile sur plâtre transférée sur toile -123 x 266 cm.

Musée du Prado

 

La procession de Saint Isidore - Huile sur plâtre transférée sur toile

140 x 438 cm. -

Musée du Prado

 

 

 

Saturne dévorant un de ses fils - Peinture murale transférée sur toile -

146 x 83 cm.

Musée du Prado

 

 

Les mariées au balcon - Huile sur toile - 194,9 x 125,7 cm.

Metropolitan Museum of Art, New-York

 

Femmes riant - Huile sur plâtre transférée sur toile - 125,4 x 65,4

Musée du Prado.

 

Le sabbat des sorcières - Huile sur toile - 44 x 31 cm.

Fondation Lázaro Galdiano Madrid.

 

Goya graveur.

 

Goya réalisa de très nombreuses gravures, en particulier sur la Tauromachie et les Caprices.

 

Ils se font beaux - Eau forte extraite des Caprices

 

 

 


Goya qui est un chercheur va utiliser presque toutes les techniques, eaux-fortes, aquateintes, pointe sèche, burin etc.

N’oublions pas que Goya fut aussi un grand portraitiste.

 

La laitière de Bordeaux

 

 

Suite à une maladie Goya est mort complètement sourd, ce qui n’empêche pas de peindre.

 

 

 

 

Liens sur ce blog

 

Goya – Tauromachie

 

GOYA - LA MAJA DESNUDA - LA MAJA VESTIDA .

 

 

tRADUCTION DANS TOUTES LES LANGUES

Hébergé par Overblog