bmc.constans@free.fr

ENTREZ LIBRES

Publié le par BMC
Publié dans : #B.M.C.
  
 
Karel Appel 
 
Amsterdam 25 avril 1921
Zurich 4 mai 2006
 
Appel a vécu en Belgique et en France avant de se fixer à Zurich.
 
IL est surtout connu pour sa participation au groupe Cobra. Karel Appel nous a quittés au mois de mai de cette année.
 
Appel était un des représentants les plus caractéristiques de la peinture des années soixante, époque qui est très chère à mon cœur. En effet, c’est celle de l’art informel ; c’est aussi la grande période de toutes les abstractions : lyrique, géométrique, expressionniste, etc.
 
Dans les années soixante, un grand nombre de peintres, particulièrement chez les abstraits (je continue à utiliser le terme de peinture abstraite plus accessible à la majorité de mes lecteurs plutôt que  non-figurative, qui serait sans doute mieux adapté) va attacher une grande importance à la gestuelle. On pense à Mathieu, Pollock, Hartung, je ne vais pas tous les citer…Appel n’échappera pas à cette influence.

 
Appel était un chercheur.  Naviguant toujours entre deux eaux du figuratif à l’abstrait, passant parfois par des périodes presque géométriques, peinture par à-plat.

 
Dans son œuvre, on retiendra deux choses importantes, la gestuelle et la couleur. C’était un grand coloriste, voyez entre autres  ses rouges. La matière avait aussi une importance particulière ; certains de ses tableaux étaient difficilement transportable parce que très lourds.
 
Dès 1950, la critique américaine fit tout pour minimiser les artistes européens ; cela n’empêchera pas certains d’entre eux de rester fidèles à l’Europe. Ce fut le cas d’Appel et de quelques autres. Leur cote eut probablement à en en souffrir.

En peinture, la plus grande qualité que l’on puisse demander à un artiste c’est la sincérité et de ce point de vue-là on ne peut rien reprocher à Karel Appel, qui toute sa vie vécut pour elle.
 

 
 
Lien images
 
 



              
 
 

tRADUCTION DANS TOUTES LES LANGUES

Hébergé par Overblog