bmc.constans@free.fr

ENTREZ LIBRES

Publié le par BMC
Publié dans : #B.M.C.
  
 

BMC de la série “Les Hommaginaires” Pablo et Lump

TM - 65 x 50 cm.
 
En 1973 à la mort de Picasso se pose le problème des droits à payer par les héritiers. Je passe sur toutes les histoires sordides que cela a provoquées. (Je vous conseille de lire le livre de Marina Picasso “Grand Père”, très instructif).
 
 La solution était, bien entendu, de faire une dation, compte tenu qu’aucun des héritiers n’avait les moyens financiers de payer les droits considérables que cela allait engendrer.
Il fut donc décidé que l’état prendrait en charge la création et l’aménagement d’un musée entièrement consacré à Pablo Picasso. À cette condition, les héritiers acceptèrent que “l’état” choisisse les œuvres qui devaient revenir à ce musée.
                                                       
Le choix se porta en définitive sur 203 peintures, 158 sculptures, 29 tableaux en relief, 88 céramiques, 1500 dessins, 1600 gravures. Plus les tableaux de la collection personnelle du Maître, Matisse, Degas, Rousseau, Cézanne, Miro, Le Nain, Poussin, etc.
 
En 1990, après le décès de Jacqueline, va avoir lieu une nouvelle dation qui va enrichir les collections de : 47 peintures, 2 sculptures, 40 dessins, plus des céramiques et des gravures.
Enfin en 1992, les archives personnelles de Picasso sont données à l’état, elles comportent toutes sortes de documents importants que gardait Picasso, en particulier des photos.
 
Picasso avait toujours rêvé que ses œuvres se retrouvent au Louvre, d’autant que Braque y avait déjà peint un plafond. De son vivant son célèbre “Arlequin” avait été exposé dans la grande galerie à côté du Gille de Watteau. Vu le nombre important des œuvres, il n’était pas question de les placer au Louvre.
Le choix du bâtiment se porta sur l’hôtel Salé, un des plus beaux hôtels particuliers du quartier du Marais.
 
Il ne restait plus qu’à choisir un architecte pour aménager le lieu tout en respectant le caractère de l’immeuble. Ce fut Roland Simounet qui fut choisi. Vous aurez certainement l’occasion  en visitant le musée de constater que c’est une réussite totale. Le mobilier, chaises, consoles, lustre a été commandé à Diego Giacometti (comme vous le savez le frère d’Alberto) spécialement pour le musée.
 
Je ne saurais trop vous recommander la visite de ce musée, ce n’est pas courant de voir autant d’œuvres de Picasso réunies en un seul lieu. Vous n’avez aucune excuse, le premier dimanche du mois, c’est gratuit.
 
pablo picasso,picasso,bmc,le peintre bmc,
 
BMC - De la série “Les Hommaginaires” Pablo à la tête de singe
TM - 65 x 50 cm.
 
Liens images
   
 
Bonne visite
 
☞☞☞☞☞☞☞☞☞☞


 

tRADUCTION DANS TOUTES LES LANGUES

Hébergé par Overblog