bmc.constans@free.fr

ENTREZ LIBRES

Publié le par BMC
Publié dans : #B.M.C.

La gravure, de Goya au XIXème siècle.
 
 
Honoré Daumier - L'amateur d'estampes
 

En 1728, le grand collectionneur et ami de Watteau, Jean de Julienne, qui est à ce moment-là directeur de la Manufacture des Gobelins, va réunir une équipe de quarante-quatre graveurs parmi les plus doués du moment. Ils réaliseront bientôt deux ouvrages : la première partie comprendra trois cent cinquante planches gravées d'après des dessins de Watteau. La deuxième partie sera publiée en 1735 et comprendra deux cent cinquante gravures, toujours d'après Watteau et supervisées par ce dernier. Avec les estampes tirées à part, il existe environ sept cents planches d'après Watteau, qui aujourd'hui sont connues sous le nom de "Recueil de Julienne". A ce moment il n'existe pas de règles précises permettant d'attribuer à une estampe la particularité d'estampe originale. Elles ne sont gènéralement pas signées par l'artiste.  François Boucher, qui avait activement contribué en tant que graveur à la fabrication du fameux recueil, fera lui aussi de la gravure; il existerait environ quarante estampes de Boucher. A la même époque et dans le même esprit, il faudrait aussi citer Jean-Honoré Fragonard et, côté italien, Tiepolo, et sans doute, bien d'autres encore..

 
http://entrezlibres.free.fr/l-art-de-ne-pas-se-faire-estamper-2/giovanni-battista-tiepolo.jpg,art-maniac - le blog de bmc, art-maniac le blog de bmc, art-maniac,bmc, art, art bmc, bmc,art-maniac bmc,bmc art-maniac,peinture bmc, peintures bmc, le peintre bmc, art-manic peintures bmc,le blog de bmc,
Giovanni- Battista Tiépolo
 
Au Japon, à la même période, l'estampe connaît un très vif succès avec Kitagawa Utamaro, le peintre des courtisanes et Katsushika Hokusai, le peintre du Fuji-Yama, qui, on ne le sait pas toujours, finira sa vie en faisant des caricatures = "les gros et les maigres". Il est aussi l'auteur de la célèbre vague intitulée "Le mont Fuji vu de Kanagawa" .

 
http://entrezlibres.free.fr/l-art-de-ne-pas-se-faire-estamper-2/hokusai.jpg,art-maniac - le blog de bmc, art-maniac le blog de bmc, art-maniac,bmc, art, art bmc, bmc,art-maniac bmc,bmc art-maniac,peinture bmc, peintures bmc, le peintre bmc, art-manic peintures bmc,le blog de bmc,
Katsushika Hokusai - Le mont Fuji vu de Kanagawa
 
,art-maniac - le blog de bmc, art-maniac le blog de bmc, art-maniac,bmc, art, art bmc, bmc,art-maniac bmc,bmc art-maniac,peinture bmc, peintures bmc, le peintre bmc, art-manic peintures bmc,le blog de bmc,L'image “http://entrezlibres.free.fr/l-art-de-ne-pas-se-faire-estamper-2/utamaro.jpg” ne peut être affichée car elle contient des erreurs.
Kitagawa Utamaro

C'est au XVIII ème siécle que la gravure va prendre son essort en France. Comme la photo n'existe pas encore, pour voir des peintures, il faut aller dans les palais, les chateaux, les églises ou les quelques lieux publics où elles se trouvent. Les musées n'existent pas encore.  A partir de maintenant, on va pouvoir diffuser un grand nombre d'images représentant les œuvres des maîtres de la peinture. Bien entendu il ne s'agit pas là d'œuvres originales, ces estampes sont fabriquées en très grand nombre, gravées par des "copistes" spécialisés dans ce genre de travail, elles ne sont pas numérotées et encore moins signées. Donc rien à voir avec un original. Il s'agit purement et simplement de reproductions qui cherchent à imiter l'œuvre originale.  Cette abondante diffusion de reproductions va contribuer à la démocratisation de l'art pictural, elle va également permettre d'imprimer toutes sortes de documents comme des cartes géographiques ou des images de mode.  Les estampes françaises bénéficient d'un grand renom grâce à leur qualité due au savoir-faire d 'artisants  hautement qualifiés. La gravure sur bois qui avait été très employée à l'origine est maintenant pratiquement abandonnée, sauf, peut être, pour l'impression de tissus en camaïeu.  C'est maintenant que vont apparaître les nouvelles techniques: eau-forte, manière noire, aqua-teinte, le pointillé etc...  Au XIX° siècle le goût de l'image se développe de plus en plus, tous les salons bourgeois sont "tapissés" d'estampes. On commence à imprimer des images lithographiques dans les journaux. Vous avez sans doute vu d'anciens exemplaires du Petit Journal.

 
http://entrezlibres.free.fr/l-art-de-ne-pas-se-faire-estamper-2/petit-journal.jpg,art-maniac - le blog de bmc, art-maniac le blog de bmc, art-maniac,bmc, art, art bmc, bmc,art-maniac bmc,bmc art-maniac,peinture bmc, peintures bmc, le peintre bmc, art-manic peintures bmc,le blog de bmc,

Certaines gravures de reproduction se vendront à des milliers d'exemplaires. C'est le cas de  "La naissance d'Henri IV" d'après Eugène Dévéria (une horreur!). Lamartine raconte que "L'arrivée des moissonneurs" d'après Léopold Robert (c'est pas beaucoup mieux que le précédent ) s'est vendu par million...(Rassurez-vous il n'en reste presque plus. 

 
http://entrezlibres.free.fr/l-art-de-ne-pas-se-faire-estamper-2/leopold-robert.jpg,art-maniac - le blog de bmc, art-maniac le blog de bmc, art-maniac,bmc, art, art bmc, bmc,art-maniac bmc,bmc art-maniac,peinture bmc, peintures bmc, le peintre bmc, art-manic peintures bmc,le blog de bmc,
Léopold Robert - L'arrivée des moissonneurs

Avec l'avènement des écrivains romantiques va se développer l'illustration lithographique des ouvrages de luxe: de Victor Hugo à Shakespeare, un grand nombre d'illustrateurs vont s'en donner à cœur-joie.  La lithographie va permettre l'illustration d'ouvrages techniques ou de médecine.  Du jour où la photographie fit son apparition, en particulier avec Félix Tournachon dit: Nadar,  tout fut remis en question.
 
 
http://entrezlibres.free.fr/l-art-de-ne-pas-se-faire-estamper-2/Steinlen.jpg,art-maniac - le blog de bmc, art-maniac le blog de bmc, art-maniac,bmc, art, art bmc, bmc,art-maniac bmc,bmc art-maniac,peinture bmc, peintures bmc, le peintre bmc, art-manic peintures bmc,le blog de bmc,
Théophile-Alexandre Steinlein

 
 Ingres ainsi que de nombreux graveurs signèrent une pétition affirmant que la photographie n'était pas un art et ne pouvait en aucun cas être confondu avec l'estampe.  En septembre 1862, Edouard Manet publie une eau-forte dans le n°1 de la revue de la société des aquafortistes.

 
http://entrezlibres.free.fr/l-art-de-ne-pas-se-faire-estamper-2/chat-manet.jpg,art-maniac - le blog de bmc, art-maniac le blog de bmc, art-maniac,bmc, art, art bmc, bmc,art-maniac bmc,bmc art-maniac,peinture bmc, peintures bmc, le peintre bmc, art-manic peintures bmc,le blog de bmc,
Edouard Manet

 Edgard Degas va, lui aussi s'adonner à la gravure mais ne publie pas officiellement ses planches qu'il réserve généralement à ses amis (si, si, il en avait quelques uns! )  Comme Degas, Camille Pissaro réserve sa production à ses amis. Il aurait parait-il produit plus de deux cents estampes originales. Paul Gauguin pratiquera la gravure sur bois qui correspond tout à fait au côté primitif de son art.

 
http://entrezlibres.free.fr/l-art-de-ne-pas-se-faire-estamper-2/gauguin.jpg,art-maniac - le blog de bmc, art-maniac le blog de bmc, art-maniac,bmc, art, art bmc, bmc,art-maniac bmc,bmc art-maniac,peinture bmc, peintures bmc, le peintre bmc, art-manic peintures bmc,le blog de bmc,
Paul Gauguin

  C'est au début du XIX° siècle que vont s'imprimer les premières affiches lithographiques. Bien entendu Toulouse-Lautrec, mais aussi: Chéret, Bonnard, Steinlein etc...  Dans les années 1900 "La revue Blanche" qui avait permis à un grand nombre d'illustrateurs de se faire connaître disparaît. En Allemagne c'est "Pan" qui disparaît à son tour.  A ce moment là, beaucoup de peintres sont découragés et abandonnent  la gravure.
 
Les Nabis, avec Bonnard mais aussi Paul Gauguin, James Ensor, Odilon Redon, Edouard Munch. Le célèbre marchand Ambroise Vollard se retrouve avec un stock de gravures qu'il mettra plus de vingt ans à écouler. De nombreux livres édités par Vollard sont des chefs-d'œuvres dont à l'époque personne ne voulait.
 
Durant tout le XIX° siècle les amateurs sont un peu perdus entre les "copistes", la photographie, le début de l'imprimerie "mécanique"  Dans un prochain article, nous verrons, si vous le voulez bien comment est survenu le renouveau de l'estampe, et son développement actuel.  
 
 
                                                                           
 
 
            
                                    
            
A suivre...si vous le voulez bien...



 
*

tRADUCTION DANS TOUTES LES LANGUES

Hébergé par Overblog