bmc.constans@free.fr

ENTREZ LIBRES

Publié le par la Muse
Publié dans : #La Muse

la-muse.png 

cadavres,Cadavres,epitaphe, épitaphes,Repos éternel,la mort , La Mort,art maniac, La Muse, la muse, art-maniac

   

Epitaphes et mots à propos de la mort :

 

 

 
 Ci-gît ma femme...oh ! qu'elle est bien, Pour son repos et pour le mien.
     [Du Lorens]

Epitaphe. Inscription sur une tombe, démontrant que les vertus acquises par le trépas ont un effet rétroactif.
     [Ambrose Bierce]

O vains espoirs, telle est la pire des épreuves : porter le poids de ses propres souhaits.
     [Anonyme] [+]

Extrait de Epitaphe romaine

Ce que vous êtes, Nous l'étions, Ce que nous sommes, Vous le deviendrez.
     [Anonyme]

 Si la mort n'est pensable ni avant, ni pendant, ni après, quand pourrons-nous la penser ?
     [Vladimir Jankélévitch]

Une heure après la mort, notre âme évanouie Sera ce qu'elle était une heure avant la vie.
     [Savinien Cyrano de Bergerac]

 Mort, la seule de mes aventures que je ne commenterai pas.
     [François Mauriac]

On est à l'enterrement d'un ami. Que le soleil brille et qu'un oiseau chante et l'on s'aperçoit, avec horreur, qu'on est heureux.
     [Iouri Tynianov]

La mort ne vous concerne ni mort ni vif : vif parce que vous êtes ; mort parce que vous n'êtes plus.
     [Montaigne]

On peut décréter et ressentir sa mort, sans attenter à sa vie. La mort est un état d'âme.
     [Marcel Jouhandeau]

Crois-tu que la vie soit un passage d'une mort à l'autre ? Faut-il vraiment transiter par tant de morts pour arriver à vivre ?
     [Fernand Ouellette]

Après la mort, il n'y a rien, et la mort elle-même n'est rien.
     [Sénèque]

La mort ferme les yeux des morts et ouvre ceux des survivants.
     [Gilbert Cesbron]

La mort, c'est un peu comme une connerie. Le mort, lui, il ne sait pas qu'il est mort. Ce sont les autres qui sont tristes. Le con, c'est pareil.
     [Philippe Geluck]

Il y a plus de morts que de vivants, ce sont les morts qui dirigent les vivants.
     [Auguste Comte]

Suicidez-vous jeune, vous profiterez de la mort.
     [Pierre Desproges]

 La mort est fin et principe de vie.
     [Clément Marot]

 La mort est douce : elle nous délivre de la pensée de la mort.
     [Jules Renard]

La mort d'un homme est une tragédie. La mort d'un million d'hommes est une statistique.
     [Joseph Staline]

La philosophie antique nous apprenait à accepter notre mort. La philosophie moderne, la mort des autres.
     [Michel Foucault]

Puisque la mort est la paix éternelle, si tu veux la paix, fais le mort.
     [Jean L'Anselme]

La vie est l'ensemble des fonctions qui résistent à la mort.
     [Xavier Bichat]

Les morts n'ont pas de voix, heureusement. Si les morts pouvaient se plaindre, quel cri, quelle clameur. On ne s'entendrait plus vivre.
     [Georges Duhamel]

La mort de l'eau est plus songeuse que la mort de la terre : la peine de l'eau est infinie.
     [Gaston Bachelard]

On ne devrait jamais condamner un homme à mort parce que nous ne savons pas ce qu'est la mort.
     [Julien Green]

La mort est un état de non-existence. Ce qui n'est pas n'existe pas. Donc la mort n'existe pas.
     [Woody Allen]

La vie est l'attente de la mort.
     [Alcuin]

 Quand on est mort, c'est pour longtemps.
     [Eugène Chavette]

La mort est un manque de savoir-vivre.
     [Alphonse Allais]

 

Mathurin REGNIER (1573-1613)
Epitaphe
J'ai vécu sans nul pensement,
Me laissant aller doucement
A la bonne loi naturelle,
Et si m'étonne fort pourquoi
La mort daigna songer à moi,
Qui n'ai daigné penser à elle.

Alphonse Allais (1854-1905)
Ci-gît Allais.
Sans retour

Épitaphe anonyme :
Je vous l'avais bien dit que j'étais malade.

 

 
Leurs derniers mots :

 



Paul Léautaud
"Maintenant, foutez-moi la paix !"


Berlioz
"Ah quel talent je vais avoir demain !"
Un moment plus tard :
"Enfin ! on va maintenant jouer ma musique !"


Henri Michaux
"Ce n'est pas le moment de lâcher ses draps..."


Guillaume Appollinaire
"Je veux vivre ! J'ai tout à faire !"


Louis Aragon
"Je fais ce que je peux..."


Charles Baudelaire
"Non ! Crénom !"


Beethoven
"N'est-ce pas, Humel, que j'avais du talent ?"


Bergson
"L'univers est une machine à faire des dieux..."


Bernardin de Saint Pierre
"Je sens que je quitte la terre et non la vie !"


Simon Bolivar
"Nom de Dieu ! Comment sortir de ce labyrinthe ?"


Littré
"Je m'en vais ou je m'en vas, l'un ou l'autre se dit ou l'un ou l'autre se disent"


Brahms
(après un verre de vin)
"Ah ! c'est bon !"


Bruno Giordano
"Plus on est intelligent, plus on est couillonné"


Sébastien Chamfort
(refusant l'extrême-onction)
"Je vais faire semblant de ne pas mourir !"


l'empereur Claude
"ut puto, concacavi me"
(Grands dieux ! il me semble que j'ai chié dans mon froc !)


Georges Clémenceau
à son médecin
"- Pour mon enterrement, je veux le strict nécessaire, n'est-ce pas ?
- Qu'entendez-vous par "le strict nécessaire" ?
- Moi ! "


Charlotte Corday
alors que le bourreau cherchait à lui cacher la guillotine
"Hé, laissez ! J'ai bien le droit d'être curieuse ! J'en ai jamais vu !"


Francis de Croisset
"Je m'ennuie déjà..."


Bernard de Fontenelle
"Il est temps que je m'en aille ! Je commençais à voir les choses telles qu'elles sont !"
puis
"Je ne sens autre chose qu'une difficulté d'être"


Anatole France
"Eh bien ! c'est donc cela mourir ! C'est bien long !"      " Maman !"


Abbé Gassendi
"Je suis sans savoir pourquoi. J'ai vécu sans savoir comment. Je meurs sans savoir pourquoi ni comment"


Haller
(savant botaniste) compta jusqu'à la fin ses pulsations
"L'artère bat.. l'artère bat encore.. l'artère ne bat plus"


Haydn
"Omnis non moria"
(Je ne mourrai pas tout entier)
qui est aussi son épitaphe


Comtesse d'Houdetot
"Je me regrette !"


Ibsen
"Au contraire..."


Franz Kafka
à son médecin
" - Si vous ne me tuez pas, vous êtes un assassin !
- Ne craignez rien, je ne m'en vais pas.
- Moi si ! Je m'en vais !"


Landru
devant la guillotine
"Eh bien quoi ? ça n'est qu'un mauvais moment à passer !"


Ninon de Lenclos
"Bah ! Je ne laisse que des mourants..."


Max Linder
"Help !"


Villiers de l'Isle-Adam
"Eh bien... je m'en souviendrai de cette planète !"


Louis XIV
s'adressant à madame de Maintenon
"Madame, j'espère vous revoir bientôt dans l'éternité"


Marguerite d'Ecosse
"Fi de la vie, qu'on ne m'en parle plus !"


Marie-Antoinette
sur l'échafaud, ayant marché sur les pieds du bourreau
"Pardon monsieur, je ne l'ai pas fait exprès !"


Amiral Nelson
s'excusant
"Il est vrai que je mets un temps invraisemblable à mourir !..."


Gérard de Nerval
à sa tante, avant de se pendre
"Ne m'attends pas ce soir, car la nuit sera blanche et noire"


Anna de Noailles
"Je meurs de moi-même"


Pascin
s'ouvrant les veines dans son atelier, s'écrie
"Je veux une mort rigolote !"
et écrit avec son sang sur le mur
"pardon"


Maréchal Pétain
"J'ai faim !"


Marcel Petiot
aux témoins venus assister à son exécution
"Maintenant ne regardez pas messieurs, ça va pas être beau !"


François Rabelais
(îvre-mort, d'après le curé)
"On a graissé mes bottes pour le grand voyage ?"
puis
"Tirez le rideau ! la farce est jouée"


Jules Renard
à sa femme
"Marinette, pour la première fois, je fais te faire une grosse, une très grosse peine !"


Rizzoli
(industriel) sincèrement indigné
"Mais je ne veux pas mourir !  je suis l'homme le plus riche d'Europe !"


Sainte Beuve
"Rien dessus, rien dessous !"


Teilhard de Chardin
"Cette fois, je sens que c'est terrible !"


Edward Thurlow
(homme d'état anglais)
"Que je sois pendu si je ne suis pas en train de mourir !"


Toulouse-Lautrec
"Maman ! Rien que toi !"
puis regardant son père qui s'évertuait à tuer des mouches qui se posaient sur le drap
"Le vieux con !"


Van Gogh
"Je crois que la tristesse existera toujours"


Anonyme
(une infirmière)
"Pardonnez-moi si je meurs mal, mais j'ai pas l'habitude..."

 

 

 

✟✟✟✟✟✟✟✟✟✟✟✟✟✟✟✟✟✟✟

 

 

tRADUCTION DANS TOUTES LES LANGUES

Hébergé par Overblog