bmc.constans@free.fr

ENTREZ LIBRES

Publié le par BMC
Publié dans : #B.M.C.
tintin en amérique,tintin ,art maniac,art-maniac,bmc,peinture,culture,le peintre bmc,
 
 
Une gouache rehaussée à l’encre de Chine, du dessinateur Hergé destinée à devenir la couverture de Tintin en Amérique a été vendue 780.000,00 €. Pour ceux qui pensent que je me suis trompé d’un ou deux zéros, je convertis le nombre en francs 5.116.464,60 Frs.

Je me demande si j’arrête ici cet article, il me semble que ces quelques lignes se suffisent à elles-mêmes.

Donnez-moi une feuille de papier datant de 1932, date à laquelle a été réalisée cette gouache, et en une heure, je vous fais une copie identique au modèle que seule une analyse scientifique permettra de discerner de l’original. Je ne me vante pas spécialement, n’importe quel peintre ayant un minimum de technique est capable de le faire.

J’ai beaucoup d’estime pour Hergé qui était un très bon dessinateur dans son domaine, il n’est pas ici question de remettre en cause son talent.

Je peux comprendre qu’un tableau de Léonard de Vinci atteigne des prix astronomiques, la rareté des œuvres, la référence au personnage en fait le prix. Mais comment une planche destinée à une simple bande dessinée peut-elle atteindre une telle somme ?

Pendant que des œuvres se vendent à des prix “pharaoniques” (j’aime bien le terme), des centaines, peut-être des milliers de bons peintres sont ignorés des soit disant amateurs qui ne sont capables de juger de la qualité d’une peinture qu’en fonction de son prix, de la mode en cours, ou de la référence à tel marchand plus ou moins connu.
 
Les salles de ventes, particulièrement en province, sont fréquentées par de pseudos amateurs qui achètent n’importe quoi du moment qu’ils ont consulté la cote et qu’ils ont l’impression de faire une affaire. “Si si c’est un bon peintre, il est souvent dans la gazette de l’Hôtel Drouot” ! Combien de fois ai-je entendu cette réflexion !

À quand des amateurs qui achèteront une œuvre sur un coup de cœur ? Ça existe, mais c’est de plus en plus rare. Vincent Van Gogh a vendu un seul tableau durant toute sa vie, “Les vignes rouges”, celui qui le lui a acheté était un véritable amateur, il n’a pas consulté la cote (il ne risquait pas), il l’a acheté parce qu’il l’aimait.


van gogh,les vignes rouges,
Vincent Van Gogh – Les vignes rouges

Faites l’expérience, montrez à un néophyte  le tableau de Pollock n°5, demandez-lui ce qu’il en pense ?
Ensuite annoncez-lui le prix auquel il s’est vendu : 140 millions de dollars soit : 95.283.403,46 € , pour ceux qui n’auraient toujours pas compris, je précise : 625.018.154,89 Frs. Et alors vous verrez son attitude changer, peut-être même finira-t-il par trouver quelque intérêt à l’œuvre en question.

 

Yves Klein avait fait une exposition dans une galerie italienne, il y présentait plusieurs tableaux, des monochromes uniformément peints en bleu. Il y avait des toiles de toutes les tailles, des toutes petites, d’autres très grandes. Mais si par hasard vous vous aventuriez à demander le prix de telle ou telle peinture vous aviez la surprise de constater qu’elles étaient toutes vendues au même prix.

Je reviens à ma gouache d’Hergé. Comment l’acheteur de ce petit tableau peut-il dormir l’esprit tranquille. D’abord il doit avoir peur qu’on le lui vole, je ne connais pas son identité, mais il n’a certainement pas que ça dans sa collection…

Je l’imagine, sortant de chez lui au volant de sa Rolls Royce Phantom, (467.636,00 € soit 3.067.491,07 Frs.) Il pourra toujours se dire que finalement ce petit tableau coûte à peine plus cher qu’une de ses “petites autos”.

tintin en amérique,tintin ,art maniac,art-maniac,bmc,peinture,culture,le peintre bmc,

 

Mais si, passant un peu trop près du trottoir,derrière ses vitres teintées, il aperçoit un SDF qui fait la manche, peut-être aura-t-il un peu honte. Du moins je le lui souhaite…

 

Lien image

Lien ARTCURIAL
 
*

tRADUCTION DANS TOUTES LES LANGUES

Hébergé par Overblog