bmc.constans@free.fr

ENTREZ LIBRES

Publié le par BMC
Publié dans : #B.M.C.


Le Centre Pompidou et le Centre culturel Calouste Gulbenkian, délégation en France de la Fondation Calouste Gulbenkian, rendent hommage au peintre américain d'origine arménienne, Arshile Gorky (1904-1948).

Bien que certains le considèrent comme surréaliste, je pense qu'il est beaucoup plus indiqué de le ranger parmi les expressionnistes abstraits.


A mon grand regret, ce peintre reste assez peu connu et particulièrement en France où, contrairement à son ami De Kooning, il est quasiment inconnu. Pourtant c'est un des peintres américains les plus importants de l'école de New York.


Très souvent on l'a considéré comme le dernier des surréalistes, ou le premier des expressionnistes abstraits. Ce qui aurait tendance à confirmer cette hypothèse, c'est qu'il est difficile, sans pour autant en dire du mal, d'imaginer que Matta ne se soit pas inspiré de l'œuvre de Gorky. D'ailleurs chez Matta on retrouve ce coté ambiguë, où le surréalisme tutoie l'abstraction, le coté cybernétique en plus ( cela n'enlève rien à la qualité des œuvres de Matta).


Bien entendu dans le travail de Gorky on retrouve des influences, celle de Miro, mais aussi de Picasso. Pourtant assez vite il va trouver son style, son écriture. Si les premières œuvres ne retiennent pas beaucoup notre attention, celles de 1943 jusqu'à sa mort prématurée sont très intéressantes. 


Sa vie fut une lutte incessante : sa mère morte de faim en 1915, émigration aux États Unis avec sa sœur en 1920. Ensuite, sa maladie et les conséquences qui en découleront.


 On retrouvera souvent dans ses œuvres, comme chez beaucoup de peintres, le souvenir, la nostalgie de l'enfance : "Le tablier de ma mère", "Parfums d'abricots," etc.

Plus tard avant son suicide, ses tableaux s'appelleront "Agonie".
Qu'il soit ici rendu hommage à un artiste qui a su transcender la souffrance de sa misérable vie pour en faire un œuvre d'art à part entière.



Expositions:


Centre culturel Calouste Gulbenkian, 51 ave d’Iéna, 75116 Paris (du lundi au vendredi de 9h à 17h30, fermetures exceptionnelles le 30 avril et les 1er, 7, 8, 17, 18 mai).


Centre Pompidou, Place Georges Pompidou, 75004 Paris (M° Rambuteau, de 11h à 21h sauf mardi et 1er mai).


Bonne visite.

☛☛☛☛☛☛☛☛

tRADUCTION DANS TOUTES LES LANGUES

Hébergé par Overblog