bmc.constans@free.fr

ENTREZ LIBRES

Publié le par BMC
Publié dans : #B.M.C.

 

La Bataille de San Romano.

Commandé par les Médicis c’est un ensemble de trois tableaux exécutés entre 1456 et 1460

 

uccello,paolo uccello,bmc,art maniac,le blog de bmcart-maniac le blog de bmc, http://art-maniac.over-blog.com/ le peintre bmc,bmc le peintre,

 

1 / La Bataille de San Romano - La contre-attaque décisive de Micheletto Attendolo da Cotignola,

(Détrempe* sur panneau de peuplier, 182 cm × 320 cm)

Musée du Louvre, France.

 

uccello,paolo uccello,bmc,art maniac,le blog de bmcart-maniac le blog de bmc, http://art-maniac.over-blog.com/ le peintre bmc,bmc le peintre,

 

2 / La Bataille de San Romano - La Résistance héroïque opposée à l’attaque siennoise par Niccoloó da Tolentino.

(Détrempe* sur panneau de peuplier, 182 cm × 320 cm).

National Gallery, Angleterre


 

uccello,paolo uccello,bmc,art maniac,le blog de bmcart-maniac le blog de bmc, http://art-maniac.over-blog.com/ le peintre bmc,bmc le peintre,

 

3 / La Bataille de San Romano - La retraite des Siennois, Bernardino della Ciarda jeté à bas de son cheval.

(Détrempe* sur panneau de peuplier 182 x 220 cm)

Galleria degli Uffizi, Florence.

 

uccello,paolo uccello,bmc,art maniac,le blog de bmcart-maniac le blog de bmc, http://art-maniac.over-blog.com/ le peintre bmc,bmc le peintre,

 

Florence - La chambre de Laurent le Magnifique avec les trois "Batailles". Reconstitution  grandeur nature.

 

Paolo Uccello est probablement une des personnalités les plus marquantes de la Renaissance italienne.

Étrangement modernes pour l’époque, les recherches d’Uccello vont dans un sens très différent de celles de ses confrères. Uccello attache beaucoup d’importance à la perspective. Il y a dans ses œuvres un dynamisme que l’on ne trouve à cette époque nulle part ailleurs.

D’autre part on ne peut être insensible à la composition de ses tableaux. Sur les reproductions, il est très difficile d’imaginer le format des œuvres. Tantôt très grands, tantôt beaucoup plus modestes.

Je me souviens, la première fois que j’ai vu une bataille d’Uccello, j’ai immédiatement pensé à la peinture de Georges Mathieu. Ce n’est probablement pas par hasard que Mathieu ait, lui aussi, peint des batailles (La victoire de Denain etc.). Le rapprochement que l’on peut faire entre ces deux peintres que plusieurs siècles séparent se situe au niveau du dynamisme dont j’ai déjà parlé.

 

 

Saint Georges terrassant le dragon.

 

Il s’agit là de deux petits formats.

 

 

uccello,paolo uccello,bmc,art maniac,le blog de bmcuccello,paolo uccello,bmc,art maniac,le blog de bmc

 

Saint Georges terrassant le dragon, 1439-1440.

(Huile sur toile – 52 x 90 cm).

Musée Jacquemart-André – Paris. 

 

uccello,paolo uccello,bmc,art maniac,le blog de bmcart-maniac le blog de bmc, http://art-maniac.over-blog.com/ le peintre bmc,bmc le peintre,

 

Saint Georges terrassant le dragon, 1450 -1455. (Huile sur toile 57 x 73 cm).

Londres, National Gallery

 

uccello,paolo uccello,bmc,art maniac,le blog de bmcart-maniac le blog de bmc, http://art-maniac.over-blog.com/ le peintre bmc,bmc le peintre,

 

La Chasse

(Détrempe* sur panneau de bois 65 x 165 cm).

Oxford, Ashmolean Museum

 

 

 

* La détrempe est une peinture à l’eau. Les pigments sont liés par de la colle, parfois des blancs d’œuf.

Ne pas confondre avec la tempera qui utilise le jaune d'œuf comme medium.

 

 

✢✢✢✢✢✢✢✢✢✢✢✢✢✢✢✢✢✢✢✢✢✢✢✢

 

 

 

tRADUCTION DANS TOUTES LES LANGUES

Hébergé par Overblog