bmc.constans@free.fr

ENTREZ LIBRES

Publié le par BMC
Publié dans : #B.M.C.

,www.art-maniac.net,http://art-manic.net,BMC,bmc,art-maniac.over-blog.com,art-maniac.net,art-maniac-le blog de bmc,bmc-art-maniac.net,le peintre bmc,bmc et la muse,jean moulin,peintre,galeriste,bmc,art,art-maniac le blog de bmc, http://art-maniac.over-blog.com/ le peintre bmc,

 

 

Non je ne vais pas ici vous raconter l’histoire du résistant, du préfet, de l’homme de gauche qu’était Jean Moulin. J’imagine, j’espère, que vous la connaissez très bien. En revanche peu de personnes savent que Jean Moulin dès son plus jeune âge était passionné par l’art. En classe, il passait son temps à dessiner, à caricaturer ses camarades ou ses professeurs. Ses premiers dessins sont dans le style de Poulbot, pour un début, on peut lui pardonner…

 

Dès 1922 il expose à Chambéry au Salon de la Société Savoisienne des Beaux Arts, des pastels (un picador), des aquarelles et des dessins.

 

En 1930, il va fréquenter le monde artistique, des écrivains, des poètes comme  Max Jacob. À cette  époque, il publie des dessins humoristiques destinés à la revue “Le Rire”. Compte tenu de sa situation, il est à ce moment-là sous préfet de Châteaulin dans le Finistère, il juge utile de se trouver un pseudonyme :Romanin sera son nom d’artiste.

Romanin est le nom d’un château en ruine proche de Saint Andiol, lieu où le jeune Jean Moulin passait ses vacances. 

Plus tard il sera nommé préfet d’Eure-et-Loir, où il décidera de rester au moment de l’invasion allemande dans le seul but de protéger les populations civiles.

 

 

 

,www.art-maniac.net,http://art-manic.net,BMC,bmc,art-maniac.over-blog.com,art-maniac.net,art-maniac-le blog de bmc,bmc-art-maniac.net,le peintre bmc,bmc et la muse,jean moulin,peintre,galeriste,art,bmc,art-maniac le blog de bmc, http://art-maniac.over-blog.com/ le peintre bmc,

 

 

Armor de Tristan Corbière, Editions Helleu, 1935

 

 

Pour illustrer le recueil de Tristan Corbière Armor, “Romanin” exécute huit gravures dont la plus célèbre pour “La pastorale de Conlie”. Il réalise là une planche sinistrement prémonitoire, lui qui n’arrivera jamais jusqu’au camp auquel on le destinait va dessiner un charnier semblable à ceux que l’on découvrira un peu plus tard à Buchenwald.

Il arrive parfois que certaines personnes ont le pressentiment d’événements importants. Malheureusement, sur le moment, il est bien difficile d’interpréter ces signes.

 

 

,www.art-maniac.net,http://art-manic.net,BMC,bmc,art-maniac.over-blog.com,art-maniac.net,art-maniac-le blog de bmc,bmc-art-maniac.net,le peintre bmc,bmc et la muse,jean moulin,peintre,galeriste,art,bmcart-maniac le blog de bmc, http://art-maniac.over-blog.com/ le peintre bmc,

 

Romanin gravure – La pastorale de Conlie 1935

 

 

En 1940, Jean Moulin est arrêté une première fois pour “refus de complicité avec les autorités allemandes”. Tout ça parce qu’il refuse d’accuser une troupe de tirailleurs  d’avoir commis des atrocités qui en fait sont dues aux bombardements de la Luftwaffe.

Passé à tabac, maltraité par les soldats ennemis, Jean Moulin ne le supporte pas, muni d’un morceau de verre, il  tente de mettre fin à ses jours en se tranchant la gorge. Par bonheur il échappe à la mort. C’est depuis ce temps-là que vous verrez sur presque toutes ses photos Jean Moulin avec une écharpe pour dissimuler sa cicatrice.

 

Durant les années 30, Jean Moulin a commencé une collection de peintures avec, entre autres, des œuvres de Soutine, Chirico, Survage, Goerg, Albert André, et bien d’autres peintres. En tant que collectionneur, il fait la connaissance de marchands comme Pétridès ou Bernheim, ce qui lui sera comme on le verra plus loin bien utile.

 

Dès lors que Jean Moulin est engagé dans la résistance son activité nécessite  de nombreux déplacements. Comme il doit trouver un alibi, tout naturellement lui vient l’idée d’ouvrir une galerie d’art. Le travail d’un responsable de galerie consiste à courir les salles de ventes, rencontrer ses confrères, et aussi les amateurs. En cas de doute, il n’y a plus de suspicion possible. Il peut  ainsi s’absenter aussi souvent que possible sans que cela paraisse louche. Comme il a  gardé un très bon souvenir de son passage dans le midi (il y avait séjourné dans sa jeunesse), il décide de jeter son dévolu sur la ville de Nice, De plus Nice comporte un fort potentiel en clientèle fortunée, et amateurs d’art.

C’est aux 22, rue de France dans une ancienne librairie qu’il ouvre la Galerie Romanin. Le bail est signé le 12 octobre 1942. Comme le magasin comporte un petit appartement au premier étage, cela convient parfaitement bien. Durant la résistance, il servira à abriter les “amis de passage”, d’autant qu’il possède plusieurs issues…

 

 

,www.art-maniac.net,http://art-manic.net,BMC,bmc,art-maniac.over-blog.com,art-maniac.net,art-maniac-le blog de bmc,bmc-art-maniac.net,le peintre bmc,bmc et la muse,jean moulin,peintre,galeriste,art,bmcart-maniac le blog de bmc, http://art-maniac.over-blog.com/ le peintre bmc,

 

Georges Mandel Dessin de Romanin

 

 

Jean Moulin avait fait la connaissance d’une certaine Colette Pons à qui il comptait laisser la direction de la galerie, et qui connaissant ses activités ferait ce qu’il faut pour le protéger en cas de danger.

Il ne reste plus qu’à solliciter du préfet des Alpes-Maritimes l’autorisation d’ouvrir une galerie destinée à la vente de tableaux et sculptures modernes ; pour appuyer cette demande la Galerie Romanin s’engage à promouvoir les “jeunes peintres locaux”. Comme à cette époque l’art moderne n’intéresse, il faut bien le dire, pas grand monde et qu’il n’y a que très peu de concurrents sur la ville de Nice, l’autorisation est donnée sans difficultés. 

 

La galerie est rapidement installée, quelques toiles venant de chez Pétridès viennent meubler les cimaises. Des contacts sont pris avec Matisse et Bonnard qui consentent à laisser en prêt plusieurs œuvres, ajoutez à cela quelques tableaux de la collection personnelle de Jean Moulin. C’est ainsi que démarre la Galerie Romanin.

 

Le vernissage a lieu le 9 Février 1943. C’est un succès, il y a des peintures de ceux qui vont marquer leur époque : Bonnard, Degas, Dufy, Friesz, Rouault, Matisse, Chirico (à l’époque où il peignait encore bien). Le préfet est là ainsi que le “tout Nice”, des collectionneurs, des amateurs d’art de tous poils, vrais ou faux snobs, enfin tout ce qui est nécessaire à la réussite d’un beau vernissage.

 

La presse locale ne manque pas de relater l’événement, très vite la galerie est fréquentée par de nombreux artistes les frères Prévert, Jacques et Pierre, le peintre Tal-Coat, des musiciens comme Django Reinhart.

 

Rapidement des contacts se font avec les autres marchands de la région, entre autres Katia Granoff et Aimé Maeght.

 

Jean Moulin, aurait aimé faire des expositions “révolutionnaires”, il souhaitait exposer Kandinsky, ou s’il avait pu Picasso, mais cela était trop risqué, il ne fallait pas attirer l’attention sur lui aussi c’est sur des peintres beaucoup moins subversifs qu’il va s’appuyer : Renoir, Chabaud, Suzanne Valadon, Utrillo, Marie Laurencin et aussi Othon Friesz, qui, s’en souvient-on aujourd’hui avait fait le “triste voyage à Berlin” en compagnie de Derain et Van Dongen, mais c’est une autre histoire qu’il faudra bien que je vous raconte un jour.

 

Jean Moulin est de plus en plus pris par ses activités de résistant, heureusement Colette Pons qui bénéficie d’une confiance totale, s’occupe de tout. Les différents déplacements de Jean Moulin sont tout à fait justifiés, il achète des tableaux à Paris qu’il revend à Nice, le fonctionnement de la galerie ne peut intriguer personne, et c’est bien là le but recherché.

 

 

 Daniel Cordier

 

Jean Moulin est passionné par son métier de marchand d’art, son secrétaire Daniel Cordier raconte que chaque fois qu’il déjeunait avec lui, Jean Moulin ne cessait de parler  peinture, voici ce qu’il écrira plus tard :“ Jean Moulin fut mon initiateur à l’art moderne. Avant de le rencontrer, en 1942, j’étais ignorant de cet appendice vivant de l’histoire de l’art. Il m’en révéla la vitalité, l’originalité et le plaisir. Surtout il m’en communiqua le goût et la curiosité”

C’est ainsi que Daniel Cordier allait découvrir l’art moderne et plus tard devenir lui aussi galeriste, dois-je vous rappeler le legs très important qu’il fit au Centre Georges Pompidou, comportant notamment plusieurs Dubuffet. C’est un peu à Jean Moulin qu’on le doit. C’est dans sa galerie que j’ai vu pour la première fois un Johns ou un Rauschenberg (le lit que devait racheter plus tard Léo Castelli).

 

Le 21 Juin 1943 Jean Moulin est arrêté par Klaus Barbie, il a prévenu Colette Pons “s’il devait m’arriver quelque chose, vous serez prévenue par un télégramme ainsi rédigé : “Vendez tout comme convenu”. Malheureusement le télégramme en question arrive avec bien du retard envoyé par la sœur de Jean, Laure Moulin , c’est presque avec un mois de retard que Colette Pons déménage de nuit et sur une charrette à bras la précieuse collection de la Galerie Romanin.

 

En 1944 Aimé Maeght manifesta l’intention d’installer une succursale de sa galerie   dans le local du 22 rue de France. Laure Moulin s’y opposa formellement.

 

Tout le monde connaît l’histoire : Torturé à mort, Jean Moulin n’a pas parlé et n’est plus en état de le faire, son tortionnaire lui tend un papier et un crayon. Jean Moulin fera la caricature de son bourreau, ce sera là son dernier dessin.

 

Jean Moulin décède dans le train qui l’amène en Allemagne le 8 Juillet 1943. Hitler qui voulait le voir en sera pour ses frais. Les deux anciens peintres auraient pu avoir une conversation entre artistes, mais probablement ne faisaient-ils pas partie de la même école…

 

Le 19 décembre 1964 les cendres présumées (les preuves de leur authenticité sont douteuses) de Jean Moulin entrent au Panthéon.  Ceux qui l’ont entendu se souviennent encore du célèbre discours de Malraux,  un autre amateur d’art.

 

 

 

  ,www.art-maniac.net,http://art-manic.net,BMC,bmc,art-maniac.over-blog.com,art-maniac.net,art-maniac-le blog de bmc,bmc-art-maniac.net,le peintre bmc,bmc et la muse,jean moulin,peintre,galeriste,art,bmc,art-maniac le blog de bmc, http://art-maniac.over-blog.com/ le peintre bmc,

 

 

 

Discours d’André Malraux sur le parvis du Panthéon :

 

“Comme Leclerc entra aux Invalides, avec son cortège d'exaltation dans le soleil d'Afrique, entre ici, Jean Moulin, avec ton terrible cortège. Avec ceux qui sont morts dans les caves sans avoir parlé, comme toi ; et même, ce qui est peut-être plus atroce, en ayant parlé ; avec tous les rayés et tous les tondus des camps de concentration, avec le dernier corps trébuchant des affreuses files de Nuit et Brouillard, enfin tombé  sous les crosses ; avec les huit mille Françaises qui ne sont pas revenues des bagnes, avec la dernière femme morte à Ravensbrück pour avoir donné asile à l'un des nôtres. Entre, avec le peuple né de l'ombre et disparu avec elle - nos frères dans l'ordre de la Nuit…”

“C'est la marche funèbre des cendres que voici. À côté de celles de Carnot avec les soldats de l'an II, de celles de Victor Hugo avec les Misérables, de celles de Jaurès veillées par la Justice, qu'elles reposent avec leur long cortège d'ombres défigurées. Aujourd'hui, jeunesse, puisses-tu penser à cet homme comme tu aurais approché tes mains de sa pauvre face informe du dernier jour, de ses lèvres qui n'avaient pas parlé ; ce jour-là, elle était le visage de la France... ”

 

      ♢      

 

 titre documentaire voici quelques mauvaises reproductions des œuvres de Romanin :

 

 ,www.art-maniac.net,http://art-manic.net,BMC,bmc,art-maniac.over-blog.com,art-maniac.net,art-maniac-le blog de bmc,bmc-art-maniac.net,le peintre bmc,bmc et la muse,jean moulin,peintre,galeriste,art,bmc,art-maniac le blog de bmc, http://art-maniac.over-blog.com/ le peintre bmc,

 

 

Romanin – Le marin aux trois filles

 

 

,www.art-maniac.net,http://art-manic.net,BMC,bmc,art-maniac.over-blog.com,art-maniac.net,art-maniac-le blog de bmc,bmc-art-maniac.net,le peintre bmc,bmc et la muse,,www.art-maniac.net,http://art-manic.net,BMC,bmc,art-maniac.over-blog.com,art-maniac.net,art-maniac-le blog de bmc,bmc-art-maniac.net,le peintre bmc,bmc et la muse,jean moulin,peintre,galeriste,art,bmc,art-maniac le blog de bmc, http://art-maniac.over-blog.com/ le peintre bmc,

 

Romanin – Gravure

 

,www.art-maniac.net,http://art-manic.net,BMC,bmc,art-maniac.over-blog.com,art-maniac.net,art-maniac-le blog de bmc,bmc-art-maniac.net,le peintre bmc,bmc et la muse,jean moulin,peintre,galeriste,art,bmc,art-maniac le blog de bmc, http://art-maniac.over-blog.com/ le peintre bmc,

 

Romanin – Gravure

 

 

◊jean moulin,peintre,galeriste,art,bmc,art-maniac le blog de bmc, http://art-maniac.over-blog.com/ le peintre bmc,

 

Romanin – Gravure

 

,www.art-maniac.net,http://art-manic.net,BMC,bmc,art-maniac.over-blog.com,art-maniac.net,art-maniac-le blog de bmc,bmc-art-maniac.net,le peintre bmc,bmc et la muse,jean moulin,peintre,galeriste,art,bmcart-maniac le blog de bmc, http://art-maniac.over-blog.com/ le peintre bmc,

 

Romanin – Montparnasse

 

 

,www.art-maniac.net,http://art-manic.net,BMC,bmc,art-maniac.over-blog.com,art-maniac.net,art-maniac-le blog de bmc,bmc-art-maniac.net,le peintre bmc,bmc et la muse,jean moulin,peintre,galeriste,art,bmc,art-maniac le blog de bmc, http://art-maniac.over-blog.com/ le peintre bmc,

 

Romanin - Foujita

 

 

,www.art-maniac.net,http://art-manic.net,BMC,bmc,art-maniac.over-blog.com,art-maniac.net,art-maniac-le blog de bmc,bmc-art-maniac.net,le peintre bmc,bmc et la muse,jean moulin,peintre,galeriste,art,bmc,art-maniac le blog de bmc, http://art-maniac.over-blog.com/ le peintre bmc,

 

Romanin

 

 

,www.art-maniac.net,http://art-manic.net,BMC,bmc,art-maniac.over-blog.com,art-maniac.net,art-maniac-le blog de bmc,bmc-art-maniac.net,le peintre bmc,bmc et la muse,jean moulin,peintre,galeriste,art,bmc,art-maniac le blog de bmc, http://art-maniac.over-blog.com/ le peintre bmc,

 

Romanin – Plaza de toros

 

 

,www.art-maniac.net,http://art-manic.net,BMC,bmc,art-maniac.over-blog.com,art-maniac.net,art-maniac-le blog de bmc,bmc-art-maniac.net,le peintre bmc,bmc et la muse,jean moulin,peintre,galeriste,art,bmc,art-maniac le blog de bmc, http://art-maniac.over-blog.com/ le peintre bmc,

 

 

Romanin – Banquet démocratique

 

 

 

 

 

 

tRADUCTION DANS TOUTES LES LANGUES

Hébergé par Overblog