bmc.constans@free.fr

ENTREZ LIBRES

Publié le par BMC
Publié dans : #B.M.C.



 
 
Cobra =


Copenhague, Bruxelles, Amsterdam,

Cobra est un mouvement artistique né en 1948.



Ce sont les trois villes dont sont issus les principaux fondateurs du groupe. Peintres et écrivains vont se partager la paternité du mouvement. En premier lieu Christian Dotremont à qui nous devons le nom  Cobra, Il en est le poète, le théoricien. Joseph Noiret est aussi écrivain, il seront les piliers du nouveau mouvement.
 
Les peintres suivront, Asger Jorn, Karel Appel (décédé récemment) Constant, Corneille, Jacobsen, Pedersen, Herrup, Lucebert, Lindström et  le plus connu d’entre tous, Pierre Alechinsky, mais aussi des peintres que l’on s’attend moins à trouver là, compte tenu du parcours suivi par la suite. Atlan, Doucet, Bury, Ubac,  quatre peintres qui, plus tard, vont se tourner vers l’abstraction.

Bien que le groupe n’existe que pendant trois ans, il marquera profondément ses participants. Il est surtout  connu grâce à ses peintres. La poésie y tient pourtant une grande place, en particulier avec Dotremont et Lucebert. Dotremont essaie d’établir un lien entre l’écriture et la peinture en donnant un style calligraphique à ses écrits ; il œuvrera en collaboration avec Alechinsky en écrivant sur les fameuses prédelles. C’est ce qu’il appellera des logogrammes. Ce sera pour lui des écrits qui devront plus  être regardés que lus.


 Les peintres s’inspirent souvent de dessins d’enfants, d’art populaire, d’art brut. (L’expressionnisme abstrait naîtra de cette influence en particulier avec Appel.)


Détail que l’on connaît moins, la plupart des fondateurs de Cobra sont des militants communistes. Très vite, il y aura des polémiques en particulier avec «  Les lettres Françaises » qui défendent le réalisme soviétique. Les artistes russes sont tributaires du régime et sous l’influence d’andreï Jdanov n’ont pas d’autre choix que de se soumettre à ce que l’on appellera le Jdanovisme artistique. Bien entendu il n’est pas question pour les « révolutionnaires de Cobra » de se soumettre à ce style.

 Jorn, qui fut communiste actif dans la résistance, démissionnera du Parti Communiste danois, mais restera communiste toute sa vie.



À cause de la maladie de Jorn et de Dotremont, le mouvement sera dissous en 1951.

D’autre part, certaines polémiques étaient nées entre les différents membres. C’était le temps de la guerre entre les non-figuratifs (si vous préférez les abstraits) et les figuratifs.

Rares sont les mouvements artistiques qui ayant duré si peu de temps, auront autant fait parler d’eux.

Comme j’ai, si vous le voulez bien,  l’intention de vous parler séparément des principaux participants du groupe nous en resterons là pour aujourd’hui.

Voici la liste des plus marquants artistes, peintres, écrivains et même musiciens  qui ont participé à ce mouvement. (Cette liste n’est pas exhaustive et n’engage que son auteur).

Je n’ai volontairement cité que le nom d’artiste sous lequel ils étaient les plus connus, leurs véritables noms tenant plus du Volapük que d’un nom « Chrétien ».


Artistes des Pays-Bas :

Constant (1920-2005)
Corneille  (Né en 1922)
Appel  (1921-2006)
Lucebert (1924-1994)



Artistes Danois :

Asger Jorn  (1914-1973)
Henry Heerup (1907-1993)
Linström  ( Né en 1925)
Pedersen ( Né en 1913)
Jacobsen  ( Né en 1912)


Artistes Belges :

Christian Dotremont  (1922-1979)
Pierre Alechinsky (Né en 1927)
Joseph Noiret ( Né en 1927)
Hugo Claus ( Né en 1929)
Pol Bury (1922-2005)
Raoul Ubac (1910-1985)
Reinhoud  ( Né en 1928)


Artiste Français :

Jean-Michel Atlan (1913-1960)
Jacques Doucet ( 1924-1994)


 
Lien
 





        
 
*

tRADUCTION DANS TOUTES LES LANGUES

Hébergé par Overblog