bmc.constans@free.fr

ENTREZ LIBRES

Publié le par BMC
Publié dans : #B.M.C.

 

kiefer,art-maniac,le blog de bmc,

elm Kiefer
«Pour se connaître soi, il faut connaître son peuple, son histoire... j'ai donc plongé dans l'Histoire, réveillé la mémoire, non pour changer la politique, mais pour me changer moi, et puisé dans les mythes pour exprimer mon émotion. C'était une réalité trop lourde pour être réelle, il fallait passer par le mythe pour la restituer.»

 

              
elm

 

En principe tous les peintres dont je vous parle, j'ai vu leurs œuvres, souvent de très nombreuses fois. Je veux dire, je les ai vues, comme disent les enfants, pour de vrai. Celui dont je vais vous parler vit et travaille à quelques kilomètres de chez moi, et pourtant je n'ai vu ses œuvres qu'en reproductions. Il faut vous dire qu'Anselm Kiefer, n'a pas beaucoup exposé en France. Il est à mon humble avis trop, beaucoup trop méconnu, des amateurs d'art français.

Personnellement, je considère que parmi les peintres contemporains vivants, Kiefer est certainement le plus important.

 

kiefer,art-maniac,le blog de bmc,

 

 

Anselm Kiefer est né en Allemagne à Donaueschingen, le 8 mars 1945.

Avant de découvrir sa véritable vocation, Kiefer étudie le droit, et la littérature. Par la suite il va s'inscrire à l'école des Beaux-Arts de Düsseldorf. À cette époque, il se considère comme un disciple de Joseph Beuys.

 

 

kiefer,art-maniac,le blog de bmc,


 
Anselm Kiefer
(Sculpture)

 

Anselm Kiefer vit et travaille dans le sud de la France depuis 1991.

 C'est très certainement un des peintres qui figurent le mieux notre époque. Ses premières œuvres représentent le plus souvent des greniers, les dominantes sont couleur bois, le symbole est déjà évident, on à presque l'impression d'être à l'intérieur de son cercueil.

 

 

kiefer,art-maniac,le blog de bmc,

 

Par la suite Kiefer va faire une série de peintures, qui ne seront ni plus, ni moins qu'une douloureuse méditation sur les conséquences du nazisme.

 

 

r

 

 

 

D'immenses paysages désertés par l'homme; parfois apparaît une baignoire, peut-être, là encore, s'agit-il d'un cercueil. Parfois des rails de chemin de fer s'arrêtent au milieu du "paysage", rails qui ne mènent nulle part, (souvenez-vous du dernier tableau de Van Gogh, ce chemin tronqué survolé par des corbeaux), rails qui menaient jadis à quelque camp d'extermination.
 

 

 

 

 

 

Ses toiles sont monumentales ( 5-6 mètres de haut), les matériaux utilisés sont des matières à l'état brut, du sable, de la terre, de la cendre, du plomb, les couleurs sont neutres, éteintes, tout suggère la destruction, la mort.

Souvent il va peindre des murs de briques, ou de terre, cela se passe de commentaire.
 

 

 

 

Dans l'œuvre de Kiefer apparaît en filigrane une démarche spirituelle. Recherche de la Connaissance. Les livres apparaissent partout dans son œuvre, très souvent en plomb.

 

 

nselm Kiefer
(Sculpture)


 
C'est l'autre face du personnage, comme si le désastre qu'il nous décrit ne pouvait être compensé que par une réalisation dans le domaine de la spiritualité. Réalisation, probablement bien au-delà de toute philosophie matérialiste, ou d'une quelconque religion.
 

 


 

tRADUCTION DANS TOUTES LES LANGUES

Hébergé par Overblog