bmc.constans@free.fr

ENTREZ LIBRES

Publié le par BMC
Publié dans : #B.M.C.

 

 
 
 
                           Voyage au pays de l’art brut


 
http://entrezlibres.free.fr/robert-tatin/Image-1.jpg,art-maniac - le blog de bmc, art-maniac le blog de bmc, art-maniac,bmc, art, art bmc, bmc,art-maniac bmc,bmc art-maniac,peinture bmc, peintures bmc, le peintre bmc, art-manic peintures bmc,le blog de bmc,
 
Robert Tatin - La Frénouse
 
 
 
Comme c’est le temps des vacances, qu’il fait beau, très beau, .. trop beau, j’ai décidé de continuer mon tour de France des fous de l’art brut dans leurs drôles d’ateliers. Et justement, ça tombe bien, puisque notre homme du jour  était compagnon charpentier du tour de France. De plus, il était originaire de Laval, comme l’illustre douanier dont nous avons parlé dans notre dernier article.
 
http://entrezlibres.free.fr/robert-tatin/lettre-fenetre.jpg,art-maniac - le blog de bmc, art-maniac le blog de bmc, art-maniac,bmc, art, art bmc, bmc,art-maniac bmc,bmc art-maniac,peinture bmc, peintures bmc, le peintre bmc, art-manic peintures bmc,le blog
Robert Tatin - Lettre  fenêtre
 
 
Il naît en 1902. Son père était forain. Il ne fréquentera que très peu l’école. Encore très jeune, il est employé en tant que tâcheron chez le père Baglin à Laval.
De 1918 à 1922, il réside à Paris où il fréquente de nombreux artistes d’avant-garde, parmi lesquels Pablo Picasso, Chagall etDubuffet.



Robert Tatin - Pablo Picasso
 
 
Il parcourt ensuite le pays pour effectuer son tour de France de compagnon charpentier.
Par la suite, il va voyager. D’abord en Europe : Italie, Suisse, Corse, Sardaigne, etc…
En 1951, il part en Amérique du Sud. Au Brésil, il obtiendra une petite renommée en tant que peintre et céramiste.

 
 
http://entrezlibres.free.fr/robert-tatin/homme-au-camelia.jpg,art-maniac - le blog de bmc, art-maniac le blog de bmc, art-maniac,bmc, art, art bmc, bmc,art-maniac bmc,bmc art-maniac,peinture bmc, peintures bmc, le peintre bmc, art-manic peintures bmc,le blog
Robert Tatin - L'homme au camelia


 
Son goût des voyages ne le quittera jamais. Il dira de lui, en plaisantant : “Je suis un auto-dit-d’acte”.
 En 1961, de retour à Paris, il obtient le Prix de la Critique.
Il découvre, dans un petit village (Cossé-Le-Vivien), une minuscule maison en ruines (La Frénouse). Elle est très ancienne – une partie daterait du sixième siècle. Il la choisit pour son orientation (est/ouest) ; c’est elle qui va servir de base à ce qui sera l’œuvre de sa vie. C’est là qu’il sera enterré.
 
 
 

 
Son musée, aujourd’hui.
 
 
Il fut inauguré par André Malraux (décidément, toujours lui !…).
Pour y accéder, on arrive par une allée d’environ  quatre-vingt mètres de long, pompeusement nommée “Allée des géants”. De chaque côté de cette dernière sont alignés dix-neuf statues. Elles ont une particularité = les premières mesurent deux mètres cinquante, les dernières quatre mètres de haut… et comme l’allée est en pente, le visiteur a l’impression que le chemin est horizontal !
 

 
La Frénouse - Allée des géants
 
Les deux premières statues, Jeanne  d’Arc et Vercingétorix, représentent son enfance, lorsqu’il apprenait l’histoire de France.
Les deux suivantes, le verbe “être” et le verbe “avoir”.
Au troisième rang, on trouvera la Vierge de l’Epine (nom du lieu) et sainte Anne (c’est le côté mystique et religieux – peut-être devrais-je dire supersticieux ..).
 
http://entrezlibres.free.fr/robert-tatin/alfred-jarry.jpgV,art-maniac - le blog de bmc, art-maniac le blog de bmc, art-maniac,bmc, art, art bmc, bmc,art-maniac bmc,bmc art-maniac,peinture bmc, peintures bmc, le peintre bmc, art-manic peintures bmc,le blog
 
Robert Tatin - Alfred Jarry
 
Je vous laisse le soin de passer en revue les autres statues lors de la visite que vous ne manquerez pas de faire à La Frénouse.
 
 

 
 
Robert Tatin - Toulouse-Lautrec
 
 
De nombreux personnages illustres y figurent également. Je cite en vrac : le douanier Rousseau, Toulouse-Lautrec, Picasso, Rembrandt, Van Gogh, Alfred Jarry (et sa bicyclette), Delacroix, Léonard de Vinci, Jules Verne…
 
 
Robert Tatin - Suzanne Valadon et Utrillo
 
 
Aux quatre coins cardinaux correspond une porte : la porte Notre-Dame-de-tout-le-monde symbolise le lien entre la terre et le ciel. Elle est dédiée à tous nos pères et à toutes nos mères.
Il y a aussi la Porte du Soleil, celle de la Lune et la Porte des Géants.


 
 


Robert Tatin - La porte de la lune
 
 

  A côté de l’entrée, se tient un dragon.


 


 
Robert Tatin - Dragon
 
 
Robert Tatin voulait établir un lien entre la pensée orientale et la pensée occidentale, qu’il jugeait beaucoup trop étroite.
 
 

 
Robert Tatin - Sinaï ou fleur de lis
 
 
N’oublions pas son œuvre peint, qui, s’il était beaucoup moins anecdotique que ses réalisations architecturales, était – à mon avis – beaucoup plus intéressant du point de vue artistique.
 
 
Robert Tatin - Café de Flore
 
 
Robert Tatin mit douze ans (aidé, il faut le dire, par sa femme) pour terminer son œuvre; il y a vécu pendant vingt ans.
 

Robert Tatin - La Frénouse
 

 

 

 

tRADUCTION DANS TOUTES LES LANGUES

Hébergé par Overblog