bmc.constans@free.fr

ENTREZ LIBRES

Publié le par BMC
Publié dans : #B.M.C.

 

 



Nicolas Flamel
 
 
img145/1445/1nicolasflamelqo8.jpg,Art-Maniac - le blog de B.M.C.,Art-Maniac – le blog de B.M.C.,art-maniac - le blog de bmc, art-maniac le blog de bmc, art-maniac,bmc, art, art bmc, bmc,art-maniac bmc,bmc art-maniac,peinture bmc, peintures bmc, le peintre bmc, art-manic peintures bmc,le blog de bmc,
 
 
 
 

Art-maniac,art maniac,bmc,BMC,le peintre bmc,peinture, peintures,art, art moderne,art contemporain, art ancien,impressionnisme, ,photo,photos,cinéma,dessin,art brut,musée,culture,
 
B.M.C. les Hommaginaires- Nicolas Flamel et Perenelle
 
C'est sans doute le plus célèbre des Alchimistes.
Il est né à Pontoise en 1330.
Il est sensé être mort en 1417.
Pour l'époque, mourir à 87 ans c'était déjà un exploit.

Nicolas apprend le latin, et le français, chez les Bénédictins.

 Après ses études, il devient écrivain public chez Maître Gobert.

Enfin il s'installe dans une échoppe, à l'emblème de la Fleur de Lys, à côté de l'église Saint-Jacques-la-Boucherie, dont il ne reste aujourd'hui que la Tour Saint Jacques, bien connue des Parisiens. C'est là qu'il va vivre avec son épouse Perenelle, et exercer son métier d'écrivain public.
 
img145/9840/2saintjacques2ml3.jpg,Art-Maniac - le blog de B.M.C.,Art-Maniac – le blog de B.M.C.,art-maniac - le blog de bmc, art-maniac le blog de bmc, art-maniac,bmc, art, art bmc, bmc,art-maniac bmc,bmc art-maniac,peinture bmc, peintures bmc, le peintre bmc, art-manic peintures bmc,le blog de bmc,
 
Eglise Saint-Jacques-la-Boucherie
 
Pour la petite histoire, et pour les parisiens, la rue Nicolas Flamel se trouve juste en face de la tour, de l'autre côté de la rue de Rivoli, et la rue Perenelle forme avec elle une croix parfaite.
 
img182/4844/3bx7.jpg,Art-Maniac - le blog de B.M.C.,Art-Maniac – le blog de B.M.C.,art-maniac - le blog de bmc, art-maniac le blog de bmc, art-maniac,bmc, art, art bmc, bmc,art-maniac bmc,bmc art-maniac,peinture bmc, peintures bmc, le peintre bmc, art-manic peintures bmc,le blog de bmc,
 
La Tour Saint-Jacques
 
Une nuit, un Ange lui apparaît en songe, il lui présente  un manuscrit, et lui explique qu'un jour, il va trouver ce livre et en percera les mystères. Nicolas raconte son rêve à Perenelle (c'était sa Muse à lui). Le temps passe, jusqu'au jour où comme vous vous en doutez (je précise, ce n'est pas un conte, c'est une histoire vraie) se présente un mystérieux personnage portant un manuscrit sous son bras. Nicolas reconnaît immédiatement le livre de l'Ange, bien sûr il l'achète pour la somme de deux florins, le livre est relié avec une couverture en cuivre, il comporte vingt-deux feuillets. Nicolas se plonge dans sa lecture. Et là, perplexité totale, le livre est rédigé en langage ésotérique, complètement incompréhensible. Le titre en est : "Le livre d'Abraham le Juif", il est précisé qu'il n'en existe qu'un exemplaire.
Sur la première page figure une inscription tracée en lettres d'or "Abraham le Juif, Prince Lévite  , Astrologue et Philosophe, au peuple Juif dispersé en France par la Colère de dieu, Souhait de prospérité" Suit une mise en garde concernant quiconque ouvrirait ce livre sans être prêtre ou scribe.
Pendant vingt ans Nicolas et Perenelle vont chercher la clef du mystère sans résultats.
 
 
alchimie
 
Saint Jacques de Compostelle
 
Nicolas Flamel fait un pèlerinage à Saint-Jacques de Compostelle, là,  il rencontre un certain médecin juif converti au catholicisme, Maître Canches; celui-ci, semble connaître le livre, et il est transporté de joie à l'idée qu'il existe encore. Il  va lui livrer certaines clefs d'interprétation concernant le fameux manuscrit. Sur la route du retour le Docteur Canches meurt à Orléans.
Utilisant les quelques renseignements que lui avait donnés le médecin, Nicolas va enfin obtenir un premier résultat. Le 17 janvier 1382, il parvient à transmuter du mercure en argent.
Le 25 avril 1382, il parvient à transmuter du mercure en or. Voici ce qu'il raconte : "je fis la projection avec de la pierre rouge sur semblable quantité de mercure (...) que je transmuay véritablement en quasi autant de pur or, meilleur certainement que l'or commun plus doux et plus ployable".
 
À partir de maintenant la fortune de Nicolas et Perenelle va augmenter de façon exponentielle. Il va faire construire quatorze hôpitaux, trois chapelles et sept églises. Rien que ça, pour un écrivain public, je trouve que ce n'est pas mal.
               
img182/249/5flamelqi5.jpg,Art-Maniac - le blog de B.M.C.,Art-Maniac – le blog de B.M.C.,art-maniac - le blog de bmc, art-maniac le blog de bmc, art-maniac,bmc, art, art bmc, bmc,art-maniac bmc,bmc art-maniac,peinture bmc, peintures bmc, le peintre bmc, art-manic peintures bmc,le blog de bmc,
 
 
De très nombreux témoins, disent avoir vu Nicolas Flamel des années après sa mort,. En  1712 Paul Lucas aurait rencontré en Asie Mineure un derviche qui lui parla d'alchimie et lui confia que Nicolas Flamel et Pérenelle seraient bien vivants et qu'ils demeureraient en Inde.
Il y a eu encore bien d'autres témoignages…On prétend qu'il vivrait toujours aujourd'hui…….
 
img128/4774/7fz8.jpg,Art-Maniac - le blog de B.M.C.,Art-Maniac – le blog de B.M.C.,art-maniac - le blog de bmc, art-maniac le blog de bmc, art-maniac,bmc, art, art bmc, bmc,art-maniac bmc,bmc art-maniac,peinture bmc, peintures bmc, le peintre bmc, art-manic peintures bmc,le blog de bmc,
 
 
Si vous allez à Paris, la demeure de Nicolas Flamel se dresse encore au,51 rue  de Montmorency dans le marais, construite en 1407, elle est à ce jour la plus ancienne demeure de Paris. Elle abrite aujourd'hui un restaurant proposant des plats d'inspiration médiévale.
 
img128/2524/8wg5.jpg,Art-Maniac - le blog de B.M.C.,Art-Maniac – le blog de B.M.C.,art-maniac - le blog de bmc, art-maniac le blog de bmc, art-maniac,bmc, art, art bmc, bmc,art-maniac bmc,bmc art-maniac,peinture bmc, peintures bmc, le peintre bmc, art-manic peintures bmc,le blog de bmc,





     
⌛⌛⌛⌛⌛
 
 

 

tRADUCTION DANS TOUTES LES LANGUES

Hébergé par Overblog