bmc.constans@free.fr

ENTREZ LIBRES

Publié le par BMC
Publié dans : #B.M.C.

 

Wassily Kandinsky


“La couleur est le clavier, les yeux sont les marteaux, et l’âme est le piano avec les cordes”.
                                                                            Wassily Kandinsky

 

Wassily Kandinsky est un peintre français (naturalisé) d’origine russe, né à Moscou le 4 décembre 1866 et décédé à Neuilly le 13 décembre 1944.
 
Issue d’une famille bourgeoise, Kandinsky fait d’abord ses études de droit et d’économie. Ce n’est que relativement tard qu’il décide de se consacrer à la peinture, il a à ce moment-là une trentaine d’années.
Bien entendu cela fait déjà longtemps qu’il s’intéresse à l’art en général ; la peinture, mais surtout la musique qui tiendra une très grande place dans sa vie. Plus tard il deviendra l’ami de Schoenberg (qui, on ne le sait pas toujours était aussi un excellent peintre)  et également de Klee qui,  est passionné de musique.
 
Ses débuts en peinture, sont, bien entendu, figuratifs, influencés par le néo-impressionnisme. Ce genre de travail ne plait pas beaucoup à Moscou. Aussi il va très vite comprendre que son avenir n’est pas là. Il ira d’abord à Munich, puis retour à Moscou.

 

En 1921 il revient en Allemagne, il va enseigner au Bauhaus, c’est là qu’il va rencontrer Klee et se lier d’amitié avec lui. Kandinsky donne des cours de peinture murale, ainsi en avait décidé Walter Gropius.

En 1933 le Bauhaus est fermé par les nazis, Kandinsky fait partie des peintres dégénérés, il doit quitter l’Allemagne et s’installe en France.

Je vous l’ai dit, Kandinsky est passionné de musique, pour lui chaque couleur correspond à un son. Très vite il devient un théoricien de l’art. Très influencé par le traité des couleurs de Gœthe (ouvrage que tout peintre digne de ce nom devrait avoir lu). Il va écrire plusieurs livres et en particulier le célèbre : Du spirituel dans l’art”.
 

En 1910 Kandinsky va peindre le premier tableau abstrait (bien des personnes pensent que c’est Mondrian qui a été le premier peintre non-figuratif, ce en quoi ils ont tort).

L’art non-figuratif a toujours existé, en particulier chez les musulmans pour qui représenter une image humaine est commettre un péché car l’homme est fait à l’image de Dieu. Dans ce cas l’art devient décoration et n’a rien à voir avec ce que l’on appelait à l’époque la peinture de chevalet. Il existe aussi des mandalas abstraits, mais chez les bouddhistes ce n’est qu’une représentation symbolique du monde destinée à la méditation.


Donc, je persiste et signe, Kandinsky est bien le premier peintre à avoir créé un TABLEAU totalement issu de son imagination et n’ayant aucun rapport avec ce que nous appelons la réalité.
 

Ce petit tableau, une aquarelle, peint en 1910,  sera exposé au Salon des Indépendants en 1912, et comme vous vous en doutez, il fera couler beaucoup d’encre.

 

À compter de ce jour, les peintres ne sont plus tenus de se référer à la réalité. On franchit ici un cap qui nous permet de passer du monde de la représentation au monde de la création, du matériel au spirituel.

 

Passionné comme il l’était par la musique, Kandinsky a eu vite fait de faire le rapprochement. La musique est un art totalement abstrait, le musicien ne cherche pas à reproduire les bruits de notre environnement (heureusement), pourquoi le peintre reproduirait-il exactement ce qu’il voit alors même que le musicien ne reproduit pas ce qu’il entend ?

 

Encore une fois le langage utilisé par Kandinsky est celui de la musique, il suffit de regarder les titres de ses tableaux : composition, improvisation, à la voix etc.


Comme la musique, les couleurs ont un effet psychologique sur l’esprit de l’homme, c’est en fonction de cela qu’elles doivent être utilisées.

Dans la peinture de Kandinsky, on aborde un monde interstellaire, cosmogonique, les formes et les couleurs semblent flotter dans un espace intersidéral. Si j’osais, je parlerais de musique des sphères.


Il est intéressant à constater que Kandinsky ne suit pas la mode du moment, il  n’est ni cubiste, ni fauve, il ne se rattache à aucune autre école. Il suit sa voie sereinement sans se soucier de ce qu’en pensent ses contemporains. Klee agira de la même façon, et c’est en cela qu’ils seront de grands créateurs et non de quelconques suiveurs.
 

Dans les années 1900 Kandinsky peindra un tableau (figuratif) célèbre intitulé le cavalier bleu”, tableau qui donnera son nom  au mouvement Der blaue reiter” auquel participera en particulier Franz Marc. Ce mouvement n’aura qu’une durée très éphémère (de 1911 à 1914), et ne laissera pas un souvenir inoubliable dans le domaine de la peinture.

Mariage en 1917 avec Nina Andreievskaïa.

À l’époque de Kandinsky, la peinture géométrique n’avait pas comme on pourrait le dire de nos jours “la cote” ; aussi il aura beaucoup de mal à faire accepter son œuvre, qui, d’ailleurs, n’est pas facile d’accès. Il faudra voir et revoir  à plusieurs reprises son travail pour se familiariser avec lui.

À la mort de Kandinsky, Nina Kandinsky va se battre pour faire reconnaître son œuvre, elle lègue l’ensemble de sa collection au Musée National d’Art moderne qui par la suite sera transféré à Beaubourg.

Il y a actuellement trois lieux qui possèdent les principales œuvres de Kandinsky : Munich (donation Gabrièle Münter, qui fut l’amie de Kandinsky), la Fondation Guggenheim et, bien entendu, le centre Beaubourg.
 
J’ai eu la chance de voir une très importante exposition Kandinsky au Musée d’Art Moderne de Paris à une époque ou l’art moderne n’intéressait pas grand monde, il n’y avait pratiquement personne et l’on avait tout le loisir de voir les œuvres sans être dérangé et sans déranger personne. Aujourd’hui encore les images sont toujours présentes dans mon esprit.

 

De nos jours, il faut prendre la file d’attente pour voir ce genre d’expo, mais qui pourrait s’en plaindre. Dans la période de crise actuelle, se tourner vers l’art nous apporte une sorte de libération bien apaisante pour nos esprits perturbés.


 

Exposition Kandinsky Centre Pompidou Paris jusqu’au 10 août 2009.

 




 

 

§§§§§§§


 

tRADUCTION DANS TOUTES LES LANGUES

Hébergé par Overblog