bmc.constans@free.fr

ENTREZ LIBRES

Publié le par BMC
Publié dans : #B.M.C.

mondrian,piet mondrian,de stijl,exposition mondrian,mondrian à beaubourg,

 

 

Mondrian, c’était pas un rigolo ! Il y a peu de peintres qui m’ennuient autant, (si, Sonia Delaunay !) et encore j’essaie de rester poli. Si vous habitez dans un environnement année 50, par exemple “La cité radieuse” de Le Corbusier (rebaptisée par les marseillais “La maison du fada”), un tableau de Mondrian s’intégrera parfaitement avec l’ensemble. Mais est-il besoin de préciser qu’une œuvre d’art ne doit en aucun cas être considérée comme un simple panneau décoratif, ce que semblent ignorer beaucoup de designers contemporains.

 

 

mondrian,art-maniac le blog de bmc, http://art-maniac.over-blog.com/ le peintre bmc,

 

Salle à manger – Cité Radieuse – Le Corbusier

 

 

Bien entendu, je suis tout à fait conscient de l’importance qu’a eu sa peinture. Dans les années 1912, il fut parmi les tout premiers peintres abstraits (on ne parlait pas encore de non-figuration), avec Wassily Kandinsky, Kasimir Malevitch, et bien sûr, Paul Klee.

 

Ce n’est pas parce que je n’ai pas envie d’avoir ce tableau chez moi que je vais dire du mal d’une peinture qui avait (à l’époque) toute sa raison d’être. Autant un tableau de Klee a gardé toute sa puissance magique (celui-là je veux bien l’avoir), autant un Mondrian a perdu toute “son émotivité” pour ne plus être qu’une référence intellectuelle.

 

Pour la petite histoire, et pour ceux qui ne le sauraient pas et penseraient que Mondrian a été le créateur de la peinture abstraite, je précise que la première peinture non-figurative  est une technique mixte de Wassily Kandinsky : aquarelle, mine de plomb et encre de chine de 49,6 x 64,8 cm Datée et signée au dos Kandinsky 1910. En voici l’image :

 

 

mondrian,piet mondrian,de stijl,exposition mondrian,mondrian à beaubourg,

 

Wassily Kandinsky Première peinture abstraite  Sans titre -1910 

 

 

Certaines mauvaises langues ont prétendu que la date avait été reportée par la suite. Personnellement je n’en crois rien.

 

 

mondrian,piet mondrian,de stijl,exposition mondrian,mondrian à beaubourg,

 

 

 

“Vous prenez la deuxième à droite, ensuite la première à gauche et là c’est tout droit, vous ne pouvez pas vous tromper”. C’est ainsi que j’ai envie de décrire un tableau de Mondrian.

 

Première chose à constater, dans son souci d’épuration le peintre réduit son travail à deux dimensions, et il utilise un minimum de couleurs. 

 

En regardant ses tableaux, je me suis fait la même réflexion qu’à propos des peintures de Fernand Léger. Dans un travail aussi rigoureux, les couleurs devraient être d’une pureté à toute épreuve (ce qu’on trouvera plus tard chez Herbin, Dewasne, Vasarely et les autres). Ici les blancs devraient être “plus blanc que blanc”, comme aurait dit Coluche, ce n’est pas le cas, les lignes sont parfois un peu floues, pas toujours verticales ou horizontales, de différentes largeurs.  Bref une peinture qui devrait relever d’une rigueur mathématique en est souvent bien loin.

 

 

mondrian,piet mondrian,de stijl,exposition mondrian,mondrian à beaubourg,

 

 

 

 

mondrian,piet mondrian,de stijl,exposition mondrian,mondrian à beaubourg,

 

 

 

 

mondrian,piet mondrian,de stijl,exposition mondrian,mondrian à beaubourg,

 

 

 

 

mondrian,piet mondrian,de stijl,exposition mondrian,mondrian à beaubourg,

 

 

 

 

mondrian,piet mondrian,de stijl,exposition mondrian,mondrian à beaubourg,

 

 

 

mondrian,piet mondrian,de stijl,exposition mondrian,mondrian à beaubourg,

 

 

 

mondrian,piet mondrian,de stijl,exposition mondrian,mondrian à beaubourg,

 

 

 

mondrian,piet mondrian,de stijl,exposition mondrian,mondrian à beaubourg,

 

 

 

mondrian,piet mondrian,de stijl,exposition mondrian,mondrian à beaubourg,

 

 

 

mondrian,piet mondrian,de stijl,exposition mondrian,mondrian à beaubourg,

 

 

 

mondrian,piet mondrian,de stijl,exposition mondrian,mondrian à beaubourg,

 

 

Avant d’en arriver là Mondrian est passé par différents styles, en particulier une période fauve assez intéressante mais encore bien loin de ses réflexions philosophiques. N’oublions pas que Mondrian est né dans une famille calviniste qui pratiquait un protestantisme rigoureux qui aura très certainement eu une influence sur son travail. En 1909 il deviendra adepte de la Théosophie ce qui apparemment n’arrangera rien. Je vous avais prévenu dès le début :

 

 Mondrian ce n’est pas un rigolo.

 

 

mondrian,piet mondrian,de stijl,exposition mondrian,mondrian à beaubourg,

 

 

mondrian,piet mondrian,de stijl,exposition mondrian,mondrian à beaubourg,

 

 

mondrian,piet mondrian,de stijl,exposition mondrian,mondrian à beaubourg,

 

Piet Mondrian

 

 

♢♢♢♢♢♢

 

 

 

 

 

 

tRADUCTION DANS TOUTES LES LANGUES

Hébergé par Overblog