Art-Maniac le blog de BMC & La Muse

Entrez Libres

Publié le par BMC
Publié dans : #B.M.C.



 
Petite histoire de l'art




Le champ de blé aux corbeaux, Vincent Van Gogh.




 
En mai 1890 Vincent Van Gogh quitte le midi de la France pour retrouver son frère Théo à Paris.

Théo, qui est très préoccupé par la santé de Vincent, décide de l'envoyer à Auvers-sur-Oise où il sera sous la surveillance du  bon docteur Gachet; c'est à l'auberge Ravoux que Vincent Van Gogh va s'installer,  En l'espace de deux mois, il peindra 70 tableaux.
 
 
 
art,peinture,peintures,photos,culture,peintre,peintres,desssin,dessins,images,art contemporain,art moderne,picasso,art informel,sculpture,sculptures,cubisme,art maniac,bmc,musique,littérature,cinéma,blog,alchimie,musées,musée,histoire de l’art,artiste peintre,tauromachie,chat,chats,
 
L'auberge Ravoux
 
 
van gogh,le champ de blé,
 
 
Ce tableau se trouve au Musée Van Gogh à Amsterdam
 
 
Le 27 juillet 1890, Vincent, comme tous les jours, quitte l'auberge son chevalet de campagne et sa boîte de couleurs attachés sur le dos. Dans la  poche de son veston, il y a une lettre qu'il n'a pas encore envoyée à son frère. Rien d'étonnant, puisqu'il lui écrit tous les jours ou presque. Dans cette dernière lettre est écrit ceci: "Mon travail à moi, j'y risque ma vie, et ma raison y a sombré à moitié".

C'est l'époque de la moisson, le blé est à maturité; symboliquement c'est le moment de la vie où l'on recueille ce que l'on a semé. Vincent a 37 ans et peut être déjà a-t-il décider de mettre fin à ses jours… Il a un revolver dans la poche… depuis combien de temps ? Où se l'est-il procuré? Autant de questions sans réponse.
 
Vincent s'installe face au fameux champ, les blés qu'il peint ressemblent à un feu, le ciel  bien que bleu, est un ciel d'orage, un vol de corbeaux passe très bas, même le vent semble tout bousculer. Tout semble converger vers le même point, ce point c'est le bout du chemin. J'ai bien dit le bout du chemin, car ce chemin ne mène nulle part. Il tourne pour s'arrêter brutalement, sans raison apparente. Ce n'est plus un chemin, c'est une impasse. Il n'y a plus d'issues possibles. Vincent sort son revolver et se tire une balle dans la poitrine.

 Ni son frère ni le docteur Gachet ne peuvent plus rien pour lui; il décèdera deux jours plus tard, le 29 juillet 1890.
 
Ce tableau restera toujours, pour ceux qui le regardent, comme une immense blessure, un peu comme si le sang versé était resté mélangé à la couleur. 
 
 
Voici ce qu'écrivait Antonin Artaud :

"Et qu’est-ce qu’un aliéné authentique ? C’est un homme qui a préféré devenir fou, dans le sens où socialement on l’entend, que de forfaire à une certaine idée supérieure de l’honneur humain. […] Car un aliéné est aussi un homme que la société n’a pas voulu entendre et qu’elle a voulu empêcher d’émettre d’insupportables vérités".

Antonin Artaud," Van Gogh, le suicidé de la société"

 

vicent van gogh,théo van gogh,
 
Les tombes de Vincent et Théo




 
art maniac,art-maniac,bmc,le peintre bmc,van gogh, docteur gachet,auvers sur oise,théo,le champ de blé,
 
BMC De la série “Les hommaginaires” Vincent
Technique mixte 110 x 75 cm.

 
****

Commenter cet article

Annie 03/11/2006

je l'ai vu en vrai à Amsterdam... impressionant et surtout émouvantBonne journéeAnnie

Horticolo 03/11/2006

Le froid est la !! Mémere est sous la couette, bon vendredi par chez toi La Muse, Horticolo

Stouf 03/11/2006

Ugh, ça te poze cette histoire...Ce qui fait chier chez les ékorchés c'est qu'ils ne durent guère longtemps...A force...Merki BMC pour ta généalogie des Debré, malheureusement je connais que Jean-Louis...& pour "Angel's cooking"...fô que je voyage pour voir "en vrai" toutes ces merveilles!!! 
 sinon C'est vendredi, c'est vendredi!!! Bizes froideS

Cendre 03/11/2006

Vincent, une des nombreuses victimes de cette société aliénée...

Calaube 03/11/2006

moi aussi je l'ai vu... c'est touchant

dijor 03/11/2006

ce tableau est très jolie !!!
bonne continuation
dijor

Sieglind la dragonne 03/11/2006

Là, ça me rappelle un jeu vidéo (je sais je rase mon monde hé, hé) Opération Soleil, où l'on devait redonner les couleurs à des tableaux de Van Gogh en y entrant et se balladant dans le paysage (j'ai adoré fouiner dans sa piaule, à l'asile,  chez le docteur Gachet, ou dans ce fameux champs. L'avantage de ce genre de jeu c'est que, comme celui consacré à la Malédiction du Louvres, tu te ballades mais tu apprends plein de choses, le CD étant équipé d'une mini encyclopédie traitant du sujet.J'aime bien Van Gogh mais gamine, mes proches me regardaient d'un drôle d'air (faut dire que la génération précédente avait plutôt une propension aux reproductions tirées du calendrier des Postes (hé, hé)Bises vous-deux et bonne fin de semaine.

sandyrun 24/05/2009

Emouvante, , la petite histoire du suicide, mais elle ne s'est pas passée comme ça, d'ailleurs personne ne connait les circonstances exactes,  de plus il a probablement peint quelques toiles après "le champs aux corbeaux"... 

TRADUCTION

VISITEURS

Hébergé par Overblog