bmc.constans@free.fr

ENTREZ LIBRES

Publié le par BMC
Publié dans : #B.M.C.

 

  gaudi,antoni gaudi,sagrada familia,barcelone,art-maniac le blog de bmc, http://art-maniac.over-blog.com/ le peintre bmc,

 

 

“Nous avons accordé le diplôme à un fou ou a un génie. Le temps nous le dira”

           

           Elies Rogent, Directeur de l'École d'Architecture de Barcelone

 

 

 

10 juin 1926, Barcelone : Un homme apparemment sans importance vêtu de haillons est renversé par un tramway. Comme il s’agit probablement d’un mendiant, personne ne paraît lui porter un quelconque intérêt ; le curieux personnage est amené à l’hôpital, trop tard, beaucoup trop tard pour qu’on puisse le sauver. Antoni Gaudi décédera des suites de l’accident, quelques jours plus tard. “Sa ville reconnaissante” l’enterrera dans la crypte de la Sagrada Familia. 

 

 

gaudi,antoni gaudi,sagrada familia,barcelone,art-maniac le blog de bmc, http://art-maniac.over-blog.com/ le peintre bmc,

 

Toute sa vie Gaudi a été un original, célibataire endurci ; vers la fin, il se tournera de plus en plus vers le mysticisme :"L'homme sans religion est un handicapé spirituel, un homme mutilé" dira-t-il.

 

En 1998 une requête menée par le cardinal Ricard Maria Carles demandait la béatification du célèbre architecte, le Vatican ayant donné son accord, un tribunal d’enquête fut formé en l’an 2000.

 

Jean-Paul II, qui souhaitait qu’il y ait davantage de laïc parmis les saints, ne pouvait que soutenir cette proposition (si ça continue je vais bientôt pouvoir concourir ! Après Fra Angelico ça ne sera pas simple !). Saint Gaudi patron des architectes, ça ne sonne pas si mal (saint BMC*, là ya un truc qui ne passe pas, tant pis pour l’auréole !) À ce jour, l’affaire est toujours à l’étude au Vatican et semble-t-il en bonne voie de réalisation (concernant Gaudi !). 

 

* BMC = Bordel Militaire de Campagne

 

 

gaudi,antoni gaudi,sagrada familia,barcelone,art-maniac le blog de bmc, http://art-maniac.over-blog.com/ le peintre bmc,

 

 

L’église aurait-elle besoin des artistes ? Certes, la peinture religieuse n’a guère plus cours de nos jours, en quoi cela profiterait-il à Rome de récupérer l’illustre architecte ?

 

Voici ce qu’écrivait Jean-Paul II dans sa lettre aux artistes en 1999 :

 

“En effet, même au-delà de ses expressions les plus typiquement religieuses, l'art, quand il est authentique, a une profonde affinité avec le monde de la foi, à tel point que, même lorsque la culture s'éloigne considérablement de l'Église, il continue à constituer une sorte de pont jeté vers l'expérience religieuse. Parce qu'il est recherche de la beauté, fruit d'une imagination qui va au-delà du quotidien, l'art est, par nature, une sorte d'appel au Mystère. Même lorsqu'il scrute les plus obscures profondeurs de l'âme ou les plus bouleversants aspects du mal, l'artiste se fait en quelque sorte la voix de l'attente universelle d'une rédemption”.

 

  gaudi,antoni gaudi,sagrada familia,barcelone,art-maniac le blog de bmc, http://art-maniac.over-blog.com/ le peintre bmc,

 

 

Lors de son passage en Espagne, Benoît XVI a consacré la Sagrada Familia. Bizarre de consacrer une église inachevée… Voici ce qu’il dira à propos de Gaudi : “il réalisa ce qui est aujourd’hui une des tâches les plus importantes : dépasser la scission entre conscience humaine et conscience chrétienne, entre existence dans ce monde temporel et ouverture à la vie éternelle, entre la beauté des choses et Dieu qui est la Beauté”.

 

Il n’y a plus de contestation possible l’église veut récupérer Gaudi...

 

Après cela, nul doute que nous  ayons bientôt un nouveau saint.

 

Mais pour être reconnu saint il faut réaliser au moins un ou deux miracles…

 

En 1902 un peintre Joan Llimona, chargé de décorer le transept de l’église dédié à Saint-Philippe Neri  à Barcelone, prit pour modèle Antoni Gaudi ; s’agit-il d’un hasard ou d’une prémonition ? C’est à cette église que se rendait Gaudi lorsqu’il fit une bien malheureuse rencontre avec un tramway.

 

QUI ETAIT GAUDI ?

 

 gaudi,antoni gaudi,sagrada familia,barcelone,art-maniac le blog de bmc, http://art-maniac.over-blog.com/ le peintre bmc,

 

 

Antoni Plàcid  Guillem Gaudi i Cornet était le benjamin d’une famille de cinq enfants. Né le 25 juin 1852 en Catalogne, probablement à Reus, certains prétendent qu’il s’agirait plutôt de Riudoms (Reus et Riudoms sont deux communes limitrophes).Son père était un industriel chaudronnier. Les ancêtres de Gaudi sont probablement issus de France, peut-être d’Auvergne, le nom d’origine serait Gaudy ou Gaudin. Quoi qu’il en soit Gaudi se disait avant tout Catalan ; toute sa vie, il sera très attaché à sa terre natale. C’est souvent en catalan qu’il s’exprimera, même en public, ce qui était strictement interdit à l’époque. Il eut quelques altercations à ce sujet  avec la police aux jeux floraux de 1920, et aussi  lors d’une manifestation contre l’interdiction de l’usage du catalan, en 1924, il fut même arrêté par les gardes civils et passa quelque temps au cachot.

 

C’est en 1868 qu’il s’installe à Barcelone, il y fera ses études secondaires au Couvent du Carmel.

Dès cette époque Gaudi manifeste déjà des idées quelques peu farfelues, il se dit “socialiste utopique” et avec deux de ses camarades réalise un projet de restauration du monastère de Poblet pour le transformer en un “phalanstère utopico-social”.

 

La santé de Gaudi n’a jamais été fort brillante. Comme il ne fait rien comme tout le monde, depuis sa plus tendre enfance, il souffre de rhumatismes. Durant son service militaire de 1875 à 1878, s’il y fit acte de présence, il y passa certainement plus de temps exempté de service pour raison de santé, ce qui lui permit de consacrer tout son loisir à ses chères études.

 

Sans doute, grâce ou à cause de sa maladie, Gaudi devint très tôt végétarien et adepte des méthodes du  célèbre docteur Kneipp, vous connaissez peut-être, celui qui soignait presque tout avec des douches glacées et qui avait installé son lit sur le balcon parce que c’était plus sain de dormir dehors… j’oubliais de vous dire qu’il habitait dans les montagnes en Allemagne, mais tout ça est une autre histoire, revenons à notre cher Gaudi.

 

Donc, Gaudi, végétarien et adepte des méthodes  hygiénistes du docteur (et abbé) Kneipp va se livrer à de nombreuses périodes de jeûne. Plusieurs fois il tombera gravement malade et ira jusqu’à mettre sa vie en danger.

 

Après l’armée, Gaudi suit des cours d’architecture à la fois à l’école de la Llotja à Barcelone et aussi ceux de l’Ecole Technique Supérieure d’Architecture. Pour payer ses études Gaudi travaillera quelques temps comme dessinateur. En 1878 il quitte l’école, diplôme d’architecte en poche.

 

 

gaudi,antoni gaudi,sagrada familia,barcelone,art-maniac le blog de bmc, http://art-maniac.over-blog.com/ le peintre bmc,

 

La Casa Vicens

 

La première réalisation importante de Gaudi fut la Casa Vicens (inscrite au patrimoine de l’humanité). Avouez que, pour un début, c’était assez réussi.

La grande chance de Gaudi fut d’exposer pour l’Exposition Universelle de Paris en 1878, une vitrine pour un magasin de ganterie. Cette œuvre profondément moderniste attira par son originalité l’attention d’un certain Eusebi Güell. Ce fut le début d’une longue amitié, l’homme en question allait devenir son principal mécène et lui permettre la réalisation de quelques-unes de ses œuvres majeures.

 

Petit à petit, les choses vont de mieux en mieux pour Gaudi, les commandes se suivent et bien qu’il soit un travailleur infatigable,  il est maintenant obligé de constituer une équipe et travaille sur plusieurs projets en même temps. La renommée de l’architecte gagne toute l’Espagne.

Gaudi se rend à Tanger pour y construire la Mission Catholique Franciscaine, le projet ne sera jamais réalisé, mais les tours prévues serviront de modèle pour la Sagrada Familia.

 

Si dans sa jeunesse Gaudi avait des idées “utopico-sociales”, on pourrait presque dire communiste ou même d’une certaine façon anarchiste, maintenant l’âge aidant il devient de plus en plus mystique et par voie de conséquence de plus en plus conservateur. Son côté humaniste laisse la place à la charité chrétienne. Il milite pour plusieurs associations, entre autres le Cercle artistique de Saint Luc, la Ligue Spirituelle de la Mère de Dieu de Montserrat, le groupe catalaniste. Gaudi se bat pour que le peuple catalan retrouve son identité.

 

En 1900 Gaudi reçoit le prix attribué par la ville de Barcelone pour le meilleur immeuble, il s’agit de la casa Calvet.

 

Quelques immeubles selon Gaudi:

 

 

gaudi,antoni gaudi,sagrada familia,barcelone,art-maniac le blog de bmc, http://art-maniac.over-blog.com/ le peintre bmc,bmc le peintre,

 

 

gaudi,antoni gaudi,sagrada familia,barcelone,art-maniac le blog de bmc, http://art-maniac.over-blog.com/ le peintre bmc,bmc le peintre,

 

 

 

gaudi,antoni gaudi,sagrada familia,barcelone,art-maniac le blog de bmc, http://art-maniac.over-blog.com/ le peintre bmc,bmc le peintre,

 

 

 

gaudi,antoni gaudi,sagrada familia,barcelone,art-maniac le blog de bmc, http://art-maniac.over-blog.com/ le peintre bmc,bmc le peintre,

 

L’Ecole de Santa Teresa

 

 

gaudi,antoni gaudi,sagrada familia,barcelone,art-maniac le blog de bmc, http://art-maniac.over-blog.com/ le peintre bmc,bmc le peintre,

 

 

En 1909 le climat anticlérical oblige Gaudi à rester enfermé dans sa maison, il craint que des manifestants ne s’en prennent à ses monuments religieux ; fort heureusement, ce ne sera pas le cas.

 

Les cheminées selon Gaudi – Imaginez s’il avait dessiné les 365 cheminées du château de Chambord !

 

 gaudi,antoni gaudi,sagrada familia,barcelone,art-maniac le blog de bmc, http://art-maniac.over-blog.com/ le peintre bmc,bmc le peintre,

 

 

 

gaudi,antoni gaudi,sagrada familia,barcelone,art-maniac le blog de bmc, http://art-maniac.over-blog.com/ le peintre bmc,bmc le peintre,

 

 

 

gaudi,antoni gaudi,sagrada familia,barcelone,art-maniac le blog de bmc, http://art-maniac.over-blog.com/ le peintre bmc,bmc le peintre,

 

 

 

 

gaudi,antoni gaudi,sagrada familia,barcelone,art-maniac le blog de bmc, http://art-maniac.over-blog.com/ le peintre bmc,bmc le peintre,

 

 

En 1910 eut lieu à Paris, au Grand Palais, une exposition. À la demande de son ami, le comte Güell, Gaudi y participa, ce fut un franc succès pour l’architecte qui commençait maintenant à être connu en France.

 

Le  palais épiscopal de astorga

 

 

 palais épiscopal de astorgaart-maniac le blog de bmc, http://art-maniac.over-blog.com/ le peintre bmc,bmc le peintre,

 

 

 

 palais épiscopal de astorgaart-maniac le blog de bmc, http://art-maniac.over-blog.com/ le peintre bmc,bmc le peintre,

 

 

Nous sommes en 1915. À ce moment-là, un chantier était en cours à Barcelone, il s’agissait d’un Temple expiatoire dédié à la Sainte Famille, la Sagrada Familia. Le chantier à peine commencé fut abandonné. Gaudi accepta de le reprendre à condition de modifier complètement le plan  initial. À partir de maintenant il va  y consacrer presque totalement les onze années qui lui restent à vivre.

 

  gaudi,antoni gaudi,sagrada familia,barcelone,art-maniac le blog de bmc, http://art-maniac.over-blog.com/ le peintre bmc,bmc le peintre,

 

 

 

 

 

LA SAGRADA FAMILIA, LA CATHEDRALE DES PAUVRES.

 

La Sagrada Familia (le Temple expiatoire de la Sainte Famille) comme six autres œuvres de Gaudi a été portée par l’UNESCO au patrimoine mondial de l’humanité.

 

 

 

gaudi,antoni gaudi,sagrada familia,barcelone,art-maniac le blog de bmc, http://art-maniac.over-blog.com/ le peintre bmc,bmc le peintre,

 

Gaudi (l'homme à la barbe blanche) présente la Sagra Familia au nonce apostolique.

 

 

Si au début ses premiers monuments sont marqués par une influence néo-gothique très probablement initiée par Viollet-le-Duc, très vite Gaudi va s’affranchir de toutes influences, il va créer ce que l’on appellera le modernisme catalan. Il cherche son inspiration dans la nature, particulièrement le monde minéral ( Gaudi pratiquait tous les jours une marche d’environ dix kilomètres durant laquelle il contemplait la nature et trouvait son inspiration dans l’observation des plantes) .

 

 

 

gaudi,antoni gaudi,sagrada familia,barcelone,art-maniac le blog de bmc, http://art-maniac.over-blog.com/ le peintre bmc,bmc le peintre,

 

Gaudi est un touche-à-tout, il maîtrise parfaitement l’art de la céramique, il ne laisse à personne le soin de dessiner la moindre grille en fer forgé, le moindre vitrail, il dessine même les lampadaires.

 

 

gaudi,antoni gaudi,sagrada familia,barcelone,art-maniac le blog de bmc, http://art-maniac.over-blog.com/ le peintre bmc,bmc le peintre,

 

Miroir pour la Casa Milá, 1906-1910
Glace biseautée sur âme de bois
Paris, musée d’Orsay


 

Du point de vue technique c’est un novateur, aucune technologie, fut-elle des plus récentes ne lui est étrangère.

 

Il faut attendre 1906 pour que Gaudi s’installe dans un domicile fixe, il a 54 ans. Jusque-là il habitait dans différentes pensions, maintenant il aménage dans une maison dont il est propriétaire dans le Parc Güell. Gaudi va y vivre avec son père et sa nièce Rosa. À la fin de sa vie, il s’installera dans l’atelier de la Sagrada Familia où il demeurera jusqu’à sa mort.

 

Le Parc Güell

 

 

gaudi,antoni gaudi, le parc guell, sagrada familia, barcelone,art-maniac le blog de bmc, http://art-maniac.over-blog.com/ le peintre bmc,bmc le peintre,

 

Les bancs

 

gaudi,antoni gaudi, le parc guell, sagrada familia, barcelone,art-maniac le blog de bmc, http://art-maniac.over-blog.com/ le peintre bmc,bmc le peintre,

 

 

 

gaudi,antoni gaudi, le parc guell, sagrada familia, barcelone,art-maniac le blog de bmc, http://art-maniac.over-blog.com/ le peintre bmc,bmc le peintre,

 

 

 

 

gaudi,art-maniac le blog de bmc, http://art-maniac.over-blog.com/ le peintre bmc,bmc le peintre,

 

 

 

Suite à une maladie, Gaudi avait échappé de justesse à la mort ; voici ce qu’il dira : “Mes grands amis sont morts. Je n'ai pas de famille, ni de client, ni de fortune, ni rien. Donc, je peux me livrer entièrement au Temple”. Devenu de plus en plus mystique, il se consacre totalement à la “Cathédrale des Pauvres” (c’est ainsi qu’il appelle la Sagrada Familia) et à de nombreuses  occupations religieuses.

 

  gaudi,antoni gaudi, le parc guell, sagrada familia, barcelone,art-maniac le blog de bmc, http://art-maniac.over-blog.com/ le peintre bmc,bmc le peintre,

 

 

En 1915 une crise économique entraîne provisoirement l’arrêt du chantier de la Sagrada Familia. Gaudi a beaucoup de mal à trouver de l’argent pour continuer la construction.

 

Si dans sa jeunesse Gaudi passait parfois pour un dandy, la vieillesse donnait maintenant le change. Vêtu de vêtements râpés, négligé, il ressemblait plus au pauvre à l’entrée de son église qu’à l’architecte de génie qu’il était. Lors de son accident, il n’avait aucun papier sur lui, sur le moment personne ne l’a reconnu.

 

  gaudi,antoni gaudi, le parc guell, sagrada familia, barcelone,art-maniac le blog de bmc, http://art-maniac.over-blog.com/ le peintre bmc,bmc le peintre,

 

 

Il faudra attendre les années cinquante pour que l’on commence à être concerné par l’œuvre de Gaudi. Un des premiers à s’y intéresser fut, comme on pouvait s’y attendre : Salvador Dali, mais aussi Friedensreich Hundertwasser, Le Corbusier. C’est surtout l’exposition du MOMA en 1957 qui confirmera sa consécration.

 

 

gaudi,antoni gaudi, le parc guell, sagrada familia, barcelone,art-maniac le blog de bmc, http://art-maniac.over-blog.com/ le peintre bmc,bmc le peintre,

 

Carré magique – La constante est 33 

 

Gaudi n’a pratiquement pas laissé d’écrits en dehors de quelques documents techniques. Durant la guerre d’Espagne, l’atelier de Gaudi à la Sagrada Familia fut en partie détruit, des plans et des maquettes disparurent…

 

 À la mort de Gaudi, la Sagrada Familia est inachevée, aujourd’hui des travaux ont repris, faut-il continuer l’œuvre, sur quoi se fonde-t-on pour se le permettre ? La question reste posée et suscite bien des polémiques.

Les travaux continuent  sur des bases hypothétiques, seulement quelques rares plans et photos de maquettes, d’autant que Gaudi modifiait sans cesse son travail au cours de la construction. Que reste-t-il de l’esprit de Gaudi dans un aréopage d’architectes du vingt et unième siècle ? Imaginez, si demain on décidait que Guernica n’est pas terminé et qu’un quelconque barbouilleur retouche le tableau, à sa façon… Qui ose se substituer à la pensée du maître ?

 

La Sagrada Familia reçoit deux millions de touristes par an, cela explique sans doute bien des choses.

 

Un groupement d’artistes et d’intellectuels milite en faveur de l’arrêt des travaux. On est en train de trahir l’esprit de Gaudi pour satisfaire le tourisme. N’est-on pas en train de construire un superbe décor : C’est Disneyland en Catalogne !

 

 

gaudi,antoni gaudi, le parc guell, sagrada familia, barcelone,art-maniac le blog de bmc, http://art-maniac.over-blog.com/ le peintre bmc,bmc le peintre,

 

❦❦❦❦❦❦❦❦

 

tRADUCTION DANS TOUTES LES LANGUES

Hébergé par Overblog