bmc.constans@free.fr

ENTREZ LIBRES

Publié le par BMC
Publié dans : #B.M.C.

Mon dernier article, vous l’aurez compris, avait été écrit en réaction à un changement brutal dans l’organisation de mon blog: le passage à Overblog Kiwi. Je suis comme tout le monde, je n’aime pas que l’on vienne chambouler mes petites habitudes.
Fort heureusement pour moi Overblog a eu la gentillesse de me contacter pour m’apporter son aide. J’ai pu à la suite de cela remettre certaines choses en forme, d’autre part je suis rassuré pour l’avenir. De nombreux changements sont prévus qui ne peuvent qu’améliorer la situation. (par exemple des nouveaux modules texte libre, possibilité d’en changer l’ordre, etc.)
C’est sur cette note optimiste et avec le retour des beaux jours que j’invite tout ceux qui auraient quelques difficultés avec Overblog Kiwi à faire preuve de patience.

A mes chers et fidèles internautes, je  demande de faire également preuve de persévérance le temps (il en faut) de remettre les articles et les catalogues peintures en forme.

 

L'homme à la fleur - peinture BMC

L'homme à la fleur - peinture BMC

Publié le par BMC
Publié dans : #B.M.C.

Overblog " m'a tuer "

 

Pourquoi avoir tout chamboulé ?

Pourquoi ne peut-on garder le design que nous avions peaufiné au cours de nombreuses années de travail ?

Pourquoi vouloir à tout prix tout simplifier?

Pourquoi ce nivellement par le bas ?

Résultat: Vous ne verrez plus mes albums peintures (1500 œuvres), La liste des articles a disparu si vous en cherchez un, il faudra y aller à la billebaude, Le traducteur apparaît dans le module pages mais il ne fonctionne pas ?.

Pour ceux qui le désirent, et parce qu’on me l’a demandé, je laisse l’ensemble de mes articles, patientez, je les reprends un à un pour les remettre en forme.
Ne vous étonnez pas si je ne réponds pas toujours aux commentaires, certains n’apparaissent pas, je n'arrive pas à programmer mes réponses????

 

MERCI Overblog !

 

 

 

Peinture BMC - Technique mixte - 110 x 75 cm.

Peinture BMC - Technique mixte - 110 x 75 cm.

Publié le par BMC

J’ai devant ma maison un rosier il se nomme Bataclan, il ne fleurit plus, mais je sais que bientôt les roses réapparaitront. Merci à Barbara d’avoir écrit ce si beau texte. La vie finit toujours par reprendre ses droits.

 

Rosier Bataclan

Perlimpinpin

 

Pour qui, comment quand et pourquoi ?
Contre qui ? Comment ? Contre quoi ?
C'en est assez de vos violences.
D'où venez-vous ?
Où allez-vous ?
Qui êtes-vous ?
Qui priez-vous ?
Je vous prie de faire silence.
Pour qui, comment, quand et pourquoi ?
S'il faut absolument qu'on soit
Contre quelqu'un ou quelque chose,
Je suis pour le soleil couchant
En haut des collines désertes.
Je suis pour les forêts profondes,
Car un enfant qui pleure,
Qu'il soit de n'importe où,
Est un enfant qui pleure,
Car un enfant qui meurt
Au bout de vos fusils
Est un enfant qui meurt.
Que c'est abominable d'avoir à choisir
Entre deux innocences !
Que c'est abominable d'avoir pour ennemis
Les rires de l'enfance !
Pour qui, comment, quand et combien ?
Contre qui ? Comment et combien ?
À en perdre le goût de vivre,
Le goût de l'eau, le goût du pain
Et celui du Perlimpinpin
Dans le square des Batignolles !
Mais pour rien, mais pour presque rien,
Pour être avec vous et c'est bien !
Et pour une rose entr'ouverte,
Et pour une respiration,
Et pour un souffle d'abandon,
Et pour ce jardin qui frissonne !
Rien avoir, mais passionnément,
Ne rien se dire éperdument,
Mais tout donner avec ivresse
Et riche de dépossession,
N'avoir que sa vérité,
Posséder toutes les richesses,
Ne pas parler de poésie,
Ne pas parler de poésie
En écrasant les fleurs sauvages
Et faire jouer la transparence
Au fond d'une cour au murs gris
Où l'aube n'a jamais sa chance.
Contre qui, comment, contre quoi ?
Pour qui, comment, quand et pourquoi ?
Pour retrouver le goût de vivre,
Le goût de l'eau, le goût du pain
Et celui du Perlimpinpin
Dans le square des Batignolles.
Contre personne et contre rien,
Contre personne et contre rien,
Mais pour toutes les fleurs ouvertes,
Mais pour une respiration,
Mais pour un souffle d'abandon
Et pour ce jardin qui frissonne !
Et vivre passionnément,
Et ne se battre seulement
Qu'avec les feux de la tendresse
Et, riche de dépossession,
N'avoir que sa vérité,
Posséder toutes les richesses,
Ne plus parler de poésie,
Ne plus parler de poésie
Mais laisser vivre les fleurs sauvages
Et faire jouer la transparence
Au fond d'une cour aux murs gris
Où l'aube aurait enfin sa chance,
Vivre,
Vivre
Avec tendresse,
Vivre
Et donner
Avec ivresse !

 

                                     BARBARA

 

 

Hommage national

Publié le par Complik Clé
Publié dans : #Guest Stars

 

A tous ceux qui, comme moi, sont parfois déçus par le manque de créativité de certaines musiques actuelles, je propose un médicament efficace.


Attention cependant, il faut aimer le rock...

Certains reprochaient au groupe la déviance électro de leur "Sleeping with ghosts", ils seront agréablement surpris par leur dernier opus médicinal.

Rock is not dead, pas de doute...

Des riffs entêtants, des paroles parfois alarmantes mais souvent réalistes; Brian Molko et sa bande collent à leur époque, s'y perdent même pour nous permettre une évasion, dans un contexte qui souvent nous tient prisonniers.

Un simple coup d'œil sur leur dernier clip (Song to say goodbye) suffira, je l'espère, à vous convaincre de dépasser les doses prescrites...

Matin, midi et soir, don't forget to take your meds...


 
*
Publié le par complik clé
Publié dans : #Guest Stars


 

   Je vous avais déjà parlé de Manu Larcenet et de  son combat ordinaire, B.D qui alterne humour et sujets graves…

Dans un esprit beaucoup plus léger (le lecteur rit presque à chaque page), ce cher Manu propose pour la rentrée le quatrième tome du Retour à la terre, une série de « sketches » décrivant la vie à la campagne d’un jeune couple. Dit comme ça, ça paraît pas passionnant, sauf que c’est à mourir de rire : le pauvre Manu (héros de l’album grâce à une habile mise en abyme) découvre les affres de la paternité, et renforce ses liens avec ses nouveaux voisins. Le meilleur personnage est à mon avis la mère Mortemont, une vielle campagnarde au sale caractère, pleine de bons dictons et de belles expressions ( « me petcho pas les burnjes » par exemple, est-il besoin de traduire ???)
Manu Larcenet est un bourreau de travail, il dessine et imagine des planches tous les jours, et ce qui ressort de son œuvre n’est pas habituel : il parvient, grâce à des dessins très simples, à questionner le lecteur sur la vie et le cours des choses.
Je sais bien que les B.D sont devenues un luxe (j’étais moi-même une grande consommatrice jusqu’à l’euro), mais celle-ci vaut vraiment le détour…
A bon lecteur… salut



B.D. Rare Manu Larcenet Par Complik Clé

 

Publié le par BMC
Publié dans : #B.M.C.
 
Bauhaus signifie : "la maison construite". En fait, il s'agissait d'un centre indépendant dont le but était l'enseignement de l'Art, ou plus exactement de tous les Arts. Cela allait de la peinture à l'architecture, passant par la photographie, la danse ou le "stylisme" ( on ne disait pas encore design), en fait tout ce qui concernait la création.

À vouloir mélanger l'Art et l'Artisanat, on allait à la catastrophe. C'était vouloir inventer le peigne-fourchette.

 Dans l'ensemble, cela  a été relativement bénéfique puisque la conjonction des deux a donné naissance au design.
 
Ma conviction profonde est qu'en Art le mélange des genres est rarement une bonne chose.
Comment mettre une œuvre de Klee, de Kandinsky ou d'Albers au même niveau qu'un fauteuil de Marcel Breuer ou de Mies Van Der Rohe.

 Les fauteuils dont je parle sont parmi les plus beaux que je connaisse, cependant rien de comparable.
Un tableau de Vermeer est-il comparable à un fauteuil Louis XV?  Pourtant les deux sont très beaux. Chacun dans son genre.

La peinture peut-elle être comparée avec la décoration?
Il est facile de comprendre qu'une œuvre peinte par un Maître ne recherche jamais un effet décoratif.

Au Bauhaus, les professeurs avaient pour nom : Paul Klee, Wassily Kandinsky, walter Gropius, Làszlo Moholy-Nagy, Marcel Breuer, Oskar Schlemmer, Josef Albers,   Lyonel Feininger, Walter Gropius, Mies Van Der Rohe.

Chacun était maître dans son domaine, mais comment concilier la danse avec la création d'une lampe de bureau. Ces choses-là peuvent-elles s'apprendrent en même temps?


Je ne voudrais pas passer pour un intégriste de la peinture, ni pour un intégriste en quoi que ce soit. Pourtant aujourd'hui une chose me choque : de très nombreuses galeries exposent à la fois des peintures et des photos. Certes, je connais de sublimes photographes, mais aucune photo au monde, aussi belle soit-elle, ne fera passer, à mon sens,  l'émotion d'un Monet, d'un Georges de la Tour, ou d'un Francis Bacon.
 

georges de la tour;bauhaus,  
Georges de la Tour
 
Ne me faites pas dire ce que je n'ai pas dit, non, la photo n'est pas un art mineur, la photo est un art à part entière, elle est  différente de la peinture, et en aucun cas il n'y a de comparaison à faire, c'est tout.

Il en est de même pour les créateurs qui utilisent l'ordinateur. Personnellement, je trouve passionnant de reprendre une peinture existante, de la "travailler" sur Totoshop, étudier toutes les possibilités (ça fait des économies de peinture). Pour ensuite la refaire  "pour de vrai" , en somme faire ce qu'autrefois (le mot va sans doute vous paraître désuet) on appelait "une pochade".


Non, la reproduction d'une œuvre, aussi belle soit-elle, sur une photographie, sur un ordinateur ne sera jamais aussi belle qu'un original !
 
Comment vous expliquer cela si vous ne l'avez pas ressenti vous-même. Une peinture est "habitée"; je veux dire par là que si vous vous retrouvez face à elle, vous avez l'étrange impression d'entretenir un dialogue. Si vous n'avez jamais connu ça, allez au musée du Louvre vous y trouverez sûrement une œuvre avec laquelle dialoguer, ce ne sera pas forcément une peinture.

Enfin je tiens à préciser que je suis tout-à-fait conscient de l'influence qu'a eu le Bauhaus sur l'art contemporain.

J'avais seulement envie de me défouler, mais c'est promis, je vous parlerais à nouveau du Bauhaus, je vous raconterai son histoire, mais pour ça il me faudra plusieurs articles.
 
Lien images

 
 
Publié le par Complik Clé
Publié dans : #Guest Stars

 




 

Cirkus… ou comment la voix de Neneh Cherry met du baume au cœur

Un petit album fort agréable à découvrir pour tous les amateurs de trip-hop et de musiques à écouter du fond du lit –et du fond de l’âme.

Neneh Cherry n’est pas inconnue du grand public (son duo Seven seconds avec Youssou’n dour fredonne forcément à l’oreille de certains). Même si vous n’êtes pas fan de ce qu’elle fait habituellement, jetez une oreille à Laylow (album où elle est très très bien entourée, notamment par son époux)…
Il y a des voix qui épongent les larmes du cœur, des voix semblables à des pansements pour l’âme. Elle se posent sur nos cicatrices et les adoucissent un peu, ça ne fait jamais de mal.
Il y a des musiques qui vous font voyager à l’intérieur de vous-mêmes, et vous transportent vers des lieux soigneusement recouverts de l’épais brouillard de l’inconscient.
Cet album réunit la voix et la musique, il panse et fait penser bien des choses…

Je sais que je ramène souvent tout à lui, mais Laylow me fait penser à Thom Yorke. Alors…

Un titre à écouter absolument : SUNNY TUESDAY. A bon écouteur, salut !


 

 

 
Publié le par BMC
Publié dans : #B.M.C.

 
            
Curieuses coïncidences entre deux Présidents.
 
En 1846. Le Président Abraham Lincoln a été élu au congrès.

En 1946. Le Président John Fitzgerald Kennedy a été élu au congrès.

En 1860. Abraham Lincoln a été élu Président des Etats-Unis

En 1960. John Fitzgerald Kennedy a été élu Président des Etats-Unis.

Abraham Lincoln a perdu un enfant lorsqu'il était à la Maison-Blanche.

John Fitzgerald Kennedy a perdu un enfant lorsqu'il était à la Maison-Blanche.

Abraham Lincoln été assassiné d'une balle dans la tête tirée par-derrière en présence de son épouse, un vendredi.

John Fitzgerald Kennedy a été assassiné d'une balle dans la tête tirée par-derrière en présence de son épouse, un vendredi.

1839.Naissance de l'assassin d'Abraham Lincoln.

1939. Naissance de l'assassin de John Fitzgerald Kennedy.

L'assassin de Lincoln a tiré sur lui dans un théâtre, il s'est ensuite réfugié dans un entrepôt.

L'assassin de Kennedy a tiré depuis un entrepôt, il s'est ensuite réfugié dans un cinéma.

L'assassin d'Abraham Lincoln a été assassiné avant de pouvoir être jugé.

L'assassin  de John Fitzgerald Kennedy a été assassiné avant de pouvoir être jugé.

Andrew Johnson, né en 1808 succéda à Abraham Lincoln.

Lyndon Johnson né en 1908 succéda à John Fitzgerald Kennedy.

La secrétaire de Lincoln s'appelait Kennedy.

La secrétaire de Kennedy s'appelait Lincoln.

La secrétaire de Lincoln lui  avait recommandé de ne pas se rendre au théâtre.

La secrétaire de Kennedy lui avait recommandé de ne pas se rendre à Dallas.

Lincoln = 7 lettres.
Kennedy = 7 lettres.

John Wilkes Booth (assassin de Lincoln) = 15 lettres.

Lee Harvey Oswald (assassin de Kennedy) =15 lettres.

La loge dans laquelle est mort Lincoln s'appelait Kennedy.

La voiture dans laquelle est mort Kennedy était une Lincoln.

Un mois avant d'être assassiné, le Président Lincoln était en vacances à Monroe dans le Maryland.

Un mois avant d'être assassiné le Président Kennedy était en vacances avec Marilyn Monroe.

Je sais bien que certains vont m'expliquer que c'est une question de hasard, qu'il s'agit d'une manipulation des événements…

C'est quand même BIZARRE non ?



 
✪✪✪✪✪
 
Publié le par BMC
Publié dans : #B.M.C.
art maniac le blog de bmc,Bmc,art,peinture,art-maniac,bmc,,culture,le peintre bmc,
 
Nicolas Poussin par lui-même – 78 x 94 cm
 
Parmi les peintres qui me sont chers, Nicolas Poussin occupe une place toute particulière. Je trouve que la plupart de ses tableaux, pour avoir été peints entre 1512 et 1665, sont étonnamment modernes; je n'irai sans doute pas jusqu'à dire qu'il est l'inventeur du cubisme, laissons cet honneur à Cézanne, mais, tout de même il y a de ça !
 
art maniac le blog de bmc,Bmc,art,peinture,art-maniac,bmc,,culture,le peintre bmc,
"La Sainte Famille"
 
Dans sa peinture, j'aime beaucoup ce que les photographes nomment la profondeur de champ; en effet dans ses œuvres, on peut dire que du premier plan jusqu'à l'horizon, tout est net. Il peint dans un monde où la poussière semble ne pas exister, un monde aseptisé. Et que dire des couleurs, on a souvent parlér du bleu Nattier, mais les bleus de Poussin ! Et ses rouges aussi…Et cette lumière dont on n'arrive pas à localiser l'origine ! La composition est presque toujours parfaite , surtout dans ses derniers tableaux. Sans doute y aurai-t-il encore beaucoup de choses à dire , mais nous aurons certainement l'occasion d'y revenir.

art maniac le blog de bmc,Bmc,art,peinture,art-maniac,bmc,,culture,le peintre bmc,
"Saint Jean Baptiste" – 95,3 x 121,6 cm.
 
Plusieurs énigmes entourent sa peinture, ce qui, vous devez bien vous en douter, n'est pas fait pour me déplaire. En particulier à propos des "Bergers d'Arcadie" et de Rennes le château. Je ne manquerai certainement pas de vous en parler une autre fois.
 
art maniac le blog de bmc,Bmc,art,peinture,art-maniac,bmc,,culture,le peintre bmc,
 
" Les bergers d'Arcadie" – 185 x 121 cm.
 
Que savons-nous de Nicolas Poussin?
 
C'est au mois de juin 1594 qu'il vit le jour aux Andelys, près de Rouen.
On ne sait pas grand chose "du petit Poussin". On sait seulement qu'il adorait dessiner et qu'en 1611, un peintre de l'école de Fontainebleau, Quentin Varin (parfois dénommé Quintin Varin?) se rendit aux Andelys pour y peindre le retable de l'église. Nicolas était subjugué par le travail de Varin, au point que celui-ci décida de le prendre sous sa protection et de lui donner des cours de peintures. En à peine quelques leçons Nicolas savait presque tout faire. Varin alla trouver ses parents pour les exhorter à laisser partir leur fils pour la capitale où il pourrait y devenir peintre.

art maniac le blog de bmc,Bmc,art,peinture,art-maniac,bmc,,culture,le peintre bmc,
 
"L'inspiration du poète – 182,5 x 213 cm.
 
Poussin n'attendit pas pour partir le consentement que son père, ancien notaire ruiné par la guerre, n'ayant aucun penchant particulier pour les arts, ne lui aurait de toutes façons pas donné.
 
art maniac le blog de bmc,Bmc,art,peinture,art-maniac,bmc,,culture,le peintre bmc,
 
"L'annonciation"
 
Nous sommes en 1612, voila notre apprenti peintre qui arrive à Paris où il a la chance de rencontrer un gentilhomme particulièrement épris des arts qui deviendra son protecteur, l'aidera à trouver un logement et à faire ses premiers pas dans le monde de la peinture. Il va tout d'abord effectuer un passage dans l'atelier de Ferdinand Elle de Malines, un portraitiste bien connu à l'époque. Ensuite il travaillera avec le nancéen Georges Lallemant; chez lui il étudiera d'après des gravures en noir et blanc, les œuvres de Jules Romain et la statuaire antique.

art maniac le blog de bmc,Bmc,art,peinture,art-maniac,bmc,,culture,le peintre bmc,
"Orion"
 
Poussin rêve de l'Italie. A deux reprises, il essaie de se rendre à Rome. Les deux fois il va échouer et sera obligé de retourner sur Paris.
 
Par l'intermédiaire de son protecteur, Poussin va rencontrer le mathématicien du roi Louis XIII, un dénommé Courtois. Grâce à cette connaissance, il a ses entrées au Louvre (le palais du roi, pas le musée, bien entendu). A ce moment là, il ne se doute pas qu'un jour 39 de ses tableaux et de très nombreux dessins finiront dans ces galeries qu'il arpente pour découvrir les peintures anciennes, en particulier celles de Raphaël qui l'attirent particulièrement. Sous Louis XIII, les musées n'existent pas encore, pour voir des peintures de maître cela n'est pas du tout évident, sans doute Poussin est-il conscient de la chance qui est la sienne.
 
Art-maniac,art maniac,bmc,BMC,le peintre bmc,peinture, peintures,art, art moderne,art contemporain, art ancien,impressionnisme, ,photo,photos,dessin,art brut,musée,culture,
" L'hiver, ou le déluge" - 118 x 160 cm.
 
Grâce à ses fréquentations au palais Nicolas Poussin a l'opportunité de rencontrer Philippe de Champaigne. Marie de Médicis va réunir les deux artistes pour la décoration du palais du Luxembourg, ils travailleront sous la houlette de Nicolas Duchesne.
 
Poussin, Nicolas Poussin,le peintre Nicolas Poussin,Tableaux de Nicolas Poussin,Les Bergers d'Arcadie, les bergers d'arcadie, Rennes le Chateau,l'école de Fontainebleau,l'annonciation,Orion,Philippe de Champaigne,BMC,bmc,peinture bmc, peintures bmc,art-maniac,art maniac,entrezlibres,La Muse, la muse,Picasso,pablo picasso,Pablo Picasso,la terre creuse, La terre creuse,Marthe Robin, marthe robin,Constantin Brancusi,Robert Tatin,alchimie,Alchimie, Fulcanelli,Jerome Bosch,Le douanier Rousseau, Le Douanier Rousseau, Henri Rousseau, Beaubourg,Centre Beaubourg,centre beaubourg,Centre georges Pompidou, expositions,exposition,Election, Elections, élection présidentielle, Nicolas Sarkosy,Pierre Bonnard,Alechinsky, Pierre Alechinsky, Bonnard,Poliakoff, Serge Poliakoff,le blog de bmc, le peintre bmc, peinture contemporaine,peinture moderne, peintures modernes, peintures contemporaines,art moderne, art contemporain,art abstrait,peinture abstraite, peintures non figuratives,musée, Musée, Musées,Galerie d'art, Galerie de peinture,gallery, art moderne,
 
"Acis et Galatée – 97 x 135 cm.
 
C'est alors que se produit un événement important dans la vie de Poussin, son protecteur doit retourner dans son château du Poitou. Il propose à Nicolas de le suivre, celui-ci accepte entrevoyant déjà la possibilité de quelques commandes pour la décoration de la demeure. C'était sans compter sur la mère de son protecteur qui le traite comme le dernier des palefreniers. Outragé, humilié, il décide de se libérer tout seul. Sans un sou, il part à pied. Le voyage est extrêmement pénible. Pour survivre il fait quelques peintures qu'il vend au plus offrant. Certains prétendent que son tableau intitulé "les Bacchanales" a été fait durant ce voyage (fait et non pas exécuté comme le disent les mauvaises langues).


Art-maniac,art maniac,bmc,BMC,le peintre bmc,peinture, peintures,art, art moderne,art contemporain, art ancien,impressionnisme, ,photo,photos,dessin,art brut,musée,culture,
"Bacchanales" – 74 x84 cm.
 
Je n'insisterai pas sur les détails de son voyage qui fut long et pénible. Arrivé à Paris Poussin est très malade, aussi décide-t-il de retourner aux Andelys, il y restera un an avant de pouvoir revenir à la capitale.
Vers 1622, la chance à nouveau lui sourit, il rencontre le poète italien Gian Battista Marino dit : " Cavalier Marin" qui lui commande une suite de dessins d'illustrations pour "Les métamorphoses d'Ovide". Marino devient provisoirement son mécène et lui propose de l'amener à Rome. Cela ne peut pas se faire tout de suite. En effet, les jésuites célèbrent à ce moment- là la canonisation de saint Ignace de Loyola et de saint Xavier, et demandent à Poussin de réaliser deux peintures représentant les miracles des saints. Il en fera six.
 
Fin de la première partie
 




✐✐✐✐✐✐✐✐✐✐
 

 

Publié le par La Muse
Publié dans : #La Muse
 
Art-maniac,art maniac,bmc,BMC,le peintre bmc,peinture, peintures,art, art moderne,art contemporain, art ancien,impressionnisme, ,photo,photos,dessin,art brut,musée,culture,
 
Depuis la nuit des temps, on rapporte des témoignages d'étranges pluies d'objets ou d'êtres vivants venus du ciel.
Un pluie de cailles déjà, dans l'Ancien Testament, juste avant l'apparition de la manne.
Et ça continue...
Evidement, les "explications" sont allées bon train de la "grenouille générée spontanément (sans parents) venue de nulle part et transportée par la pluie" aux œufs de grenouille qui montent dans les nuages par la force de l'évaporation des eaux, où ils éclosent, avant de redescendre sur terre dans l'averse...
Pluies de sang survenues après des batailles, attribuées aux vapeurs sanglantes des morts, allant se condenser dans les nuages...

Art-maniac,art maniac,bmc,BMC,le peintre bmc,peinture, peintures,art, art moderne,art contemporain, art ancien,impressionnisme, ,photo,photos,dessin,art brut,musée,culture,
 
Aujourd'hui, entre les explications scientifiques : vents tourbillonnant au sol qui capturent animaux et poissons qui ensuite, transportés par des trombes, seraient relâchés plus loin , on entend un certain nombre d'élucubrations qui vont du châtiment céleste (pluies de pierres) au cadeau tombé du ciel.. pour peu qu'il soit comestible !
Les E.T ne sont pas de reste ! D'aucuns prétendent que ces visiteurs venus d'ailleurs rejettent la nourriture en excédent au moment de repartir chez eux !
Un certain Charles Fort a même échafaudé une théorie impliquant une "mer supérieure des Sargasses" sise.. quelque part là-haut.. qui aspirerait la matière de la terre et la recracherait de temps à autre...

 

charles fort,art maniac le blog de bmc,Bmc,art,peinture,art-maniac,bmc,,culture,le peintre bmc,
 
Charles Fort devant le jeu d'échecs de son invention
 
Il n'en reste pas moins qu'on constate des choses curieuses : en général, une seule espèce animale va tomber, le plus souvent les individus sont vivants et aucun autre animal d'une autre espèce ne va l'accompagner, pas plus que des détritus de toutes sortes..

Portrait croquignolet de l'étrange et attachant monsieur Fort (emprunté au "Matin des magiciens" de Louis Pauwels et Jacques Bergier)

"Il y avait à New-York, l'an 1910, dans un petit appartement bourgeois du Bronx, un bonhomme ni jeune ni vieux, qui ressemblait à un phoque timide".
Ancien journaliste et embaumeur de papillons, le hobby du monsieur  était d'accumuler des notes sur des évènements invraisemblables et pourtant établis, allant des pluies rouges, ou de boue, de flocons de neige gros comme comme des soucoupes, pluies de grenouilles.. jusqu'aux boules de feu, traces d'animal fabuleux, disques volants, engins dans le ciel, étranges disparitions...

C'est ainsi qu'il collecta 25 000 notes qu'il rangea consciencieusement dans des boîtes en carton et entretint avec elles un étrange rapport. En parlant de ses notes, il en disait "Petites putains, nabots, bossus, bouffons, et pourtant leur défilé chez moi aura l'impressionnante solidité des choses qui passent, et passent, et ne cessent de passer..."

Puis, quand il était fatigué de s'occuper de ce qu'il appelait son "sanatorium des coïncidences exagérées"... "il se délassait l'esprit en jouant tout seul d'interminables parties de super-échecs sur un échiquier de son invention qui comportait 1 600 cases."

 Cependant, s'apercevant que son pauvre labeur solitaire ne le mènerait pas loin.. il brûla toutes ses boîtes et entreprit d'œuvrer à une encyclopédie des faits exclus.
"Il se mit donc en devoir d'apprendre tous les arts et toutes les sciences", devint un rat de bibliothèque, se mit en rapport épistolaire avec les plus grandes bibliothèques du monde.
Puis alors seulement, il reprit ses recherches sur les faits rejetés, en les passant au cribles de ses connaissances.
Pour lui, l'important était de consigner les faits, même ridicules, même aberrants, puis seulement après les expliquer.. si possible. Ne rien exclure !
 
"Je ne crois pas faire une idole de l'absurde. Je pense que, dans les premiers tâtonnements, il n'y a pas moyen de savoir ce qui sera par la suite acceptable. Si l'un des pionniers de la zoologie (qui est à refaire) entendait parler d'oiseaux qui poussent sur les arbres, il devrait signalre avoir entendu parler d'oiseaux qui poussent sur les arbres. Puis il devrait s'occuper, mais seulement alors, de passer les données de cela au crible."
 
e, Musées,Galerie d'art, Galerie de peinture,gallery, art moderne,nt, ancien testament,grenouille, grenouilles,Pluie de grenouille, pluie de sang, pluies de grenouilles, pluies de sang,mer des Sargasses,Charles Fort, charles fort,embaumeur de papillon,Le livre des damnés, le livre des damnés,pluies d'objets,pluies bizarresétranges oluies, étrange pluie'la muse, La Muse,art-maniac, Art Maniac,Ancien TestameBMC,bmc,peinture bmc, peintures bmc,art-maniac,art maniac,entrezlibres,La Muse, la muse,Picasso,pablo picasso,Pablo Picasso,la terre creuse, La terre creuse,Marthe Robin, marthe robin,Constantin Brancusi,Robert Tatin,alchimie,Alchimie, Fulcanelli,Jerome Bosch,Le douanier Rousseau, Le Douanier Rousseau, Henri Rousseau, Beaubourg,Centre Beaubourg,centre beaubourg,Centre georges Pompidou, expositions,exposition,Election, Elections, élection présidentielle, Nicolas Sarkosy,Pierre Bonnard,Alechinsky, Pierre Alechinsky, Bonnard,Poliakoff, Serge Poliakoff,le blog de bmc, le peintre bmc, peinture contemporaine,peinture moderne, peintures modernes, peintures contemporaines,art moderne, art contemporain,art abstrait,peinture abstraite, peintures non figuratives,musée, Musé
 
Il publia son premier ouvrage "Le livre des damnés" en 1919, qui produisit une révolution dans les milieux intellectuels. "Avant les premières manifestations du dadaïsme et du surréalisme, Charles Fort introduisait dans la science ce que Tzara, Breton et leurs disciples allaient introduire dans les arts et la littérature :  le refus flamboyant de jouer à un jeu où tout le monde triche, la furieuse affirmation "qu'il y a autre chose". Un énorme effort, non peut-être pour penser le réel sans sa totalité, mais pour empêcher que le réel soit pensé de façon faussement cohérente. Une rupture essentielle."

Cependant, Charles Fort n'est pas un naïf, il ne croit pas tout... Simplement il s'insurge contre cette habitude qui consiste à nier a priori ce qu'on ne comprend pas.
Pour ce faire, il donne des coups de poing dans l'édifice et y va allègrement dans l'humour. Avec lui, tout est possible.

Ainsi, il échafaude une théorie relative aux pluies d'objets et animaux divers et variés : "Les objets soulevés par les ouragans peuvent re entrés dans une zone de suspension siée au-dessus  la terre, flotter l'un près de l'autre longuement, tomber enin.."
Une "super-mer des Sargasses"...
 
art maniac le blog de bmc,Bmc,art,peinture,art-maniac,bmc,,culture,le peintre bmc,
 
Quelques exemples de ce qui risque de vous tomber sur la tête:



Pluies d'animaux :

- de souris en Norvège en 1578
- de poissons-chats à Singapour en 1861
- de varans en 1870
- de serpents à Memphis en 1877
- de fourmis à Nancy en 1887
- une carpe congelée dans un bloc de glace à Essen  
 (Allemagne) en 1896
- de grenouilles à Minneapolis en 1901
- d'un singe en 1956
- de crevettes en Australie en 1978
- d'une étoile de mer dans le Minnesota en 1985
- de sardines dans le Queensland en 1989
- de poissons à Yarmouth (Angleterre) en 2000
- de poissons à Korona (Grèce) en 2002


Pluies d'objets divers :

- de noisettes à Dublin en 1867
- de morceaux de viande dans le Kentucky en 1876
- de foin à Aarau (Suisse) en 1883
- de soufre à Fontainebleau en 1887
- d'encre au Cap de Bonne Espérance en 1888
- de monnaie à Gorgy (Russie) en 1940
- de lance de glace près de Dusselforf (Allemagne) en 1951
- de clous dans le New Jersey en 1955
- de pêches en Louisiane  en 1961
- de chair et de sang en 1968
- de haricots africains au Brésil en 1971
- de graines de moutarde et de cresson à Southampton en 1979


Pluies de cheveux d'ange :

Les cheveux d'ange sont une sorte de filaments blancs qui se désagrègent rapidement à l'air libre (seul moyen de les conserver : les mettre au frais? Je vous dis ça au cas où !). L'hypothèse avancée est qu'il s'agirait de fils d'araignées aéronautes. La dernière pluie en date (celle de Sonora) a permis des analyses qui ont révélé une nature organique, stérile, fibreuse et légèrement radioactive.
A noter également que  souvent (pas toujours), on rapporte des observations d'Ovnis concomitantes.
- Japon en 679, en 1477, en 1596, en 1650
- Nuremberg (Allemagne) en 1665
- Japon en 1702 et 1724
- Grande-Bretagne en 1741
- etc..etc.. (ça tombe beaucoup au Japon, on dirait..)
- Fatima (Portugal) en 1917
- Gaillac (France) en 1952
- Oloron (France) en 1952
- Moscou en 1953
- Marysville en 1954
- Sonora en 1976


Pluies de sang  (algues? champignons microscopiques ?)

- Paris en 582
- Tours en 754
- Lisbonne en 1551
- Aix, Nice, Toulon en 1608
- Chatillon-sur-Seine en 1669
- Italie en 1744 et 1813
- Hollande en 1819
- Djebel-Sekra (Maroc) en 1880
- Limoges en 1884
- Indochine en 1887
- Sicile en 1901
- Ohio en 1955
- Kerala (Inde) en 2001
 
 ✵✵✵✵✵✵
 
 
 

 

Publié le par BMC
Publié dans : #B.M.C.
   
  be00255n
 
                               
ELECTIONS 2007
 
Y'en a que ça gène…



Un certain personnage candidat à l'élection présidentielle a eu l'audace de tenir les propos suivants lors d'une rencontre avec le philosophe Michel Onfray : (je cite) "J'inclinerais, pour ma part, à penser qu'on naît pédophile, et c'est d'ailleurs un problème que nous ne sachions soigner cette pathologie. Il y a mille deux cents ou mille trois cents jeunes qui se suicident en France chaque année; ce n'est pas parce que leurs parents s'en sont mal occupés ! Mais parce que, génétiquement, ils avaient une fragilité, une douleur préalable. Prenez les fumeurs : certains développent un cancer, d'autres non. Les premiers ont une faiblesse physiologique héréditaire. Les circonstances ne font pas tout, la part de l'inné est immense."


Propos retranscrits par le philosophe Michel Onfray suite à sa rencontre avec Nicolas Sarkozy.



Alors là, il y a quelque chose que je ne comprends pas… on m'aurait dit que ce texte datait de l'époque de Vichy, cela ne m'aurait pas étonné. Mais de nos jours comment est-il possible de tenir ce genre de discours.
Imaginez les déviations qui peuvent suivre : on va "tester" les bébés pour savoir s'ils n'ont pas le fameux gène du suicide, de la pédophilie, ou pourquoi pas celui de l'homosexualité ( c'est aussi "une maladie" que nous ne savons pas soigner !). Si on commence à dire que "l'inné" est à la base de nos problèmes et de nos maladies, il n'y a pas de limites…

Ce candidat a ici un langage qui ressemble fort à celui d'une secte. Va-t-il recruter ses ministres au sein de l'Église de Scientologie ?
Pour ma part j'ai une proposition à lui faire : lorsque vous serez président (?) prenez Raël comme premier ministre; il va vous fabriquer (ou essayer de le faire) des petits clones à vos mesures. Plus de racaille !!! Plus de problèmes…Plus de karcher.

 Ce qui me choque le plus c'est le manque de réactions, que ces propos auraient normalement dû entraîner. François Bayrou a immédiatement réagi, Bernard-Henri Lévi aussi, le généticien Axel Kahn et puis : silence radio !
Imaginez les mêmes propos tenus par d'autres, et les réactions qui s'en seraient suivies…


Certains jours en me rasant je me dis que je dois être noir, juif, franc-maçon, homosexuel, que j'ai le sida, un cancer, que je suis vieux, mais tout ça n'est pas bien grave puisque c'est dans mes gènes… ce n'est pas la faute de mes chers parents, et pas la mienne non plus.

Bien entendu dans le domaine de la peinture il y a eu , malheureusement beaucoup de suicidés. Si on avait résolu le problème à la base Van Gogh n'aurait pas existé, Nicolas de Staël non plus, je ne vais pas vous faire la liste complète. Voici à titre d'exemple une peintures qui n'aurait jamais existé.
 
Elections, 2lection, élection présidentielle, Nicolas Sarkosy,Sarkosy, Sarko, sarko, sarkArshile Gorky,osi,, Michel Onfray,suicides, van gogh, Van Gogh,Nicolas de Staël,Bernard Buffet,Unica Zurn,Mark Roothko, Jules Pascin,
 
Vincent Van Gogh
 



Et aussi:

Nicolas de Staël,Bernard Buffet,Unica Zürn,Arshile Gorky, Mark Rothko.Jules Pascin.

Et les autres...
 
 
 
Lien sur ce blog
 
 
 
 
✭✭✭✭✭

 
Publié le par BMC
Publié dans : #B.M.C.
BMC de la série “La Guerre”

 

 

 

C’est vrai que depuis quelques temps on a l’air, comme ça, de ne plus rien foutre. Mais c’est pas vrai. Aujourd’hui il est de bon ton de travailler beaucoup plus pour gagner un tout petit peu moins. Et bien nous on travaille beaucoup, et tout ça pour le roi de Prusse.
Trêve de plaisanteries, on va bientôt revenir. Malheureusement ma très chère Muse s’étant inventée une « seconde life », on risque de la voir moins souvent. À moins qu’elle fasse exploser son ordi, avec moins de deux Go de ram que voulez-vous qu’elle fasse ?

J’ai passé beaucoup de temps à photographier les quelques tableaux qui me restent (plus de mille). Je vais pouvoir enfin retourner à mes pinceaux et aussi continuer à vous raconter des histoires à dormir debout, de peintures ou autres “bizarderies”. J’ai encore quelques idées…
A très bientôt .

PROMIS

 
 

 
B.M.C. de la série "La guerre"




*
Publié le par BMC
Publié dans : #B.M.C.
sortie hors du corps,décorporation,sortie en astral,bilocation,obe,out of body experience,sortie consciente hors du corps,nde,near death,experience,emi,experience de mort imminente,
 
BMC - Toro mort et son double
 
         Sortie hors du corps
     Décorporation
     Sortie en astral
     Bilocation
     OBE (Out of Body Experience)
     Sortie consciente et volontaire hors du corps
     Sortie involontaire
     NDE (Near Death Experience)
     EMI (Expériences de Mort imminentes)
                
 
« Où mettre la limite du corps et du monde ? »

                             Maurice Merleau-Ponty


 
Si ces titres ne suffisent pas à vous décourager, c’est peut-être que vous faites partie des personnes qui ont vécu ce genre d’expérience. On dit, selon différents sondages, qu’il y a entre 10 et 30% d’individus ayant connu une expérience de sortie hors du corps, la plupart du temps involontaire, le plus souvent due à un choc émotionnel.

Peut-être avez-vous lu ce merveilleux livre “JonathanLivingston le goéland” . Sans doute ignorez-vous que son auteur, Richard Bach, raconte dans un autre livre ses sorties hors du corps, ce qui pour un aviateur émérite comme lui était certainement une belle expérience. (Un pont sur l’infini).

Je n’aborde ici que les cas le plus souvent appelés “sortie en astral”, qui, très probablement, sont le premier stade des NDE ; c’est-à-dire des expériences proches de la mort.

Maintenant que nos chers amis RBB (vous vous souvenez : “Rationalistes bêtes et bornés“) nous ont très certainement quittés, nous allons pouvoir aborder sérieusement le sujet.

Depuis la plus haute antiquité, on raconte beaucoup d’histoires de ce genre (voir Platon dans la République). Dans toutes les traditions, l’on trouve des exemples. La sortie consciente hors du corps est un des prémices de la sorcellerie africaine, de la sorcellerie en général et, bien entendu, du chamanisme. Le bouddhisme tibétain enseigne le yoga du rêve (yoga de Naropa). Dans l’église catholique, les cas de bilocations sont assez courants, même à une époque récente. Je pense en particulier à Padre Pio (1887-1968), mais aussi à sœur Yvonne-Aimée (1901-1951), à Marthe Robin (1902-1981). puisqu’elle permet de se trouver à deux endroits en même temps et d’y apparaître physiquement. Elle est, si j’ose dire, réservée aux “champions“ de la SHC.
 

Bien entendu la bilocation est une “variante“ du voyage astral. Si ça vous intéresse, je consacrerai un article complet à la bilocation.

Ça y est, ce coup-ci ya plus de RBB    !!!!!

En quelques mots voici ce qui pourrait vous arriver, ou que vous avez peut-être déjà vécu.

Ce genre d’expérience comme je l’ai écrit plus haut peut survenir de façon tout à fait fortuite, en particulier suite à un choc, une anesthésie, un accident. Cela peut aussi arriver le plus simplement du monde dans votre lit durant votre sommeil. Bien que les circonstances diffèrent voici le cas le plus courant.

Au milieu de la nuit, vous vous réveillez, vous flottez au-dessus de votre corps, vous êtes contre le plafond, souvent dans un angle de la pièce. Votre chambre baigne dans un éclairage bleuté, la lumière émane de chaque objet, comme si ceux-ci étaient générateurs de lumière. Bien que l’expérience ne soit pas franchement banale, vous n’avez pas peur, vous ressentez une très grande lucidité d’esprit, une impression de déjà-vu. Une chose est absolument certaine : VOUS NE RÊVEZ PAS.
Ceux qui ont vécu cette expérience disent éprouver une impression de paix, de joie profondes. Pour autant que je sache ces sentiments ne sont pas liés à une quelconque croyance religieuse ou mystique. Cela peut arriver à tout le monde sans exception. Il n’est pas non plus nécessaire de fumer, un ou plusieurs joints, encore que ça peut, peut-être, aider… À voir !
À ce moment, le moindre bruit, le moindre choc vous fera rentrer brutalement dans votre corps. Si vous poursuivez l’expérience, vous allez très vite vous apercevoir que vous pouvez, tel le passe muraille de Marcel Aimé, traverser sans difficulté murs et plafonds.
Ce qui est extrêmement rassurant c’est de savoir (vous pourrez le constater de visu) que votre corps “astral“ est en permanence relié au corps physique par, ce que la tradition nomme : “la corde d’argent”, ce mince fil argenté qui peut s’étirer indéfiniment, garantie incassable, à vie (si vous ne la voyez pas, ne cherchez plus : vous êtes mort)  lol.

Se voir dormir et savoir que la personne couchée en dessous de moi, c’est moi. C’est plutôt rigolo, non ?

Je précise que ce genre d’expérience, tout le monde peut la faire. Il n’est pas nécessaire d’avoir un grain ou même de faire de la peinture.

Si vous sortez de votre corps, ne vous attendez pas pour autant à rencontrer  Napoléon au premier coin de rue, encore moins les  Aliens dont La Muse nous a fait une aussi charmante description. Sans doute l’espace-temps est-il différent. Vous pourrez à la vitesse de la pensée vous retrouver à l’autre bout du monde. Attention si vous habitez au 7e étage, réfléchissez avant de traverser le mur. Le vertige, ça existe même en dehors de notre véhicule terrestre. Le monde astral est le monde de l’émotion.

Sortis de votre corps physique vous n’aurez plus de pouvoir sur lui, il dort. Impossible de parler ou même de faire un mouvement, ce qui aurait pour effet de vous réveiller instantanément. Probablement l’oubli de votre sortie serait instantané.

Sans doute sortons-nous de notre corps toutes les nuits. Souvenez-vous lorsque vous vous endormez, et brutalement vous vous sentez tomber, et cette chute n’a pas de fin tant que vous n’êtes pas réveillé. Et pourquoi tous ces rêves si fréquents de vols ?

Comment sortir consciemment de son enveloppe terrestre ?

Il serait bien trop long de détailler les différentes méthodes. Il existe des exercices de contraction et de décontraction des muscles au moment de l’endormissement. La respiration a aussi une très grande importance. Au moment du “départ“ (provisoire, celui-là) le corps devient lourd comme du plomb. Parfois vous entendrez des bruits “zarbi“, grincements, ronflement, sifflement ; pour ceux qui connaissent les acouphènes ce ne sera pas un problème, pour les autres n’y attachez pas trop d’importance.  Visualiser votre sortie par la tête, la sortie par les pieds étant réservée aux sorciers et à ceux qui pratiquent la magie noire. Je sais bien que ces explications sont du domaine de l’occultisme et sans doute en feront réagir plus d’un. Je ne cherche à convaincre qui que se soit, mon but n’est pas de faire du prosélytisme. Je raconte ; c’est tout. Vous pouvez maintenant faire vos expériences par vous-même. Les personnes hypersensibles devront apprendre à maîtriser la peur, en particulier celle de ne pas revenir. Ce domaine est réservé à ceux qui ont les nerfs solides, comme je l’ai dit plus haut c’est le monde de l’émotion.

Le rêve n’a apparemment rien à voir avec la sortie en astral, en revanche il arrive souvent que le souvenir de la sortie se “mélange“ avec le rêve et laisse des images extrêmement confuses au niveau du subconscient. On se méfiera donc des souvenirs.

Comme je crois vous l’avoir dit cela peut arriver à tout le monde. Souvent à la suite d’un arrêt cardiaque ou d’une anesthésie, ce sont les cas les plus courants. Mais il existe des cas étranges : je connais une personne  qui raconte avoir vécu un dédoublement alors qu’il conduisait sa voiture sans que cela pose de problème. Mais plus étrange encore il a vécu la même expérience, au même endroit bien des jours plus tard ??? Et comme c’est souvent le cas en a gardé un très bon souvenir.

En occident, la pensée est toujours liée au corps, il est donc très difficile d’imaginer un esprit hors du corps physique. Chez nous on localise la pensée au niveau du cerveau, en orient le plus souvent c’est au niveau du cœur qu’elle se situe. Pourquoi la pensée serait-elle liée aux organes ? On peut se poser la question.

Les principales traditions ésotériques enseignent que le corps physique “contient“ 7 corps imbriqués les uns dans les autres, chacun d’entre eux ayant un niveau de vibrations différent.

On peut vivre le voyage astral à plusieurs niveaux, sans doute en fonction du corps de référence, le premier ressemble au monde que nous connaissons. À d’autres degrés, certains prétendent y avoir rencontrer leur maître spirituel. À découvrir par vous-même. Il n’y a peut-être pas que dans le domaine géographique ou spatial  que l’on peut encore faire de grandes découvertes.

J’espère vous en avoir dit suffisamment pour titiller votre curiosité et vous donner envie d’aller jeter un œil de l’autre côté du miroir.

J’aurais pu joindre à cet article des quantités considérables de témoignages de personnes connues ou inconnues, de savants plus ou moins célèbres, relater toutes les recherches faites par des scientifiques tout à fait dignes de foi. Mon but n’est pas de chercher à convaincre qui que ce soit. Vous vous souvenez de ce que disait Jacques Bergier : “Je suis le scribe des miracles“, j’aimerais pouvoir en dire autant.

Si vous avez des difficultés techniques, demandez à votre chat, lui il n’a pas de problème.

Bon voyage, et même si vous êtes bien “là-haut“ revenez-nous vite, on a encore besoin de vous sur le plancher des vaches.

Satprem à qui l’on demandait : “Est-il vrai que l’on peut sortir de son corps ? “ Aurait répondu : “ Oui, et alors…“


Lien sur ce blog
 
 
    
 
 
 
✯✯✯✯✯✯✯✯✯✯✯
 
 
  
 
 
Publié le par BMC
Publié dans : #B.M.C.
 
Vous me pardonnerez ce monologue à bâtons rompus, après tout c’est encore les vacances, on a bien le droit de se lâcher un peu.
 
Cela fait déjà longtemps que j’avais envie de vous parler du cubisme et de l’importance qu’il a eue sur la peinture d’aujourd’hui (et sur la mienne en particulier). Mais ce sujet est beaucoup trop important pour que j’en reste à de vagues propos. J’y reviendrai plus longuement dans un prochain article (de même pour Les Demoiselles d’Avignon).
On peut dire que le cubisme est né en 1907 avec Les demoiselles d’Avignon de Picasso (ce célèbre tableau aura 100 ans cette année). Pour la petite histoire et pour ceux qui ne le sauraient pas encore, je précise que les demoiselles en question n’étaient pas, comme on aurait tendance à le croire, quelques jeunes filles de bonne famille échappées du Palais des Papes qui se seraient égarées dans l’atelier de Picasso. Plus simplement, c’était les pensionnaires d’une maison close de la rue d’Avignon à Barcelone Picasso semblait avoir ses habitudes.

Le célèbre tableau de Picasso ne peut en aucun cas être assimilé à une œuvre cubiste à 100%. Pourtant le tintouin qu’il fit à l’époque a permis la remise en question de la peinture.
C’est d’ailleurs l’année suivant sa réalisation que le critique et collectionneur Louis Vauxelles parlera de cubes à propos d’une exposition de Georges Braque.

À la suite de cet article, on ne parlera plus que de cubisme.

C’est amusant de constater que c’est souvent des critiques médisants qui par leurs écrits ont donné leurs noms aux écoles de peinture.

Louis Leroy après avoir vu le tableau de Claude Monet “Impression soleil levant” écrit dans Le Charivari : “L’exposition des impressionnistes”. Croyant faire un bon mot il va ainsi donner son nom à cette école.
Bmc,art,peinture,art-maniac,bmc,,culture,le peintre bmc,
Claude Monet - Impression Soleil Levant
 
Lors du Salon d’Automne de 1905, on peut voir un ensemble d’œuvres aux couleurs criardes, elles sont réunies dans une même salle. Signées : Matisse, Derain, Vlaminck, Braque, Dufy, Van Dongen, etc. La critique stupéfaite par ces “bariolages” va parler à propos de cette salle  de la cage aux fauves.”   Même si ce mouvement n’allait durer (dieu merci) que deux ans il s’appellerait dorénavant “Le Fauvisme”.
Mais, si vous le voulez bien revenons à nos chers cubistes. Ils ne font que mettre en pratique les théories de Cézanne : “Traiter la nature à l’aide du cube, du cône, et de la sphère, le tout mis en perspective”.

Les créateurs du cubisme vont être trois. Picasso, Braque et Juan Gris. Comme les mousquetaires, il y a un quatrième larron qu’on ne peut exclure de cette aventure, bien qu’il ne soit pas peintre. C’est Daniel-Henry Kahnweiler, sans lui le cubisme n’aurait sans doute pas existé, et surtout n’aurait pas résisté à toutes les attaques qui furent engagées pour le détruire.
Souvenez-vous la célèbre vente de peintres cubistes organisée à l’hôtel Drouot par Léonce Rosenberg. Cette vente aurait eu pour effet de discréditer la peinture cubiste et faire monter les prix de ses autres peintres. Léonce Rosenberg n’ayant pas les scrupules d’un Kahnweiler avait ajouté à ses Picasso, Braque et Gris, des cubistes de “seconde zone”, Metzinger, Herbin, des peintres qui n’avaient rien à voir avec le cubisme, Ozenfant, Séverini, etc.

Le jour de l’exposition, certains tableaux sont présentés à l’envers, sur certaines toiles, on distingue très nettement des empreintes de chaussures. Un dessin attribué à Braque est signé Picasso.
Léonce Rosenberg entame son laïus de présentation. Georges Braque qui est un excellent boxeur monte sur l’estrade transformée en ring, et casse proprement la gueule à ce pauvre Léonce incapable de se défendre. La légende raconte que par la suite Rosenberg aurait pris des cours de boxe…

Au début du cubisme Braque et Picasso vont se voir pratiquement tous les jours, comparer leur travail sans pour autant se copier. Un néophyte ne verra sans doute pas la différence entre leurs œuvres de l’époque, d’autant qu’elles étaient le plus souvent signées au dos. Mais l’œil exercé d’un véritable amateur verra immédiatement la différence, le côté spontané, dynamique d’un Picasso ne peut être confondu avec la “sérénité” d’un Braque.
 
Juan Gris, qui pourtant habite “Le Bateau Lavoir”, va être, si l’on peut dire, tenu “hors du coup”. Braques refusera systématiquement d’exposer ses tableaux à côté des siens. Quant à Picasso, il a bien trop peur de la concurrence de son compatriote dont il imagine toute la puissance en devenir. À la mort prématurée de Gris, Picasso pleurera des larmes de crocodile, mais sans doute sera-t-il bien content d’être “débarrassé” d’un confrère qui, s’il  avait eu la possibilité de continuer son œuvre, lui aurait sans doute fait de l’ombre. Et ça “Le Maître” ne supportait pas.
Gris n’a jamais pu réaliser de grands tableaux. À ce moment-là, les grands tableaux se négocient très mal. Kahnweiler a une toute petite galerie, très peu de place pour stoker les œuvres. Les petites toiles se vendent moins cher, donc mieux, et comme les peintres cubistes sont le plus souvent la risée du public et la pâture préférée des dessinateurs humoristiques, en dehors de Picasso, ils se vendent très mal.
 
Il faut toute la force de conviction d’un Kahnweiler pour imposer une peinture aussi difficile d’accès (nous sommes dans les années 1900 ).
 
Je vous ai dit tout à l’heure que le cubisme commençait à apparaître dans “Les demoiselles d’Avignon” ; c’est sans doute le premier tableau où l’on voit un nez de profil dans un visage vue de face. C’est ainsi que va naître le cubisme analytique. Un visage sera “plus vrai” s’il est représenté de face, un œil également, un nez sera “plus vrai” si il est représenté de profil. Tout peintre sait qu’il arrive souvent qu’un signe, un symbole sera plus représentatif que l’image “photographique de l’objet lui-même” (pour ceux qui ont lu mon article “Ça peint vert”, j’ai déjà donné quelques explications). Le cubisme analytique n’est ni une peinture géométrique, ni une peinture décorative. Parler de peinture décorative est sans doute la pire insulte que l’on puisse faire à un peintre digne de ce nom. Dans une peinture cubiste l’espace prend une autre dimension, les notions de perspectives disparaissent. Le peintre cubiste ne va plus peindre ce qu’il voit mais plutôt ce qu’il connaît. C’est probablement cette recherche qui va amener l’artiste à coller l’objet directement sur la toile : journaux, allumettes, papier peint etc. La couleur elle-même disparaît. Ce n’est pas pour rien que  José Victoriano Carmelo Carlos González-Pérez a décider de s’appeler Juan Gris. Avec le temps, sa peinture “prendra de la couleur” bien que le gris soit toujours resté sa couleur préférée.
 
Vous l’aurez sans doute compris le cubisme analytique nécessite une grande rigueur ; très vite les peintres vont s’en libérer progressivement  pour passer à ce que par la suite on appellera le “cubisme synthétique”.
 
Sans oublier les leçons des premiers tableaux, on va “se laisser aller”. Les recherches purement picturales y auront leur place. Les Maîtres (Picasso, Gris, Braque auquel on peut ajouter, “à la rigueur” Fernand Léger) arrivent très vite à une quintessence de leur art, c’est probablement de cette époque que datent les plus beaux tableaux cubistes.


Beaucoup de peintres on été abusivement rattachés au cubisme, je vais sans doute me faire des ennemis en citant des noms (je crois que je vais aller prendre des cours de boxe pour pouvoir me défendre).

Georges Braque, toujours lui disait : “Ceux qui vont de l’avant tournent le dos aux suiveurs”.

Non je n’associerai jamais au cubisme :

Metzinguer, Albert Gleize, Auguste herbin (qui fut par la suite un bien meilleur peintre abstrait), Roger de la Fresnay, Marcousis (qui fit de beaux tableaux, mais trop tard) , Survage, Larionov. Certains citeront Vlaminck, ou  Derain.  Et ne parlons pas de ceux qui ont sur les cendres du cubisme voulu recréer une nouvelle école, “Orphisme”, ou autres.
 
 
Je sais bien qu’aujourd’hui il est de bon ton de ne dire du mal de personne. Des fois qu’on passe à côté du génie méconnu, chez les critiques, les collectionneurs et les conservateurs, c’est la loi du silence.

Au début de la peinture dite “moderne” certains sont passés sans voir les grands artistes de leur temps.


Aujourd’hui la peur est si grande de passer “à côté” qu’on finit par accepter TOUT et n’importe quoi (les Musées d’art contemporain auront bientôt de quoi remplir leurs caves).

Autrefois n’entrait au musée qu’un artiste qui avait au moins cinquante ans d’expérience derrière lui. Ce n’est plus le cas de nos jours. Je suis sans doute un des rares à le regretter.

Pardonnez-moi d’invoquer un fait personnel. Lorsque j’étais encore un jeune peintre (c’était il y a fort longtemps), si je montrais mes peintures, on me répondait quelque chose du genre : “C’est très prometteur, ( les gens sont généralement polis), mais aujourd’hui, poursuivaient-ils, un peintre n’est crédible que s’il a derrière lui quelques dizaines d’annéesd’expérience”. Et moi bêtement je les ai crus. J’ai attendu, et lorsque je suis venu les revoir, quelques dizaines d’années plus tard, il m’a été répondu : “Aujourd’hui les vieux peintres n’intéressent plus personne, la mode est aux jeunes”.

Alors dans le silence de mon atelier, au fin fond de ma campagne, j’ai continué à peindre accumulant mes “œuvres” jusque dans la cave, n’ayant plus de place ailleurs.
Aujourd’hui où l’on retrouve le moindre criminel à des milliers de kilomètres à la ronde, comment se fait-il que l’on ne retrouve pas un peintre, qui, s’il n’est peut-être pas le grand peintre de demain, a le mérite d’être un peintre sincère qui a consacré toute sa vie à perfectionner ce qu’il pensait être son œuvre.
 
 
BMC - Les Hommaginaires - D.H. Kahnweiler
 
Richard, si tu nous lis souviens-toi de ce que tu m’avais prédit : “ †oi, ta peinture tu en vivras quand tu seras mort”.

Même ça, ce ne serait peut-être pas si mal….
 
 
☣☣☣☣☣☣☣☣☣


 

 

Publié le par BMC
Publié dans : #B.M.C.
 
,Art-Maniac - le blog de B.M.C., bmc peinture, Art-Maniac – le blog de B.M.C.,art-maniac - le blog de bmc, art-maniac le blog de bmc, art-maniac,bmc, art, art bmc, bmc,art-maniac bmc,bmc art-maniac,peinture bmc, peintures bmc, le peintre bmc, art-manic peintures bmc,le blog de bmc,
 
Gustave Courbet - L'origine du monde
Peinture sur toile 46 x 55 cm
 
À propos de l’expo du Grand Palais consacrée à Courbet, dans cette petite Histoire de l’Art je ne vous parlerai pour l’instant, du moins dans ce billet, que d’un  tableau. Resté dans l’ombre durant de nombreuses années, il a  beaucoup fait parler de lui depuis son entrée au Musée d’Orsay.

J’aurai sans doute l’occasion de revenir sur Gustave Courbet qui a été un des plus importants peintres de son temps, de vous parler de ses grandes compositions, de son chef-d’œuvre, “L’enterrement à Ornans” , et aussi de ses sublimes portraits. On ne le dira jamais assez, il était un très grand portraitiste.


Et comme il n’y a pas longtemps nous nous étions arrêtés au nombril, nous continuons notre leçon d’anatomie. Quelques centimètres plus bas cette fois-ci.

Ne pas oublier que cette toile a été peinte en 1866. Imaginez le scandale si elle avait été présentée au Salon. C’est en 1863 que Le Déjeuner Sur l’Herbe déclencha les remous que l’on sait, trois ans plus tard le public n’était pas prêt pour ce genre de peinture.

Il semblerait que cette œuvre était une commande d’un diplomate turc ambassadeur de l’Empire Ottoman du nom de Khalil-Bey. (Message personnel : Clémence T, si tu nous regardes : je n’ai rien contre les ambassadeurs, consuls ou autres diplomates).

Depuis son premier propriétaire jusqu’à Jacques Lacan qui fut le dernier (avant le Musée d’Orsay) à posséder ce tableau, il était soigneusement caché et connu seulement de quelques rares initiés. Edmond de Goncourt l’aurait vu chez un marchand, il fut par la suite revendu par la galerie Bernheim-Jeune au baron de Hartvany.

Jacques Lacan et Sylvia Bataille (ancienne épouse de Georges Bataille et belle-sœur du peintre André Masson) achetèrent le tableau en 1955. Contrairement à certaines rumeurs, la toile n’était pas exposée dans son cabinet (de travail) mais dans sa maison (de campagne).

Dans le passé, un de ses propriétaires avait cru bon de superposer à l’œuvre un paysage de façon à ne dévoiler le tableau que “sur demande”. De la même façon,  Jacques Lacan et Sylvia Bataille vont demander à André Masson de créer une peinture de la dimension du tableau, 46 x 55 cm.
 
Personnellement j’aurais préféré que l’on cache le Masson par le Courbet. Mais comme vous le savez sans doute, je n’aime pas le surréalisme et Masson en particulier. Je parle, bien entendu, de sa peinture. En tant que personne Masson était certainement quelqu’un de très bien, il était ami de Michel Leiris, ce qui est tout de même une référence. C’est d’ailleurs de lui que Michel Leiris parle dans son livre “l’Age d‘Homme” sous les initiales A.M.

À la mort de Lacan l’État accepta qu’en guise de droit de succession, la famille fasse don du tableau au Musée d’Orsay.


Et maintenant la question que tout le monde se pose : “Qui a posé ?”
Gustave courbet, courbet,l’origine du monde ,art maniac,art-maniac,bmc,peinture,culture,le peintre bmc,
 
Gustave Courbet - La Belle Irlandaise
 
 
Il semblerait qu’une Irlandaise du nom de Joanna Hiffernan, dite Jo”, qui était à l’époque la maîtresse de James Whistler aurait posé plusieurs fois pour Courbet. Il existe un portrait d’elle intitulé “La Belle Irlandaise”. Si c’est elle qui a posé pour “l’Origine du Monde”, cela expliquerait que Whistler se soit fâché avec Courbet et qu’il soit reparti pour les États-Unis.

Il est amusant de constater qu’après avoir peint ce tableau, Courbet ait revendiqué le déboulonnement de la colonne Vendôme, symbole phallique par excellence. J’imagine tout ce que Lacan a pu, ou aurait pu en dire…

Gustave courbet, courbet,l’origine du monde ,art maniac,art-maniac,bmc,peinture,culture,le peintre bmc,
 
Courbet le Communard c’est une autre petite histoire que je ne manquerai pas de vous  conter.

Gustave Courbet est mort en exil en Suisse, malade, obèse et rongé par l’alcool 
(ne devenez pas peintres, ça finit souvent mal) …
 


Rectificatif

 
Un internaute éclairé a bien voulu me donner quelques explications complémentaires qui me permettent d’ajouter un  rectificatif à cet article. Jo, la belle Irlandaise, ne serait  “probablement” devenue la maîtresse de Courbet qu’après le départ de Whistler pour le Chili.
D’autre  part, comme je le sous-entends  dans mon article, il n’y a aucune preuve que ce soit elle qui ait posé pour l’origine du monde, même si il y a de fortes présomptions.

En ce qui concerne le déboulonnement de la colonne Vendôme, je tiens à préciser que, bien entendu, ce n’est pas Courbet en personne qui a participé à ce démantèlement, mais il est fort probable qu’il en soit l’instigateur même s’il ne l’a jamais revendiqué officiellement.

Pour ceux que ce sujet intéresse lire : “L’Origine du monde” de Thierry Savatier (Éditions Bartillat).
 
 
✵✵✵✵✵✵✵✵
 
 
 
Publié le par BMC
Publié dans : #B.M.C.

 

 
Alberto Giacometti
Alberto Giacometti
Les Hommaginaires - Alberto - Par BMC 1973
50 x 65 cm.
 
Il y a en ce moment une très importante exposition consacrée à Alberto Giacometti au centre Georges Pompidou, cela m’a donné envie de vous  parler de cet artiste. Pour moi Alberto Giacometti et Germaine Richier sont certainement les deux plus importants sculpteurs de cette fin de siècle. Sans doute Germaine Richier est-elle moins connue du grand public, ce qui, bien entendu, n’enlève rien à sa valeur. J’aurai l’occasion de vous en parler prochainement.

Comme je pense que la vie d’un artiste peut difficilement être séparée de son œuvre, permettez-moi de la parcourir sommairement avec vous.

.
Le père d’Alberto Giovanni Giacometti était lui-même artiste peintre, comme on le disait à cette époque. Il pratiquait le postimpressionnisme avec plus ou moins de bonheur ce qui lui permettait de jouir d’une certaine renommée, du moins en Suisse et en Allemagne.
 
La famille réside en Suisse dans le canton des Grisons.
Alberto naît le 10 octobre 1901. Son frère Diego le 15 novembre 1902. Il sera lui aussi sculpteur (et décorateur) et il accompagnera son frère tout au long de  sa vie, ce sera un des modèles préférés d’Alberto, il l’aidera dans ses travaux d’atelier.
 
 
En 1904 naîtra un troisième enfant Ottilia. Et en 1907 le dernier des quatre Bruno, qui  deviendra architecte (il aura 100 ans cette année).


Dans une maison où le père s’adonne régulièrement à la peinture, il est bien normal que les enfants deviennent tous artistes. À en voir ce qui reste les débuts d’Alberto en peinture n’était pas franchement convaincants. Tant pis il se vengera plus tard !

C’est vers 1914 que datent ses premiers essais en tant que sculpteur.
De 1915 à 1919 Alberto sera pensionnaire dans un collège protestant, c’est un bon élève passionné de sciences naturelles.  En 1919 il va s’inscrire à l’école des Beaux Arts de Genève.
..
1920. C’est une année très importante pour Alberto. Un premier voyage à Venise, il visite la biennale avec son père ; suit un déplacement à Padoue. Les fresques de Giotto, là c’est le choc avec la découverte des primitifs italiens. Il retournera en Italie la même année  pour continuer ses visites. L’art égyptien le passionne également.
. .
1921. Alberto s’installe à Rome chez un vague parent de son père. Il continue de visiter l’Italie, Florence, Naples, Pompéi.  ..
 
C’est à Rome qu’il rencontre un certain Piéter Van Meurs, bibliothécaire de son état. Ce dernier est maintenant âgé de 61 ans, ils deviennent très amis. Au cours d’un voyage qu’ils font ensemble Van Meurs décède d’une crise cardiaque. Cet événement va marquer Alberto à vie. À partir de ce moment, il ne va presque plus dormir la nuit, ou alors, il sera obligé de laisser la lumière allumée jusqu’au matin. C’est sans doute pour ça qu’il deviendra le noctambule que l’on sait.
 
1922. Giacometti arrive “enfin” à Paris. Paris, 1922, c’est l’époque des “montparnos”. Il travaillera avec plus ou moins de régularité dans l’atelier de Bourdelle.

1925. Le fidèle Diego vient rejoindre son frère.

La première  sculpture importante datera de 1926, il s’agit de “La Femme Cuillère”.
 
C’est en 1927 qu’Alberto s’installe dans un atelier de 36 mètres carrés, atelier qu’il ne quittera plus jusqu’à la fin de sa vie. Ni l’argent, ni la renommée, ni l’inconfort ne lui feront changer d’un iota ses habitudes de vie. Pierre Alechinsky racontera plus tard que lorsqu’on a installé l’eau courante dans son atelier ce fut un événement.
 
1929, Jeanne Bucher expose deux de ses œuvres. C’est un succès immédiat, il commence maintenant à vendre. Rencontres avec André Masson et toute “sa clique”, Michel Leiris (encore lui), Georges Bataille. Cette même année va être bénéfique pour lui, il obtient un contrat avec Pierre Loeb (Galerie Pierre pour ceux qui ne le sauraient pas).
 
1930. Alberto et Diego réalisent ensemble des objets décoratifs (on peut voir du mobilier créé par Diego au Musée Picasso à Paris).
 
C’est en 1930 que Giacometti adhère au mouvement surréaliste, il faut bien le dire sans beaucoup de conviction. Il publiera quelques textes dans la revue d’André Breton. Très vite il quittera le groupe surréaliste dont il ne partage pas les idées. À la fin de sa vie, il jugera lui-même cette période comme “catastrophique” (‘c’est lui qui le dit, est-il besoin de dire que je suis tout à fait d’accord avec lui, n’en déplaisent à certains snobs ou intellos de tous poils). Par la suite, il détruira un grand nombre d’œuvres de cette période.
 
1932, Première expo personnelle à la Galerie Pierre Colle dont il dépend maintenant.
 
1933. Décès de son père. Alberto est profondément marqué, il passera cette année en Suisse et ne travaillera pratiquement pas.

1934. C’est le début des sculptures figuratives qui le feront connaître dans le monde entier.

1937. Décès de sa sœur Ottila.

1938. “L’accident“, Alberto est renversé par une voiture, il va pendant quelque temps marcher avec une canne, il en gardera à vie une très légère claudication.
Je ne sais pas si vous avez lu “Les mots” de Jean-Paul Sartre (sinon, faites-le, ça vaut le coup), dans son livre le célèbre philosophe raconte l’accident de Giacometti ce qui lui vaudra de perdre à vie l’amitié du peintre, ce dernier n’a pas supporté (souvenez-vous Cézanne et Zola, l’Œuvre).

1939. Expo à New York chez Peggy Guggenheim.
1940-42. L’exode. Alberto et Diego tentent de fuir la capitale à bicyclette ; après bien des péripéties, ils sont de retour à Paris. C’est l’époque de l’amitié avec Sartre et Simone De Beauvoir.

De 1942 à 1945 Alberto s’installe à Genève, Diego qui na pas pu avoir de visa reste à Paris où il garde l’atelier.

Jusqu'à 1943 Alberto a eu quelques aventures, quelques “belles passantes”, mais rien de franchement sérieux. En 1943 il va rencontrer sa Muse, Annette Arm, elle à 20 ans, lui 42. Ce sera sa compagne à vie.
1945. C’est avec Annette qu’il va retourner à Paris où il retrouve Diego et son cher atelier.
 
1947. Première sculpture de l’Homme qui marche. Permettez-moi d’ouvrir ici une parenthèse pour parler de cette étrange sculpture. J’ai bien dit étrange car, en effet je n’ai jamais vu un homme qui marche avec les deux jambes raides. Et pourtant si les jambes étaient pliées cette sculpture perdrait tout son sens. Tout le dynamisme vient de cette incohérence.
 
1949. Mariage avec Annette. Maintenant Giacometti peint de plus en plus, c’est la série des portraits que l’on connaît, Il est aussi grand peintre que sculpteur.
Suivront les gravures, les dessins.


Giacometti est enfin reconnu mondialement comme un des plus grands artistes de son temps.
De 1951 à 1964 Giacometti sera représenté par la Galerie Maeght. Ses œuvres sont très nombreuses à la fondation, cela mérite un large détour (pour les voir).
 
Rien ne changera pour autant dans sa vie
Sans doute aura-t-il quelques amis en plus, Samuel Beckett, Jacques Dupin, Jean Genet qui lui consacrera un livre.
 
Giacometti fréquente les restaurants, les cafés de Montparnasse, il attend le petit jour pour se coucher. Le matin, au point du jour, il pourra un peu dormir avant de se remettre à l’œuvre. À la fin de sa vie Giacometti travaille beaucoup, il n’a jamais tant produit…

 Alberto Giacometti quitte ce monde à 64 ans, le 11 janvier 1966  à 10 heures du soir. Mais pour lui la claire lumière était restée  allumée.
 

.

 
« L'Atelier d'Alberto Giacometti, collection de la Fondation Alberto et Annette Giacometti »,
du 17 octobre au 11 février,
niveau 6, galerie 1 du Centre Georges-Pompidou.
Tél. : 01 44 78 12 33.
http://www.centrepompidou.fr 
 
❑❑❑❑❑❑❑❑❑❑
 

 
Publié le par BMC
Publié dans : #B.M.C.

 

l
jacques prévert,collages ,art maniac,art-maniac,bmc,peinture,culture,le peintre bmc,
 Jacques Prévert photographié par Robert Doisneau
 
"Quand je ne serai plus, ils n'ont pas fini de déconner.
Ils me connaîtront mieux que moi-même"

     
                                                      Jacques Prévert



Cher Jacques permettez-moi de déconner quelques instants !

 
Prévert  était un antimilitariste convaincu. Pourtant son service militaire n’aura pas été inutile puisqu’il va y rencontrer, dans un premier temps le peintre surréaliste Yves Tanguy et dans un deuxième temps Marcel Duhamel (Le créateur de la Série Noire).


jacques prévert,collages ,art maniac,art-maniac,bmc,peinture,culture,le peintre bmc,  
 
De retour à Paris Jacques Prévert habitera chez Marcel Duhamel au 54, rue du Château. C’est à cette adresse que vont avoir lieu les rencontres du mouvement surréaliste. Ces réunions sont présidées par André Breton - Aragon, Desnos, Malkine, Artaud, Leiris, font partie de la bande - Assez rapidement Marcel Duhamel, Jacques Prévert et Yves Tanguy vont quitter le groupe surréaliste. Prévert reproche à André Breton son autoritarisme (il n’était pas le seul à le penser), il prendra également ses distances avec le Parti Communiste auquel d’ailleurs il n’adhèrera jamais.
 

jacques prévert,collages ,art maniac,art-maniac,bmc,peinture,culture,le peintre bmc,
 
 
Le passage de Prévert parmi les surréalistes l’aura certainement marqué et ses collages en témoignent. Bien entendu beaucoup feront le rapprochement entre les collages de Max Ernst et ceux de Prévert. On pense à “Une semaine de bonté” ou à “La femme 100 têtes”. Personnellement je n’imagine pas qu’il y ait eu une volonté de se copier. Je pense que tout simplement ils sont arrivés aux mêmes conclusions.


jacques prévert,collages ,art maniac,art-maniac,bmc,peinture,culture,le peintre bmc,
 
Aujourd’hui Prévert fait partie des grands classiques (Il a même été édité dans“La Pléiade”). De nombreux lycées, de nombreuses maisons de la culture  portent son nom, mais peu savent que Prévert fut aussi un “créateur d’images”, comme il aimait  le dire.
 
 
jacques prévert,collages ,art maniac,art-maniac,bmc,peinture,culture,le peintre bmc,
 

jacques prévert,collages ,art maniac,art-maniac,bmc,peinture,culture,le peintre bmc,
 
 

jacques prévert,collages ,art maniac,art-maniac,bmc,peinture,culture,le peintre bmc,  
 

jacques prévert,collages ,art maniac,art-maniac,bmc,peinture,culture,le peintre bmc,
 
 

jacques prévert,collages ,art maniac,art-maniac,bmc,peinture,culture,le peintre bmc,


jacques prévert,collages ,art maniac,art-maniac,bmc,peinture,culture,le peintre bmc,
 


jacques prévert,collages ,art maniac,art-maniac,bmc,peinture,culture,le peintre bmc,
                 
 
 
                       
                                                    

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 
♡♡♡♡♡♡♡♡♡♡♡♡♡♡♡♡♡♡♡♡


 
Publié le par BMC
Publié dans : #B.M.C.

 


be00255n
Lettre à un ami tibétain
 
給朋友的信中藏





tibet libre,dalaï lama,

 
Peinture BMC  Urgence Tibet- TM - 75 x 110 cm.
BMC - 自由西藏
 
Je sais que cet article a peu de chance d’arriver jusqu’à toi. Pourtant lorsqu’une personne a des choses à accomplir, elle se doit de le  faire.

Mon engagement pour le Tibet ne date pas d’aujourd’hui, mes amis pourraient te le dire. Ce n’est pas mon style de suivre les modes, il suffit de regarder ma peinture pour s’en rendre compte.

Je sais aussi qu’il y a une majorité de Chinois et de Tibétains qui, comme toi, ne souhaitent qu’une chose : vivre libre, chacun dans son pays d’origine où la démocratie et les droits de l’homme seraient enfin  respectés.

Depuis son invasion par les troupes de Mao Zedong, le Tibet a été mis à feu et à sang. Ni la destruction des temples, ni les emprisonnements, ni la torture ne sont  venues à bout d’un peuple qui a décidé de vivre libre.

Avec les Jeux Olympiques de Pékin, les yeux se sont enfin décillés sur une réalité que jusque-là on avait un peu trop tendance à oublier.

La flamme olympique symbole de la paix et de l’entraide entre les peuples s’est éteinte plusieurs fois avant d’arriver à destination. Dans un pays où les symboles ont encore une certaine valeur, je pense que cela peut être considéré comme un présage et un avertissement, dont la Chine devrait tenir compte.

Pour beaucoup la flamme qui brûlera dans le stade olympique représentera l’hommage rendu à tous les Tibétains qui ont donné leurs souffrances, leurs vies pour une cause qui est la plus belle qu’un homme puisse espérer : LA LIBERTE.


Et dans le monde entier le drapeau tibétain flottera dans nos cœurs.

 

tibet libre,free tibet,
  Peinture BMC – Tibet libre TM - 75 x 110 cm.
 
BMC的-免费西藏


 
1/ Ce qu’il faut savoir sur le Tibet.

Les faits

L’histoire du Tibet commence en l’an 127 après J.C. avec l’établissement de la dynastie Yarlung.

Au XIIIº siècle Gengis Khan étend son empire. Afin d’éviter tout conflit les tibétains entretiennent des relations cordiales, ils promettent en échange de leur tranquillité, prières et enseignements religieux. Les Mongols n’ont jamais reconnu de liens entre le Tibet et la Chine.

Du XVIº au XVIIº siècle, les dalaï-lamas ont entretenu un climat de bonne entente avec le peuple Manchou, le Tibet n’a jamais, pour autant été annexé à ce dernier.

1904 - Les Britanniques envahissent Lhassa, presque immédiatement (le 7 septembre) ils signent la “Convention de Lhassa”avec le gouvernement tibétain qui conserve tous ses droits.


1910 - Première invasion chinoise.

1911 - L’armée chinoise se rend aux Tibétains. Le dalaï-lama continue de diriger le pays. Le Tibet est un pays indépendant, au même titre que le Bhoutan ou le Népal. Il entretient des relations diplomatiques avec ses voisins, et n’importe quel autre pays dans le monde.


2/     Deuxième invasion chinoise


Avec l’arrivée de Mao Zedong, les dirigeants Chinois décident qu’il faut “libérer le Tibet”, c’est le terme qu’ils emploient.

En 1949, l’armée populaire chinoise envahit le Tibet. Elle vient très vite à bout de la résistance du peuple tibétain et de sa petite armée.
Le monde se relève à peine de la guerre et il faut bien le dire reste sans réaction face aux appels du Tibet.

En 1951, le gouvernement tibétain, contraint et forcé, signe un “traité”. Ce document est pompeusement intitulé : “Accord pour la libération pacifique du Tibet”. Pour la première fois un texte soit disant “officiel” reconnaît que le Tibet fait  partie de la Chine. Bien entendu ce document ayant été signé sous la contrainte n’aura pas plus de valeur qu’un vulgaire torchon. Il sera rejeté par le dalaï-lama.

En 1959 les Tibétains se soulèvent contre l’occupation illégale de leur pays. Le dalaï-lama quitte le territoire pour l’Inde, suivi de 100.000 réfugiés.



Tibet libre,lettre à un ami tibétain,chine,chinois,tibétain,tibet, mao zedong,peine de mort, exécution,invasion chinoise, invasion du tibet, art maniac, bmc, le blog de bmc, le peintre bmc, dalaï lama, inde,réfugié,les droits de l’homme, lhassa, potala, bouddhisme, panchen-lama,pékin , exécutions sommaires, jeux olympique, jo, jo 2008, l’ambassadeur de chine,prix nobel,amnesty international,
Peinture BMC – La réalité -TM - 75 x 110 cm.

BMC 的-现实
 
Depuis  son invasion, le Tibet est victime d’un des plus grands génocides de l’histoire. En à peine cinquante ans un sixième de la population a été éliminée, ce qui représente 1,2 million de personnes.

Les femmes tibétaines sont fréquemment soumises à la stérilisation ou à des avortements forcés.
 
Le pays lui-même est exploité sans aucune précaution écologique.
80% de la forêt a déjà été rasée, elle va bientôt disparaître. Les ressources sont nombreuses :  uranium, bauxite, fer, cuivre, charbon, mica, or, pétrole ; il y a actuellement 10 barrages en construction.  On comprend mieux pourquoi la Chine tient tellement à annexer le Tibet et met tant de moyens pour piller ses ressources.

3/ La solution finale pour le Tibet, et le non-respect des droits de l’homme en Chine.

La solution finale envisagée par la Chine est très simple, elle consiste à coloniser le Tibet. À Lhassa aussi bien que dans tout  le Tibet il y a aujourd’hui plus de Chinois que de Tibétains. Sur le territoire du Tibet, il y a 8 millions de colons chinois pour 6 millions de Tibétains.
Les Chinois ont une grande qualité, ils ont le temps, peu importe que ça dure 10 ans ou 100 ans. Si nécessaire ils mettront 4 ou 5 colons chinois pour 1 Tibétain. Avec le temps, les Tibétains disparaîtront. D’une certaine façon, ce sont leurs Indiens d’Amérique. Bientôt il ne leur restera plus qu’à créer des réserves pour touristes…

Inutile de dire que la religion bouddhiste qui est le fondement même de la philosophie du pays est réprimée et même si  la liberté religieuse est officiellement de rigueur, il ne vaut mieux pas afficher ses croyances. (L’évêque qui est à la tête de l’église catholique est nommé par le gouvernement Chinois, on se demande bien pourquoi ?). À Lhassa, il y a, aujourd’hui, davantage de prisons que de monastères. Des centaines de nonnes et de moines bouddhistes sont toujours incarcérés. La torture est pratique courante.


free tibet,libérez le tibet,
Peinture BMC – Fermez les yeux et cet homme va disparaître - TM - 75 x 110 cm.
BMC  的-闭上眼睛,这名男子将消失
 
 
Les récits de tortures sont très nombreux, (Voir les liens en fin d’article).


Petite histoire à titre d’exemple :


Le dixième panchen-lama  était resté au Tibet.  Croyant pouvoir ainsi ramener à eux le peuple tibétain, les chinois l’avaient solennellement nommé vice-président du Congrès National Populaire du parti communiste, et espéraient bien qu’il allait faire allégeance à la politique de Mao Zedong. Et ainsi dénoncer le dalaï-lama comme traître.

En 1962 le panchen-lama écrit une pétition de 70.000 caractères destinée au gouvernement chinois et dans laquelle il critique ouvertement la politique de Mao Zedong. Dans ce texte, il reconnaît sa fidélité au dalaï-lama en exil, il déclare que le progrès apporté au Tibet par la Chine ne compensera jamais la somme des destructions et des souffrances infligées au peuple tibétain. Mao Zedong furieux demande  que lui soit retiré tous ses pouvoirs et qu’il subisse une rééducation. Il a été mis en résidence surveillée, humilié et torturé. De 1968 à 1977, il sera emprisonné à Pékin. Les Chinois, voyant qu’ils ne pourraient rien obtenir de lui, l’autorisent finalement à retourner au Tibet, une façon comme une autre de s’en débarrasser. Ce ne sera pas très long !
En 1989, Le dixième panchen-Lama meurt dans des circonstances suspectes, et cela, quelques jours après avoir prononcé un discours dans lequel il critique la politique chinoise et où il reconnaît l’autorité du dalaï-lama. Les Tibétains prétendent qu’il a été empoisonné. Hu Jintao responsable de la répression politique, à l’époque, serait à l’origine de cet assassinat (Sources BBC).
 
Après le décès du dixième panchen-lama, et selon la tradition, une délégation est désignée par le dalaï-lama, elle est chargée de trouver sa réincarnation.

Logiquement le dalaï-lama propose à Pékin, d’envoyer une délégation de religieux “spécialistes de ce genre de recherches”. La Chine refuse et décide que cette offre est “superflue”.

Suite aux recherches (clandestines) effectuées au Tibet le dalaï-lama désigne comme réincarnation du panchen-lama le jeune Gendhun Choekyi Nyima, il est alors âgé de six ans.

Le 14 mai 1995, l’annonce officielle de la réincarnation du panchen-lama est faite par le dalaï-lama.
Trois jours plus tard, Le 17 mai 1995, Gendhun Choekyi Nyima ainsi que ses proches sont portés disparus.

La Chine a désigné un autre panchen-lama, qu’elle espère bien pouvoir manipuler et a essayé de faire croire qu’il s’agit du véritable panchen-lama.
Avec ce stratagème les Chinois pensaient pouvoir avoir la mainmise sur la population tibétaine. Ce ne fut pas le cas. 

Chadrel Rimpoché qui a informé le dalaï-lama de la disparition du jeune panchen- lama est arrêté et mit en prison.

Il faudra attendre un an avant que Pékin contraint et forcé reconnaisse officiellement qu’ils détiennent bien le panchen-lama, faisant ainsi de lui, le plus jeune prisonnier politique du monde.

C’est en 1996 que Le Comité des Droits de l’Enfant de l’ONU examine le cas du jeune panchen-lama. La Chine reconnaît pour la première fois avoir “pris l’enfant pour sa sécurité”.

Il n’a jamais été possible de lui rendre visite. À ce jour il serait toujours détenu par les autorités chinoises, personne ne connaît son lieu de “résidence”.

tibet libre,free tibet,
 
Peinture BMC -  La honte - TM - 75 x 110 cm.
 
BMC 的-恥辱
 
Autre histoire à propos des droits de l’homme :

La chine pratique toujours la peine de mort.
Le nombre des exécutions est tenu secret, Sur les quatre dernières années il y aurait eu plus de 5000 exécutions en moyenne par an.

Selon Amnesty International 2 tiers des condamnations à mort mondiales auraient lieu en Chine.

Voici comment se passaient les exécutions jusqu'à maintenant :

Les condamnés étaient “promenés” à travers les rues de la ville sur un camion à plateforme, précédé de véhicules avec gyrophares et sirènes. Les suppliciés portaient suspendue à leurs cous une pancarte sur laquelle figurait leur nom rayé pour montrer ainsi qu’il ne faisait plus parti du peuple chinois.

L’exécution avait généralement lieu dans un stade, face aux officiels dans la tribune d’honneur. Les crimes commis étaient hurlés par des hauts parleurs afin que tous les spectateurs sachent bien de quoi il retourne. Les condamnés devaient se mettre à genoux mains liées, ils étaient exécutés d’une balle  tirée à bout portant dans la nuque.

tibet libre,
Peinture BMC - Donnez-leur la parole - TM -110 x 75 cm.
 
BMC 的-让他们楼
 
 
Pour tout faire-part, et comble du raffinement chinois, la famille du défunt apprenait sa mort par courrier dans lequel était jointe la cordelette qui avait servi à attacher les mains du condamné, la douille  qui avait servi à le tuer. Et bien sûr la facture de la balle, qu’elle devait payer immédiatement, (environ 8 €).


liberz le tibet,free tibet,
 
Peinture BMC - C’est là que ça se passe - TM - 75 x 110 cm.


bmc -这是哪里发生
 
 
Mais peut-être cette méthode barbare a- t’elle fait son temps ; comme vous n’êtes pas sans le savoir, en Chine tout évolue très vite. Il n’était pas souhaitable que les occidentaux soient au courant des très nombreuses exécutions capitales, cela portait atteinte à l’image de marque d’un pays qui a de plus en plus de rapports commerciaux avec l’Occident, et qui prétend respecter les droits de l’homme.

À partir de maintenant on va de moins en moins utiliser la méthode de la balle dans la nuque et surtout on sera beaucoup plus discret.

Sur décision de la cour suprême, la Société IVECO (filiale de Fiat) vient de fournir à la Chine des camionnettes spécialement aménagées pour pratiquer les injections létales. L’avantage est de taille, car ces chambres d’exécutions mobiles seront beaucoup plus discrètes, elles pourront facilement se déplacer d’une ville à l’autre sans attirer l’attention.

liberation du tibet,
Peinture BMC - Autopsie d’un scandale - TM - 110 x 75 cm.
 
BMC 的-autopsie-联合国丑闻
 
 
Selon un rapport de l’Union Européenne datant de 1998, Il y aurait parallèlement aux exécutions toute une organisation de trafics d’organes. Cela aussi pourra se faire plus discrètement.

Sans doute certaines compétitions des J.O. auront lieux  dans des stades à l’endroit précis où ont été pratiquées de nombreuses exécutions.

J’en demande pardon par avance aux sportifs qui n’ont rien à voir avec ces tristes histoires, mais NON je ne regarderai pas la retransmission.

tibet,tibet libre,
 
Peinture  BMC - Alerte Tibet - TM - 75 x 110 cm.
 
BMC 的-提高警觉,西藏
 
 
Je ne me fais pas d’illusions, Le 8 août  2008, le Tibet ne sera certainement pas plus libre qu’aujourd’hui. Sans doute il y aura eu des simulacres de négociation avec des représentants du dalaï-lama.

Notre président assistera à la cérémonie d’ouverture des Jeux Olympiques, je le regrette profondément comme la majorité de mes compatriotes.

Aujourd’hui l’ambassadeur de Chine nous menace des pires choses si le président reçoit le dalaï-lama, “il y aurait paraît-il, des conséquences graves”. Non mais de quoi je me mêle ! Si on a même plus le droit de recevoir qui bon nous semble chez nous…Depuis quand un quelconque ambassadeur donne-t-il des instructions à un président de la république ? De quel droit peut-il lui interdire de recevoir un prix Nobel de la paix.
 
À la place du président, je demanderais le remplacement de cet ambassadeur qui visiblement ne comprend rien à la diplomatie.

Faut-il pour que les relations commerciales entre la France et la Chine continuent obéir aux injonctions de Pékin ?

tibet libre,free tibet,
Peinture BMC - Tibet libre -TM - 75 x 110 cm.
 
BMC的-十万火急西藏

 
Si nous nous soumettons au bon vouloir de Monsieur l’ambassadeur de Chine, alors nous vendrons des centrales nucléaires, des TGV, toutes sortes d’avions ; l’argent, ce cancer du monde, continuera à circuler entre nous et la Chine.

Les occidentaux continueront à acheter leurs reins ou leur foie discrètement sans trop de problème de conscience. C’est vrai ça ne se voit pas si vous avez un rein issu d’un dissident chinois !

La Chine poursuivra son éradication du peuple tibétain, ni la peine de mort, ni la torture ne seront abolies, le panchen- lama sera toujours introuvable…

Et une fois de plus dans le monde, les medias attireront notre attention sur un autre sujet et l’on oubliera le Tibet.
 
C’est maintenant qu’il faut faire quelque chose, maintenant ou jamais... Demain il sera trop tard.


tibet libre,

Peinture  BMC - C’est du chinois… - TM - 1110 x 75 cm.
BMC 的-它的中文…


 
TRADUCTION


 
自由西藏。

寫信給一個藏族朋友,

我知道這條是不可能達到你。然而,當一個人有一定的工作需要做,應該說,這就是我試圖在這裡做的。

我的承諾,為西藏是不是今天,我的朋友你也許會說。這不是我的作風,遵循的模式,只是看看我的畫了這一點。

我也知道,有一個絕大多數中國人及西藏人誰,像你這樣想一件事:自由生活的,每一個在他的家鄉所在國的民主和人權將是最後的尊重。

由於其入侵的部隊,毛澤東,西藏已對火與血。既不破壞的寺廟,或監禁或酷刑即將結束一個人誰決定在自由中生活。

與北京奧運會的,眼睛終於décillés就成為現實之前,然後一直有點太傾向於忘記。

奧運聖火象徵和平與合作民族之間的死亡,多次前到達目的地。在該國的符號有一定的價值,我認為它可以被看作是一個預兆和警告,包括中國在內的應顧及。

對於許多火焰,將燒傷的奧林匹克體育場將代表致敬,向所有西藏人誰給他們的痛苦,他們的生命,為事業,這是最好的一名男子,可以預期:自由。

和全世界的西藏的國旗將浮在我們的心中。


1 /是怎麼回事就在西藏。

事實

西藏歷史的開始,在今年127廣告與建立雅魯藏布江王朝。

在十三世紀成吉思汗延長他的帝國。為了避免任何衝突,西藏保持友好的關係,他們的承諾,換取和平,祈禱和宗教教義。蒙古人從來不承認之間的聯繫,西藏和中國。

從十六º º十七世紀,達賴喇嘛一直保持著氣候的良好關係,同人民群眾的manchou ,西藏從來沒有,就被吞併到了後者。

1904年-英國入侵拉薩,幾乎立即(九月七日) ,他們簽署了“拉薩公約”與西藏政府,保留其所有權利。

1910年-中國第一位入侵。

1911年-中國軍隊去西藏人。達賴喇嘛繼續領導這個國家。西藏是一個獨立的國家在相同的方式,不丹和尼泊爾。它保持外交與鄰國的關係,和任何其他國家在世界上。


2 /第二屆中國入侵

與的到來,毛澤東,中國領導人決定是必要的“解放西藏”是長遠的,他們使用。

在1949年,中國人民的軍隊入侵西藏。它非常迅速地克服阻力的西藏人民,及其小的軍隊。
世界仍然復甦,從戰爭和應該說仍然沒有回應的要求,西藏。

在 1951年,西藏政府,強迫和強迫簽訂“條約” 。這份文件是pompously名為“協議,為西藏的和平解放” 。對於第一次一個所謂的“官方”承認西藏是中國的一部分。當然,這個文件已簽署了在脅迫下將不會有更多的價值,作為一個庸俗的布。它都將被拒絕由達賴喇 嘛。

在1959年西藏人所提出的打擊非法佔領他們的國家。達賴喇嘛離開印度領土,其次是10萬難民。

由於入侵,西藏是一個受害者,其中一個最大的種族滅絕在歷史上。在短短的五十年六分之一的人口已經消除,代表120萬人。

西藏的婦女經常受到絕育或以強迫墮胎。
 
該國本身的運作沒有任何環境的預防措施。
80 %的森林已被夷為平地,它將很快消失。資源很多:鈾,鋁礬土,鐵,銅,煤,雲母,黃金,石油,目前有10個水壩的建設之中。我們更好地理解中國為什麼擁有這麼多的附件,西藏,並會見了這麼多的方式去掠奪其資源。


3 /最後的解決辦法,為西藏,不遵守中國的人權狀況。

最後的解決方案所設想的中國是很簡單的,這是殖民西藏。在拉薩以及西藏目前有更多的中國人比西藏人。在其領土西藏,有800萬中國定居六百萬西藏人。
中國人有一個高品質,他們有時間,不管它是否會持續10年或100年。如有需要,他們將4 / 5的中國定居者為西藏1 。隨著時間的推移,西藏人將消失。在某些方面,這是他們的美洲印第安人。盡快將做更多的創造儲備,為遊客…

不 用說,佛教的宗教,這是非常基礎的哲學,該國是壓抑,即使宗教自由是正式德rigueur ,最好是沒有表現出他的信念。 (主教,誰是團長天主教教會,是由中國政府委任,一奇觀,為什麼呢? ) 。在拉薩,現在有更多的監獄比寺廟。數百名修女和佛教僧侶仍在監禁。酷刑是常見的做法。

故事的酷刑是非常眾多, (見鏈接月底條) 。

小史作為一個例子:

第十屆世班禪喇嘛留在西藏。相信權力和使他們對西藏人民,中國已正式獲委任為副總統的全國人民代表大會的共產黨,並希望他會做的很好效忠的政策,毛澤東。所以,譴責達賴喇嘛作為一個漢奸。

在 1962年班禪喇嘛寫了請願書的7.0萬字的中國政府,他在其中公開批評毛澤東的政策。在這方面的案文,他也承認,他的忠誠,達賴喇嘛在流亡時,他說,所 取得的進展,在西藏由中國永遠不會補償金額的破壞和造成了痛苦後,西藏人民。毛澤東震怒,要求它撤回其所有的權力和接受康復服務。它被置於軟禁,屈辱和折 磨。從1968年到1977年,他將被監禁在北京舉行。中國人看到,他們無法取得他,終於獲准返回西藏,作為另一種方式,以擺脫他們。它不會很長!
在1989年,第十世班禪喇嘛死亡,在可疑情況下,和,幾天後發表演說,其中他批評中國的政策,而它承認的權威,達賴喇嘛。西藏人聲稱他是被毒死的。胡錦濤負責政治壓迫,那麼,是造成這一暗殺(來源英國廣播公司) 。

去世後,第十屆世班禪喇嘛,並按照傳統,一個代表團所委任的達賴喇嘛,它的任務是找到他的轉世。

在邏輯上,達賴喇嘛提出了到北京,派遣一個代表團的宗教專家,在這種研究“ 。中國的拒絕,並決定該提供的是“不必要的” 。


以下為研究(秘密)在西藏,達賴喇嘛形容為轉世的班禪喇嘛的年輕gendhun吉尼瑪,然後歲的六年。

5月14日, 1995年,官方宣布的轉世的班禪喇嘛是由達賴喇嘛。
三天後,於5月17日1995年, gendhun吉尼瑪和他的家人失踪。

中國已委任另一個班禪喇嘛的,它希望能夠處理,並試圖表明,這是真正的班禪喇嘛。
在作出這項替代,中國認為西藏人將走在聯合收割機的,所以他們有控制權,藏族人口。這是情況並非如此。

( Chadrel仁波切,誰通知達賴喇嘛失踪的年輕班禪喇嘛是被捕,並提出在監獄中。

它必須等待一年前,北京脅迫,並被迫正式承認他們持有的大部分班禪喇嘛,從而使他成為最年輕的政治犯,在世界上。

它是在1996年,該委員會關於兒童權利的,由聯合國審查案件的年輕人班禪喇嘛。中國的認識,為第一次“採取的兒童為他的安全” 。

一直沒有得到盡可能探望他。到目前為止,它仍然被拘留的中國當局,沒有人知道他的地方“居住地” 。

另一個故事有關人權:

在中國一貫的做法,被判處死刑。
處決的人數是保密的過去四年中有超過5000表演,每年平均。

據大赦國際的2 / 3判處死刑的全球會發生在中國。

這裡的如何運用處決至今:

被定罪的人“走” ,通過城市的街道上一輛卡車平台,在此之前的車輛,緊急照明燈和警報器。該suppliciés穿暫停他們的脖子上一標語牌就被抓傷自己的名字,證明他不再的組成部分,中國人民。

執行一般關押在一個大球場,在前面的官員在貴賓方塊。犯罪所犯下hurlés揚聲器,讓所有的觀眾都知道是怎麼回事。罪犯應得的膝蓋上,他們雙手被綁和被槍決由一個發射子彈在近距離,在脖子上。



任何公告,並高度細化中文,死者家人的了解,他的去世在一封信中被重視的繩索被用來以配合手中被定罪,管被用來殺死他。以及當然條例草案球,它不得不立即支付, (約8 € ) 。

但也許這一野蠻的方法作出了t'elle -時間為您不是不知道,中國是不斷變化的非常快。這是不可取的西方人都知道,許多處決,它受影響的形象,一個國家擁有更多的商業同西方的關係,以及誰索賠尊重人權。

從現在開始將越來越少,使用的方法,子彈在頸部以上的所有我們會更為謹慎。

後的決定,最高法院,該公司依維柯(附屬菲亞特)已提供給中國客貨車,專門配備了執行致命的注射劑。好處是巨大的,因為這些流動處決分庭將更為謹慎,他們可以輕易地從一個城市到另一個沒有引起注意。

據報導,由歐洲聯盟可以追溯到1998年,將有平行的處決對整個組織的販賣人體器官。這也可以做更慎重。

毫無疑問,一些比賽j.o.將發生在階段的確切地點進行了許多處決。


我想請問,寬恕在預先運動員誰沒有這樣做,與這些悲慘的故事,但我不看沒有轉播。

我不會下任何幻想, 2008年8月8日,西藏決不會比他們更自由的今天。毫無疑問,會有模擬談判的代表達賴喇嘛。

我們的總統將出席會議開幕式的奧運會,我深感遺憾,因為大部份我的同胞。

今 天中國的大使威脅到我們的最壞的事情,如果總統接受達賴喇嘛, “似乎是嚴重的後果” 。不是,但我的MELL !如果我們有更有權得到適當的,我們覺得在家裡…自那時以來,是否有駐華大使,讓有任何指示,到一個共和國總統?有什麼權利,他可能會禁止接受了諾貝爾和 平獎。

在地點的總統,我想請問,更換大使誰,顯然並沒有外交。

應該說,中美經貿關係的法國和中國繼續聽從北京的命令呢?

如果我們提交的衝動的中國大使,那麼我們出售核電站,高速火車,各種航空器的;金錢,這種癌症在世界上,將繼續提出我們之間和中國。

西方人繼續購買他們的腎臟或肝臟慎重,沒有太多的問題良心。這是事實,這是不是如果您有一個腎從中國持不同政見者!

中國將繼續其消滅西藏人民的,也不是死刑或酷刑的將取消,班禪喇嘛將永遠發現…

一旦更多的在世界上,媒體將吸引我們注意的另一個問題和我們忘記了西藏。

這是現在或從未做點事,明天將是為時已晚。


部分之間的聯繫,許多其他…

國際特赦組織

聲援西藏

西藏信息

法國西藏協會

西藏的社會法國

維基百科

電弧- -西藏國際環境法中心
 
現在是時候了做點事,現在或從未...明天會為時已晚。
 




 
 
Quelques liens parmi tant d'autres


 
 

Collectif Chine JO (Nouvel Obs)

Amnesty international

Solidarité Tibet

Tibet info

Association France Tibet

La communauté Tibétaine de France

Wikipedia

Arc-en-Ciel Tibet

Editions Claire Lumière


Ne pas oublier les victimes des Olympiques de Pékin

.

 
 




 
***
 
Publié le par BMC
Publié dans : #B.M.C.

 

Un peu de tout pris au hasard dans mes articles,

 ou dans ma tête.
 
L’artiste est un rêveur. Son monde commence là où finit celui du matérialiste mais il n’obéit pas aux mêmes lois. Pour ces raisons, le peintre passe souvent pour un anarchiste. Il est presque toujours incompris et, comme le disait Georges Braque : “tout juste accepté”.
 
*
Le monde cherche le sens des choses. L’artiste cerne l’essence des choses.
En cherchant le sens, on ne trouve que la manifestation. En trouvant l’essence, on trouve la cause.
 
*
L'art moderne est né en Europe à une époque où le monde était en guerre, il est issu de la douleur.
 

 
La plupart des grands chefs-d'œuvre picturaux sont des hymnes à la souffrance. De Goya à Picasso, de Egon Schiele à Francis Bacon. La souffrance est partout sous-jacente.  Dans l'art moderne et contemporain, elle ressort en filigrane, même parfois dans des œuvres abstraites, je pense en particulier à Rothko.
 
*
 
Comme le chercheur en initiation, l’artiste doit être en perpétuel mouvement. S’il s’arrête un instant, s’il pense avoir trouvé, s’il n’est plus dans le mouvement, c’est comme s’il était mort. En Art comme ailleurs, malheur à ceux qui détiennent la Vérité car la VERITE n’est pas du domaine de l’humain.
 
*
Pourquoi la peinture intéresse-t-elle si peu de monde ? Pourquoi n’en parle-t-on presque pas à la télévision ? Pourquoi ne l’enseigne-t-on pas (ou si peu, ou si mal) dans les écoles ?
*
On a dit que l’Art actuel était né le jour où la notion de laideur avait été introduite en peinture.
Au risque de choquer certains, je dirai que si la laideur a sa place dans le monde de l’Art, c’est que les lois qui le régissent ne connaissent ni la raison, ni la morale.
*
Créer une œuvre d’art c'est accomplir un acte magique. Son but est de capter des énergies immatérielles pour les focaliser au plan du manifesté.
 
*
“Un enfant de cinq ans pourrait le faire” - Combien de fois ai-je entendu cette phrase! - Comme si la difficulté technique était une fin en soi … La spontanéité n’exclut nullement la méditation et l’apprentissage. C’est d’ailleurs très probablement une certaine libération de l’Art qui a fait croire à sa décadence.
 
 
Bmc,art maniac,,peinture,sculpture,musique,art,photo,dessin, peinture,culture,blog,over-blog,lepeintre bmc, bmc,blog,images,pastel,gravures,un peu de tout,picasso,dubuffet,hundertwasser,musée, art moderne,peinture contemporaine,tibet libre,free tibet,alchimee,art abstrait,art informel,art maniac le blog de bmc,séraphine, séraphine louis,ron mueck,jean dubuffet,otto dix,brancusi,peinture en couple,victor brauner,georges braque,james ensor,rothko,niki de saint phalle, pollock,monet, la joconde,paul rebeyrolle,basquiat,miro,durer,culture,
 
Gérard Gasiorowski
 
 
L’artiste n’étant qu’un être humain n’est jamais qu’un “singe savant”: aussi l’œuvre accomplie ne vient-elle pas de lui. Le peintre n’est rien d’autre que l’outil qui EST AGI. Il s’efface derrière son œuvre. Et, en aucun cas, l’outil ne peut se prévaloir de l’origine de la création. Aussi le véritable artiste connaît-il l’humilité. C’est d’ailleurs souvent à ce signe qu’il se reconnaît…
 
*
Vous êtes-vous déjà posé la question de savoir pourquoi, à un certain moment, l’artiste considère son œuvre comme terminée  ? À ce moment, il n’y a aucun élément d’ordre rationnel. Ce qui fait que le peintre décide d’en rester là, c’est simplement par une sorte de “perception extra-sensorielle”, qu’il cultive depuis toujours, qu’il va savoir si le tableau est “habité”. S’ il émane de son œuvre “quelque chose” qui serait d’origine surnaturelle. Le tableau est un piège. Et tant qu’il ne s’est pas refermé sur sa proie, il n’est pas terminé.
Les Égyptiens parlaient du “divin dedans des choses”
 
Bmc,art maniac,,peinture,sculpture,musique,art,photo,dessin, peinture,culture,blog,over-blog,lepeintre bmc, bmc,blog,images,pastel,gravures,un peu de tout,picasso,dubuffet,hundertwasser,musée, art moderne,peinture contemporaine,tibet libre,free tibet,alchimee,art abstrait,art informel,art maniac le blog de bmc,séraphine, séraphine louis,ron mueck,jean dubuffet,otto dix,brancusi,peinture en couple,victor brauner,georges braque,james ensor,rothko,niki de saint phalle, pollock,monet, la joconde,paul rebeyrolle,basquiat,miro,durer,culture,
 
Fra Angelico
 
 
La création  a un certain rapport avec la méditation : lorsqu’on peint le temps disparaît, on oublie tout, peut-être devient-on un peu autiste. C'est sans doute dans ces moments que survient ce que d'aucuns appellent d'une manière très pompeuse “l'inspiration”.
Lorsque je peins, j'ai tendance à penser "ça peint". Ce n'est pas moi qui fais, ce sont les choses qui arrivent.
 
*
Peut-être vais-je vous sembler bizarre, mais j’ai toujours eu un peu honte d’être peintre. Si je reviens de chez le marchand de couleurs avec une toile ou même un simple rouleau de papier sous le bras, j’ai l’impression que tout le monde me regarde et va me montrer au doigt : “Tu as vu, c’est un artiste…”
 
*
Je n’aime pas parler d’art majeur et d’art mineur. Pourtant, il faut bien faire une différence entre l’art et la décoration (n’en déplaise à certains). Avec la venue du design, les créateurs ont fait preuve de beaucoup d’imagination. Ils ont créé de superbes objets. Mais aucun fauteuil – fut-il dessiné par Charles Eames – ne provoquera en vous l’émotion ressentie devant un Vermeer ou un Monet.
 

 
Jan Vermeer de Delft
 
 
Le peintre, comme le photographe, le sculpteur, le chorégraphe, ont la chance de pouvoir s’adresser  dans une langue qui n’est pas la leur à des observateurs qui en parlent souvent une autre. L’art est un “dialecte” universel. Il en est de même pour les mathématiques.
 
*
Chacun doit s’exprimer avec ses moyens. Si la peinture n’exprime pas une idée, elle devient un vulgaire panneau décoratif, qui fera très joli dans une salle de séjour. Ce n’est pas avec ce genre de chose que l’on risque de se remettre en question.
 
*
C’est souvent l’homme révolté qu’est généralement  l’artiste qui, par son travail de création, va nous aider à prendre conscience de notre condition d’homme, et des devoirs liés à celle-ci. Mais pour ça, encore faut-il savoir décoder l’œuvre.
 
*
 
Pour moi la sculpture est un art qui convient particulièrement aux femmes. (Que l’on ne m’accuse pas ici de machisme). L’homme, plus rêveur, sera capable de créer en deux dimensions un monde qui en a trois. Pour cela il devra tricher, et ne s’en privera pas. La femme sans doute plus réaliste, plus proche de la matière, va créer en modelant de la terre, de ses mains, ainsi  va naître, pourrait-on dire, un homuncule.
 
*
À propos d’Andy Warhol :
 
Comme tout ce qui découle de la mode d’une époque, sa peinture vieillit  mal. Warhol s’étant tellement identifié à une certaine génération, il en devient maintenant la victime. Désolé de le dire, je trouve que son œuvre a, déjà, mal vécu l’épreuve du temps (celle de Jeff Koons est en bonne voie pour lui succéder).
 
*
 
Quel est le peintre qui n’a jamais pensé à voir certaines de ses peintures transformées en sculptures. Même Bacon souhaitait le faire.
Seulement voilà, la réalisation n’est pas facile, pour beaucoup par manque d'argent.
 
*
Vous qui faites de la peinture, attention, il arrive que l’on se retrouve victime de sa création. Il n’y a pas que Paracelse qui était poursuivi par les incubes et les succubes ! Combien sont mort fous !

 



Vincent Van Gogh
 
 
À quand des amateurs qui achèteront une œuvre sur un coup de cœur ? Ça existe, mais c’est de plus en plus rare. Vincent Van Gogh a vendu un seul tableau durant toute sa vie, “Les vignes rouges”, celui qui le lui a acheté était un véritable amateur, il n’a pas consulté la cote (il ne risquait pas), il l’a acheté parce qu’il l’aimait.
 
  *
 
Faites l’expérience suivante : montrez à un néophyte  le tableau de Pollock n°5. Demandez-lui ce qu’il en pense ?
Ensuite annoncez-lui le prix auquel il s’est vendu : 140 millions de dollars soit : 97 902 097.90 €* , pour ceux qui n’auraient toujours pas compris, je précise : 642 195 664.33 Frs*. Et alors vous verrez son attitude changer, peut-être même finira-t-il par trouver quelque intérêt à l’œuvre en question.

* Cours au 5/11/08
*
En tout cas il ne fait aucun doute que la peinture a eu une origine figurative et narrative. Il est bien difficile pour nous d’imaginer l’homme de Tautavel traçant des triangles, des rectangles de différentes couleurs dans le seul but de décorer son environnement.
Encore que tout n’a pas  été découvert…
 
*
 
Je me suis toujours posé la question de savoir pourquoi on parle toujours d’art sacré, alors même que la nature de l’art  est bien le sacré. Au sens philosophique du terme, sacré ne veut pas dire religieux; je crois qu’il y a là une certaine confusion. Dans l’art profane, il y a indéniablement une notion de sacré, donc il n’y a pas d’art profane.
 
*
Je n’ai rien contre la photographie qui est un art à part entière. Mais ce que je ne comprends pas c’est que l’on puisse comparer photo et peinture. Opposer Rembrandt et Bill Brandt est parfaitement ridicule (j’ai pris Rembrandt pour la rime).
 
Bmc,art maniac,,peinture,sculpture,musique,art,photo,dessin, peinture,culture,blog,over-blog,lepeintre bmc, bmc,blog,images,pastel,gravures,un peu de tout,picasso,dubuffet,hundertwasser,musée, art moderne,peinture contemporaine,tibet libre,free tibet,alchimee,art abstrait,art informel,art maniac le blog de bmc,séraphine, séraphine louis,ron mueck,jean dubuffet,otto dix,brancusi,peinture en couple,victor brauner,georges braque,james ensor,rothko,niki de saint phalle, pollock,monet, la joconde,paul rebeyrolle,basquiat,miro,durer,culture,
 
Art Aztèque
 
 
Si l’origine de l’art fut en occident religieux ou superstitieux, il en est de même dans presque toutes les cultures. Que ce soit l’Égypte, l’Orient, ou les civilisations précolombiennes.
C’est bien la preuve que l’art est  lié au spirituel.

 
*
Avec Cézanne, Monet, Van Gogh, va naître une révolution dont ils seront les trois piliers. Tout va être brutalement remis en question. Le tableau n’est plus sensé être une représentation fidèle de la réalité. À partir de maintenant le peintre va donner libre cours à ses états d’âme sans contraintes ni retenue. La notion d’intellectualisme n’est plus absente de la peinture, comme elle le fut à l’époque du classicisme. 
 
 
Bmc,art maniac,,peinture,sculpture,musique,art,photo,dessin, peinture,culture,blog,over-blog,lepeintre bmc, bmc,blog,images,pastel,gravures,un peu de tout,picasso,dubuffet,hundertwasser,musée, art moderne,peinture contemporaine,tibet libre,free tibet,alchimee,art abstrait,art informel,art maniac le blog de bmc,séraphine, séraphine louis,ron mueck,jean dubuffet,otto dix,brancusi,peinture en couple,victor brauner,georges braque,james ensor,rothko,niki de saint phalle, pollock,monet, la joconde,paul rebeyrolle,basquiat,miro,durer,culture,
 
Claude Monet
 
 
Je ne suis probablement pas le seul à penser que les deux peintres qui ont dominé la fin du XX ème siècle sont Picasso et Bacon.
 
*
Si Léonard avait demandé à Mona Lisa de se tourner vers la droite ça n’aurait pas été si mal non plus.

 
Bmc,art maniac,,peinture,sculpture,musique,art,photo,dessin, peinture,culture,blog,over-blog,lepeintre bmc, bmc,blog,images,pastel,gravures,un peu de tout,picasso,dubuffet,hundertwasser,musée, art moderne,peinture contemporaine,tibet libre,free tibet,alchimee,art abstrait,art informel,art maniac le blog de bmc,séraphine, séraphine louis,ron mueck,jean dubuffet,otto dix,brancusi,peinture en couple,victor brauner,georges braque,james ensor,rothko,niki de saint phalle, pollock,monet, la joconde,paul rebeyrolle,basquiat,miro,durer,culture,                                                             


“Pourquoi les peintres de toutes les époques s’obstinent-ils à peindre Adam et Ève avec un nombril ?”
*
Sur cette planète où tout semble voué à la destruction, comment un artiste, qui par nature est quelqu'un doué de sensibilité, pourrait-il recréer un monde idyllique, où ne régneraient que la paix et le bonheur. Bien rares sont ceux qui ont réussi cet exploit, Bonnard sans doute, Renoir et quelques autres, on les compte sur les doigts de la main.
 
*
J'ai toujours eu une très grande admiration pour ceux que l'on appelait autrefois "les marchands d'art", qui avaient l'amour de leur métier, qui le faisaient souvent plus par passion que par  goût de l'argent. Où sont-ils donc aujourd’hui ?

 
*
 
Toute sa vie Rebeyrolle va se révolter contre l’injustice et l’intolérance ; il sera toujours pour moi, avec Picasso et Bacon un des meilleurs peintres de cette fin de siècle.  Malheureusement très peu connu du grand public.
 
*
Avant même de savoir écrire, l’homme a commencé par dessiner, c’est encore ce que font naturellement  les enfants.
À noter que les enfants font toujours des dessins figuratifs, même si parfois ils ont une apparence abstraite. Si vous ne me croyez pas, demandez au jeune prodige, il aura toujours une histoire à vous conter et bien heureux s’il ne vous prend pas pour un imbécile qui n’a pas  su déchiffrer son œuvre tachiste.
*
Ma série de peintures Les hommaginaires” est dédiée à tous ceux qui ont souffert et qui ont su transcender cette souffrance par leur art ou leurs recherches, qu’elles fussent spirituelles, artistiques, littéraires, scientifiques ou autres… La souffrance est parfois un révélateur !   
 
*
À l’origine, l’Art a une fonction magique. L’homme des cavernes dessine à même le rocher avec du sang et de la terre la représentation de l’animal dont il prend ainsi possession de l’âme. Il ne chasse pas, il “traque”. C’est un peu la démarche des “graffitistes” d’aujourd’hui (ou si vous préférez des tagueurs).

 
*
Que reste-t-il aujourd’hui des civilisations disparues (égyptienne, assyrienne, précolombienne ou autres) si ce n’est précisément leur Art ? Et que saurions-nous d’elles sans cela ?
 
*
Que fait le peintre de la réalité qui veut dessiner un chemin ? Il sait très bien que les deux côtés sont parallèles. Si, comme le lui dicte sa raison, il trace deux lignes parallèles, il trace ainsi le plan du chemin. En revanche, s’il trace deux lignes obliques fuyant vers un même point sur la ligne d’horizon, cela ressemble à un chemin. D’où nous tirons la conclusion que le peintre de la réalité est un tricheur. Si nous comparons le plan du chemin à son dessin, nous constatons que le dessin FAUX ressemble plus à la réalité que le plan JUSTE… La morale de cette histoire est que l’Art n’a rien à voir avec la raison et le rationalisme, qui furent de tout temps ses pires ennemis.

 
*
 
Face à une œuvre d’Art moderne, le spectateur a souvent l’impression qu’il va être mystifié, floué. Si nous voulons y avoir accès, il va falloir laisser parler en nous notre intuition, qui sait beaucoup de choses que notre raison ne sait pas que nous savons… Il ne faudra pas résonner en termes de logique, genre :“Qu’est-ce que ça représente ?” Rechercher un sens concret, une référence avec le réel, ne sert qu’à rassurer celui qui a la faiblesse de croire que la matière est la seule réalité.
 
 
*
 
(Je ne sais pas si vous avez lu “Le désert des tartares” de Dino Buzzati, sinon faites-le !) …
 
Du haut de mon atelier transformé en forteresse, j’attends  “l'ennemi” galeriste, qui viendra ou pas… Mais la vue sur ce désert ne m’empêchera pas de continuer mon œuvre, bien au contraire.
*
En occident, la pensée est toujours liée au corps, il est donc très difficile d’imaginer un esprit hors du corps physique. Chez nous on localise la pensée au niveau du cerveau, en orient le plus souvent c’est au niveau du cœur qu’elle se situe. Pourquoi la pensée serait-elle inséparable d’un organe ? On peut se poser la question.
 
*
Comment vivre confortablement dans un monde où le premier novembre, on rentre les géraniums et les SDF !!! 
*
Il faut bien se rendre à l'évidence, les images que l'on nous donne du monde, que ce soit à la télévision ou au cinéma, ont une charge négative à laquelle un artiste ne peut pas être insensible.
 
*
Lorsque par un hasard extraordinaire je décroche le téléphone (c’est très rare) et que le correspondant s’est trompé de numéro, je réponds : “Non, non, c’est une erreur, moi je n’ai pas le téléphone”, généralement j’ai droit à des excuses.
*
Comme cela a été bien souvent dit, le symbole était, à l’origine, un objet cassé en deux parties. On faisait coïncider les fragments en signe de reconnaissance. Le symbole tient à la fois du manifesté et du non manifesté, du fini et de l’infini.
Son essence est matérielle et spirituelle. Il a une face dans le visible et une autre dans l’invisible. C’est en réunissant les fragments matériel et spirituel que nous faisons vivre les symboles et franchissons ainsi la porte qui nous mène d’un plan à un autre.
 
Bmc,art maniac,,peinture,sculpture,musique,art,photo,dessin, peinture,culture,blog,over-blog,lepeintre bmc, bmc,blog,images,pastel,gravures,un peu de tout,picasso,dubuffet,hundertwasser,musée, art moderne,peinture contemporaine,tibet libre,free tibet,alchimee,art abstrait,art informel,art maniac le blog de bmc,séraphine, séraphine louis,ron mueck,jean dubuffet,otto dix,brancusi,peinture en couple,victor brauner,georges braque,james ensor,rothko,niki de saint phalle, pollock,monet, la joconde,paul rebeyrolle,basquiat,miro,durer,culture,
Albrecht Dürer
 
 
À une époque où l’intellectualisme, le rationalisme règnent en maîtres dans un monde qui voue un culte à la matière, il n’est pas de mise de parler de surnaturel  que l’on a tôt-fait d’assimiler à un occultisme de bas étage, venu tout droit du bocage normand.
 
*
Dans les quartiers pauvres la glace fond moins vite.
 
*
Sans doute, le monde est-il, comme nous, fait de contradictions, d’arbres en fleurs arrosés de pluies acides…
Combien de temps cela durera-t-il ?
 
*
 Avant il y avait de grands espaces, maintenant il y a des grandes surfaces.  
*
Ce n’est pas parce que mon environnement est superbe que je dois ignorer ce qui se passe à côté.
À côté – ou presque – c’est la guerre. Ce sont ici des attentats, là des otages qu’on égorge, ailleurs des enfants qu’on viole …
Bien sûr, il y a la solution qui consiste à ne rien voir, ne rien entendre. C’est sans doute la plus hypocrite mais aussi la plus courante.
 
*
Pourtant avec l’âge, on devrait être moins con (soit, on perd des neurones, mais quand même…). Après tout, “je ne suis pas plus bête qu’un autre” (quel autre ?)
*
“Tu verras quand tu auras mon âge”…
Maintenant que j’ai ton âge, je vois bien : y a rien à voir.
 
*
Je sais, si la science n’avait pas existé, tu n’aurais pas ton ordi, ton auto, ta machine à laver, tous ces beaux joujoux qui ne sont jamais que les hochets de l’humanité.
Si la science n’avait pas existé, il n’y aurait pas eu non plus Hiroshima, Nagasaki, Tchernobyl.


 
Bmc,art maniac,,peinture,sculpture,musique,art,photo,dessin, peinture,culture,blog,over-blog,lepeintre bmc, bmc,blog,images,pastel,gravures,un peu de tout,picasso,dubuffet,hundertwasser,musée, art moderne,peinture contemporaine,tibet libre,free tibet,alchimee,art abstrait,art informel,art maniac le blog de bmc,séraphine, séraphine louis,ron mueck,jean dubuffet,otto dix,brancusi,peinture en couple,victor brauner,georges braque,james ensor,rothko,niki de saint phalle, pollock,monet, la joconde,paul rebeyrolle,basquiat,miro,durer,culture,
 
Vladimir Vélickovic
 
 
Sans la science, les diplodocus auraient peut-être pris le pouvoir – peut-être n’existerions-nous pas … Et alors (comme dirait ma Muse) y en a que ça gêne ?
*
On peut se poser des questions sur tout; on peut les poser aux autres. On peut faire semblant d’y répondre.

Longtemps, je me suis demandé : “combien y a-t-il de fourmis dans le monde ?” Mais qui peut répondre. Le temps (encore lui) de formuler une réponse et elle est déjà erronée. Voilà une vraie question, car il n’y a pas de réponse possible. Je suis comme le Petit Prince : seules les questions sans réponse m’intéressent.
*
Il me plait à penser que la vérité est ailleurs. Le monde est illusion. Nous sommes dans un rêve permanent.
 
*
Je crois, comme l’enseignent certaines traditions plusieurs fois millénaires, que le monde de la réalité profonde n’est pas celui que nous connaissons (le monde de la réalité relative) ou croyons connaître.
La méditation est sans doute la porte qui y mène.

 
*
Tout à l’ego !

Pour méditer, il suffit de faire le vide en soi : l’ego disparaît.
Y a plus qu’à tirer la chasse.

 
 *
Il avait acheté une voiture rouge, parce qu’il aimait la vitesse.
 
*
Entretiens le feu, entretiens la Lumière, ne deviens pas poussière avant la mort
 
*
J’en connais qui mesurent le temps et qui pèsent l’espace.

 
*
Bmc,art maniac,,peinture,sculpture,musique,art,photo,dessin, peinture,culture,blog,over-blog,lepeintre bmc, bmc,blog,images,pastel,gravures,un peu de tout,picasso,dubuffet,hundertwasser,musée, art moderne,peinture contemporaine,tibet libre,free tibet,alchimee,art abstrait,art informel,art maniac le blog de bmc,séraphine, séraphine louis,ron mueck,jean dubuffet,otto dix,brancusi,peinture en couple,victor brauner,georges braque,james ensor,rothko,niki de saint phalle, pollock,monet, la joconde,paul rebeyrolle,basquiat,miro,durer,culture,
 
BMC De la série "Mes Naissances”  TM - 119 x 142 cm.
 
 
Je vous ai déjà parlé de "mes" naissances, et de l'influence qu'elles ont pu avoir sur mon travail. Vous avez sans doute remarqué que j'en parle au pluriel, tout simplement, parce qu'à chaque nouvelle peinture de naissance, je la revis de nouveau (faute de mieux, ce sont mes stigmates, à moi). Rassurez-vous, ce n'est plus aussi douloureux que la première fois.
On a, je crois, trop tendance à penser que la mère est la  seule à souffrir. N’oubliez pas l’enfant. Merci pour lui.

 
*
A propos de la guerre d'Algérie.
 

Bmc,art maniac,,peinture,sculpture,musique,art,photo,dessin, peinture,culture,blog,over-blog,lepeintre bmc, bmc,blog,images,pastel,gravures,un peu de tout,picasso,dubuffet,hundertwasser,musée, art moderne,peinture contemporaine,tibet libre,free tibet,alchimee,art abstrait,art informel,art maniac le blog de bmc,séraphine, séraphine louis,ron mueck,jean dubuffet,otto dix,brancusi,peinture en couple,victor brauner,georges braque,james ensor,rothko,niki de saint phalle, pollock,monet, la joconde,paul rebeyrolle,basquiat,miro,durer,culture,
 
BMC De la série "Algérie Galerie Française” TM 118 x 142 cm.
 
 
À tous les ex-jeunes qui l'ont faite, voici ce que j'aimerais dire: Durant plus de deux ans, vous avez été les otages de la France, elle seule est responsable de vos actes. Tant pis pour son Karma!!!
 
*
Beaucoup de jeunes, qui à l'époque avaient à peine vingt ans, quand ils n'ont pas perdu la vie, ont perdu vingt-sept, ou vingt-huit mois de leur existence. Et ce n'est pas la ridicule pension qui leur est attribuée aujourd'hui qui pourrait être une quelconque compensation. Les "grands" de ce monde ont vite fait de se donner bonne conscience.


 
La mort

 
 
Bmc,art maniac,,peinture,sculpture,musique,art,photo,dessin, peinture,culture,blog,over-blog,lepeintre bmc, bmc,blog,images,pastel,gravures,un peu de tout,picasso,dubuffet,hundertwasser,musée, art moderne,peinture contemporaine,tibet libre,free tibet,alchimee,art abstrait,art informel,art maniac le blog de bmc,séraphine, séraphine louis,ron mueck,jean dubuffet,otto dix,brancusi,peinture en couple,victor brauner,georges braque,james ensor,rothko,niki de saint phalle, pollock,monet, la joconde,paul rebeyrolle,basquiat,miro,durer,culture,

BMC De la série "La Mort” TM 110 x 75 cm.
 
 
 Que vient faire la camarde dans mon panthéon pictural ?
Je pourrais certainement me passer de ce personnage apparemment pas très sympathique… Mais si elle apparaît de façon récurrente dans mon travail, c’est parce qu’elle est bien présente dans mon esprit. Et après tout, quoi de plus normal ? La vie n’a de valeur que par rapport à la mort . Le temps qui passe – symbolisé par le sablier -  nous rappelle à son bon souvenir : on a beau “freiner à mort”, l’échéance est inévitable.
 
    *
Notre monde est en mode solde "TOUT DOIT DISPARAITRE". Il faut bien se faire à l'idée de "l'impermanence". Regardez mes tableaux avant qu'ils ne disparaissent… Et VOUS avec…
*
Je n’ai jamais pu peindre la mort sans une pointe d’ironie.
La mort-bide représente à la fois la mort mais aussi la renaissance dont elle est pour moi, indissociable...
*
Peindre la mort, c'est aussi se remettre perpétuellement en question, que se soit la mort des êtres ou des choses. C'est aussi obliger ceux qui regardent l'œuvre à se poser  eux-mêmes les questions fondamentales.  
 
*
Pour moi, peindre la mort, c’est aussi lui faire un pied de nez. C’est la regarder en face. C’est apprendre à ne pas en avoir peur. Pas seulement de l’image, mais aussi de son inéluctable et fatale réalité.
 
*
Tel le torero, l’artiste qui peint la mort la défie, apprend à la connaître, finit par s’en faire une amie.
*
Après tout, on peut aussi mourir de rire ! Et mourir en souriant, c’est encore mieux.


 Bmc,art maniac,,peinture,sculpture,musique,art,photo,dessin, peinture,culture,blog,over-blog,lepeintre bmc, bmc,blog,images,pastel,gravures,un peu de tout,picasso,dubuffet,hundertwasser,musée, art moderne,peinture contemporaine,tibet libre,free tibet,alchimee,art abstrait,art informel,art maniac le blog de bmc,séraphine, séraphine louis,ron mueck,jean dubuffet,otto dix,brancusi,peinture en couple,victor brauner,georges braque,james ensor,rothko,niki de saint phalle, pollock,monet, la joconde,paul rebeyrolle,basquiat,miro,durer,culture,
 
Petite fleur (Photo BMC)

 
Je vous présente “Petite fleur”. Ça doit faire une bonne quarantaine d’années que nous vivons face à face, elle sur un coin de mon bureau ; elle est très sage, jamais un mot. J’avais peint sur son front une petite fleur, d’où son nom, avec le temps, elle a pâli (la fleur). Je ne sais rien de sa vie, mais je ne doute pas que c’était très certainement quelqu’un de très bien. En tout cas les chats l’aiment bien, ce qui est plutôt bon signe.

 
 
**********


 

Publié le par Dorine
Publié dans : #Guest Stars

 Aujourd'hui, je laisse la parole à Dorine, qui est forestière et militante syndicale à l'OFFICE NATIONAL DES FORÊTS, en précisant seulement que la pétition dont il est question peut être signée après le 13 Novembre.

Photo Richard Kriegel
 
Bonjour,
 
Je suis  Secrétaire Générale Adjointe d’un petit syndicat, le SNUPFEN Solidaires (Syndicat National Unifié des Personnels de la Forêt et de l’Espace Naturel). C’est le syndicat le plus représentatif de l’Office National des Forêts (900 adhérents sur moins de 7000 personnels). C’est un syndicat avec une longue expérience (plus de 40 ans) de la forêt et de l’espace naturel.

Quelques actions (parmi d’autres) du SNUPFEN :

- Au début des années 80, lors du problème des pluies acides, alors que la direction de l’ONF avait décidé de l’ignorer, nous avons alerté l’opinion publique et réussi à nous faire entendre.

-  Au début des années 90, nous avons proposé, en en connaissant les risques et les limites, le bois en tant que source d’énergie. La direction de l’ONF se précipite maintenant, avec 10 années de retard dans cette voie, de manière anarchique.

Le SNUPFEN tire maintenant la sonnette d’alarme face à un train de mesures qui met en péril la gestion durable des forêts publiques françaises.
 
NON AU DEMANTÈLEMENT DE
 L'OFFICE NATIONAL DES FORÊTS !
 
A travers la Révision Générale des Politiques Publiques (RGPP), le gouvernement actuel entreprend de démanteler les services publics pour les conduire vers la privatisation. La Poste est la dernière victime en date de cette politique. Sa transformation en société anonyme est en effet programmée pour début 2009.

L'Office National des Forêts (ONF) est la prochaine proie visée. L'ONF est un Etablissement Public chargé d'assurer la gestion durable des forêts qui appartiennent à l'Etat et aux collectivités locales.

Le Directeur Général de cet Etablissement a révélé le 25 septembre 2008 un plan de restructuration visant à faire suivre à l'ONF le même chemin que La Poste. Il prévoit ainsi des suppressions massives d'emplois alors qu'en l'espace de vingt ans, l'ONF a déjà perdu le tiers de ses effectifs ! Il prévoit également des fermetures de services de proximité, la suppression de 11 agences départementales, d’une direction territoriale et la délocalisation du Siège de Paris à Compiègne.

 
Pour répondre aux exigences de l’Etat, il est prévu une augmentation sans fin des récoltes de bois pour permettre de verser des dividendes au futur   “Etat-actionnaire” sans souci de la gestion durable des forêts.
C’est donc bien le démantèlement de l’Etablissement Public et sa transformation en opérateur privé qui est au bout de cette logique !
Une gestion forestière durable ne pourra être menée que par un service public doté de moyens humains suffisants et libéré des contraintes du marché du bois !
En hypothéquant ainsi l’avenir de nos forêts, c’est le futur de nos enfants qui est bradé .
Nous sollicitons votre soutien pour que demain, vos enfants puissent bénéficier d’une forêt qui joue pleinement sont rôle environnemental et demeure un lieu récréatif.

 
Il faut ensemble dire non à cette hypothèque sur le futur en revendiquant un grand service public pour la forêt et les milieux naturels !
Pétition en ligne sur notre site
SNUPFEN




 
Le site de la pétition: ICI



Merci d'avoir bien voulu prendre le temps de lire cet article


***
 

 

 

Publié le par BMC
Publié dans : #B.M.C.
 
Vladimir Velikovic
 
 
bmc,art maniac,art-maniac,art maniac le blog de bmc,vladimir vevlikovic,velicovic,alchimie,
 
Peut-être, son nom vous est-il inconnu. Vladimir Velikovic fait partie de ces peintres souvent ignorés du grand public. Pourtant c’est à mon avis un des plus grands.
Il est né en 1935 en Yougoslavie, qui à cette époque était encore sous régime communiste.
 
bmc,art maniac,art-maniac,art maniac le blog de bmc,vladimir vevlikovic,velicovic,alchimie,

Études d’architecture - diplômé de l’école de Belgrade - Il décide finalement de se consacrer totalement à la peinture.

 Dans les années soixante, il s’installe à Paris, qui est encore pour quelque temps la capitale mondiale des arts.


 
bmc,art maniac,art-maniac,art maniac le blog de bmc,vladimir vevlikovic,velicovic,alchimie,

Comme beaucoup d’artistes de sa génération, il a été très marqué par la seconde guerre mondiale.
Sa peinture lorsqu’elle ne représente pas les horreurs de la guerre nous montre la tragédie humaine, le mal de vivre.


 
bmc,art maniac,art-maniac,art maniac le blog de bmc,vladimir vevlikovic,velicovic,alchimie,

Les couleurs qu’il utilise sont celles de l’alchimie. Dans son œuvre, pour ne pas dire “grand œuvre”, le noir domine.
 
Le corbeau apparaît très souvent dans son travail, tel le corbeau alchimique, allégorie de la prima materia.

En alchimie, le blanc (le cygne) est l’étape suivante, qui représente la purification de la matière. Enfin le rouge symbole alchimique de la chrysopées  (ou : pierre philosophale) figure la transmutation de la matière première en pierre des sages.
 
bmc,art maniac,art-maniac,art maniac le blog de bmc,vladimir vevlikovic,velicovic,alchimie,
 
Chez Velikovic, le rouge représente soit le sang, soit le feu.
Le sang figure la vie, ou lorsqu’il s’écoule, la perte de la vie.
Le feu est par essence image de purification et de transmutation.

Ces trois couleurs (noir, blanc, rouge) domineront dans presque toutes ses œuvres, parfois tempérées de brun, couleur de terre.

Rassurez-vous, cet article n’est pas consacré, comme vous pourriez le penser à l’alchimie. J’ajouterai simplement que le chien, qui revient de façon récurrente dans son œuvre, est aussi un symbole alchimique. On le retrouve dans de nombreuses demeures philosophales (lire Fulcanelli)
 
 
bmc,art maniac,art-maniac,art maniac le blog de bmc,vladimir vevlikovic,velicovic,alchimie,
 
Je ne pense pas que toutes ces analogies avec l’alchimie soient voulues, mais comme il s’agit là, à mon avis, de coïncidences exagérées, je voulais  simplement vous les faire remarquer.
 
bmc,art maniac,art-maniac,art maniac le blog de bmc,vladimir vevlikovic,velicovic,alchimie,
 
Velikovic et Francis Bacon, sans s’être concertés, vont l’un comme l’autre s’intéresser aux photos dEdwars Myubridge. Vous connaissez certainement ces photos où l’on voit sur une suite de clichés la décomposition du mouvement d’un homme ou d’un animal en mouvement (comme dans une lanterne magique).
 
Velikovic est maintenant professeur à l’École National Supérieure des Beaux Arts de Paris.
Il a été élu sous la coupole à l’Académie des Beaux-Arts. Ce qui, malgré tout, n’enlève rien à sa valeur de peintre…


bmc,art maniac,art-maniac,art maniac le blog de bmc,vladimir vevlikovic,velicovic,alchimie,


bmc,art maniac,art-maniac,art maniac le blog de bmc,vladimir vevlikovic,velicovic,alchimie,


bmc,art maniac,art-maniac,art maniac le blog de bmc,vladimir vevlikovic,velicovic,alchimie,


bmc,art maniac,art-maniac,art maniac le blog de bmc,vladimir vevlikovic,velicovic,alchimie,



bmc,art maniac,art-maniac,art maniac le blog de bmc,vladimir vevlikovic,velicovic,alchimie,



bmc,art maniac,art-maniac,art maniac le blog de bmc,vladimir vevlikovic,velicovic,alchimie,



bmc,art maniac,art-maniac,art maniac le blog de bmc,vladimir vevlikovic,velicovic,alchimie,



bmc,art maniac,art-maniac,art maniac le blog de bmc,vladimir vevlikovic,velicovic,alchimie,



bmc,art maniac,art-maniac,art maniac le blog de bmc,vladimir vevlikovic,velicovic,alchimie,



bmc,art maniac,art-maniac,art maniac le blog de bmc,vladimir vevlikovic,velicovic,alchimie,



bmc,art maniac,art-maniac,art maniac le blog de bmc,vladimir vevlikovic,velicovic,alchimie,



bmc,art maniac,art-maniac,art maniac le blog de bmc,vladimir vevlikovic,velicovic,alchimie,



bmc,art maniac,art-maniac,art maniac le blog de bmc,vladimir vevlikovic,velicovic,alchimie,



bmc,art maniac,art-maniac,art maniac le blog de bmc,vladimir vevlikovic,velicovic,alchimie,



bmc,art maniac,art-maniac,art maniac le blog de bmc,vladimir vevlikovic,velicovic,alchimie,



bmc,art maniac,art-maniac,art maniac le blog de bmc,vladimir vevlikovic,velicovic,alchimie,



bmc,art maniac,art-maniac,art maniac le blog de bmc,vladimir vevlikovic,velicovic,alchimie,
Vladimir Velikovic




*******






 
Publié le par BMC
Publié dans : #B.M.C.

bmc,artiste,peinture,

 

BMC - De la série “La Guerre” - TM sur papier – 75 x 110 cm.


 

Perspicaces comme vous l’êtes, vous n’êtes pas sans avoir remarqué que sur ce blog il y avait “un certain ralentissement”…
Il ne faut pas nous en vouloir, cela est dû au fait que nous sommes en train de déménager, avec tous les inconvénients que cela entraîne.

Comme le prochain article risque de se faire attendre, je vous suggère d’aller faire un tour dans les 471 articles précédents, il y en a un paquet que vous n’avez certainement pas lu, d’autres que vous avez sans doute oubliés   (voir liste complète, colonne de gauche). N’oubliez pas non plus les 15 albums.

Que cela ne vous empêche pas de mettre des coms, j’essaierai dans la mesure du possible d’y répondre, peut-être avec un peu de retard, il faudra m’en excuser.

En vous remerciant pour votre compréhension, à  très  bientôt, j’espère.

Si vous voulez être tenu au courant de la “reprise des travaux”, vous pouvez toujours vous inscrire à la Newsletter.

À bientôt, et encore pardon pour ce contretemps.


BMC

 

 

bmc,art maniac,peinture,art,le blog de bmc, le peintre bmc,art maniac

 

BMC - De la série “Les restes du monde” - TM sur papier - 75 x 110 cm.


 

:'( -8 lol

 

 

Publié le par BMC
Publié dans : #B.M.C.

 

bmc,les restes du monde,


Peinture BMC de la série “les restes du monde” - 110 x 75 cm.

 
Chers et fidèles internautes, pardonnez-nous de vous avoir abandonnés aussi longtemps. Il y a à cela deux raisons, d’abord un déménagement qui a entraîné une série de travaux d’aménagement, pas encore terminés. De plus nous avons eu “l’heureuse initiative” de changer de fournisseur d’accès, ce qui a encore ralenti les choses. Enfin maintenant le principal est fait, même si nous ne serons définitivement installés que dans quelques mois.
Bientôt les articles vont reprendre. Je me dois avant toutes choses de répondre aux nombreux commentaires ainsi qu’aux innombrables mails.
Merci de la patience dont vous avez fait preuve.





 

Publié le par BMC
Publié dans : #B.M.C.

TM = Technique mixte

ST = Sans titre

 

 

Peinture BMC,le peintre BMC,

 

1 - De la série “Les hommaginaires” Francis Bacon par BMC -TM - 73 x 56 cm.

 

 

tauromachie,

 

2 - De la série “Tauromachie” - TM - ST - 110 x 75 cm

 

 

Peinture BMC,le peintre BMC,

 

3 - De la série “La mort” - La mort qui joue faux - TM - 110 x 75 cm

 

 

Peinture BMC,le peintre BMC,

 

4 - De la série “ La guerre” - TM - ST - 75 x 110 cm

 

 

Peinture BMC,le peintre BMC,

 

5 - De la série “Tibet libre” Fermez les yeux et cet homme va diparaître - TM - 75 x 110 cm

 

 

Peinture BMC,le peintre BMC,

 

  6 -  De la série “Tauromachie” - TM - ST - 110 x 75 cm

 

 

naissances, mes naissances,bmc,

 

7 - De la série “Mes naissances” - La lumière au bout du chemin - TM - 110 x 75 cm

 

 

Peinture BMC,le peintre BMC,

 

8 - De la série “Mes naissances” - TM - ST - 119 x 142 cm

 

 

art maniac,

 

9 - De la série “Les restes du monde” - TM - ST - 50 x 65 cm

 

 

le peintre bmc, bmc peinture,

 

10 - De la série “Tauromachie” - Attention ce tableau vous regarde - TM - 110 x 75 cm

 

 

Peinture BMC,le peintre BMC,

 

11 - De la série “Les prisonniers” - TM - ST - 110 x 75 cm

 

 

le peintre bmc, bmc peinture,

 

12 - De la série “ Les restes du monde” - TM - ST - 40 x 30 cm

 

 

Peinture BMC,le peintre BMC,

 

13 - De la série “Cruci-Fiction” - TM - ST - 110 x 130 cm

 

 

Peinture BMC,le peintre BMC,

 

14 - De la série “Le dèjeuner sous l'herbe” d'après Manet - TM - 220 x 150 cm

 

 

bmc,le pods de la matière,

 

15 - De la série “Le poids de la matière” - TM - ST - 110 x 75 cm

 

 

bmc,

 

16 - De la série “Algérie Galerie Française” - Présentez larmes - TM - 110 x 75 cm

 

   

Peinture BMC,le peintre BMC,

 

17 - Hors série - Les 9 sages - Dessin 110 x 75 cm

 

 

Peinture BMC,le peintre BMC,

 

18 - De la série “Tauromachie” - TM - ST - 130 x 100cm

 

 

Peinture BMC,le peintre BMC,

 

19 - De la série “Vanités” - TM - ST - 75 x 110 cm

 

 

Peinture BMC,le peintre BMC,

 

20 - De la série “Cruci-Fiction” - Le crucifié aux boulons - TM - 110 x 75 cm

 

 

 

la mort,

 

21 - De la série “La mort” - Mort bide - TM -110 x 75 cm

 

 

Peinture BMC,le peintre BMC,

 

22 - De la série “Mes naissances” - TM - ST - 110 x 75 cm

 

 

Peinture BMC,le peintre BMC,

 

23 - De la série “Les restes du monde” - Entrez libres - TM - 110 x 75 cm

 

 

Peinture BMC,le peintre BMC,

 

24 - De la série “Les prisonniers” - Otage - TM - 50 x 50 cm

 

 

Peinture BMC,le peintre BMC,

 

  25 - De la série “Les hommaginaires” - Pablo & Lump - TM - 65 x 50 cm

 

 

Peinture BMC,le peintre BMC,

 

26 - De la série “Tauromachie” - Alguacil - TM - 65 x 50 cm

 

 

Peinture BMC,le peintre BMC,

 

27 - De la série “ Cruci-Fiction” - TM - ST - 2 panneaux de 110 x 75 cm

 

 

Peinture BMC,le peintre BMC,

 

28 - De la série “Les prisonniers” TM - ST- 110 x 75 cm

 

 

Peinture BMC,le peintre BMC,

 

29 - De la série “Les restes du monde” - TM - ST- 110 x 75 cm

 

 

Peinture BMC,le peintre BMC,

 

30 - De la série “Les restes du monde” - TM - ST - 65 x 50 cm

 

 

Peinture BMC,le peintre BMC,

 

31 - De la série “Les Hommaginaires” - Antonin Artaud - TM - 110 x 75 cm

 

 

Peinture BMC,le peintre BMC,

 

32 - De la série “Les hommaginaires” - D. H . Kahanweiler  Dessin 32 x 24 cm

 

 

Peinture BMC,le peintre BMC,

 

33 - De la série “Algérie Galerie Française - Le général ment, généralement - TM 110 x 75 cm

 

 

Peinture BMC,le peintre BMC,

 

34 - De la série “Cruci-Fiction” - TM - ST - 110 x 75 cm

 

 

 mes naissances,bmc,

 

35 - De la série “Mes naissances” - TM - ST - 110 x 75 cm

 

 

Peinture BMC,le peintre BMC,

 

36 - De la série “Déjeuner sous l'herbe” - Petit déjeuner sous  l'herbe - TM - 40 x 30 cm 

 

 

Peinture BMC,le peintre BMC,

 

37 - De la série “L'enfer du décor” - La rage dedans - TM - 110 x 75 cm

 

 

le peintre bmc, bmc peinture,

 

38 - De la série “Algérie Galerie Française -TM - 110 x75 cm

 

 

le peintre bmc, bmc peinture,

  

39 - De la série “La guerre” - TM - ST - 110 x 75 cm

 

 

le peintre bmc, bmc peinture,

 

40 - De la série “ La guerre” - TM - 110 x 75 cm

 

 

 

le peintre bmc, bmc peinture,

 

41 - Dans la série “ La mort” - La dernière bataille - TM - 110 x 75 cm

 

 

le peintre bmc, bmc peinture,

 

42 - De la série “Mes naissances” - Les dessins réanimés - TM - 110 x 75 cm

 

le peintre bmc, bmc peinture,

 

43 - Hors série - Dessin - ST - 110 x  75 cm

 

 

le peintre bmc, bmc peinture,

 

44 - De la série “Les restes du monde” - TM - ST - 50 x 65 cm

 

 

antonin artaud,bmc,

 

  45 -  De la série “Les hommaginaires” - Antonin Artaud - TM - 40 x 30 cm

 

 

Si vous voulez en voir d’autres cliquez sur les albums, colonne de droite, bonne visite !

 

  Lien sur ce blog 

  

BMC le monde comme il va

 

 

 

☯☯☯☯☯☯☯☯☯☯☯☯

  

 

 

 

 

 

 

 

 

Publié le par BMC
Publié dans : #B.M.C.



 

 

 
Fra Angelico - Le couronnement de la vierge
 
J’avais décidé de vous parler de ce qu‘en peinture, on appelle « les primitifs ». Seulement voilà, les primitifs, il y en a beaucoup, et comme il faut bien choisir, le premier nom qui me vient à l’esprit c’est Fra Angelico.

 
Fra Angelico - La conversion de Saint Augustin
 
Vous ne le savez peut-être pas mais le 18 février de l’an de grâce mille neuf cent quatre-vingt-quatre (c’est paraît-il comme ça qu’il faut dire), le pape Jean Paul II autorisa l’Ordre des Prêcheurs à rendre un culte au bienheureux Fra Angelico. Il alla même jusqu’à le déclarer saint-patron des artistes peintres. Pour une fois où il n’était pas en croisade anti-pilule, ou anti-préservatif, c’était une bonne idée.

 
Fra Angelico - L'annonciation
 
 Et dire que les peintres n’ont même pas droit à un saint comme patron. Personnellement ce bienheureux-là me convient tout-à-fait, les peintres sont en général assez modestes, et même généralement, fiers de l’être.
Fra Angelico - L'adoration des mages
 
 
Guido di Pietro est né à Vicchio di Mugello dans les années 1400. Il est décédé à Rome en 1455.

Il passera sa jeunesse à apprendre la peinture et la miniature. Vers 1420, il entre dans l’ordre des Frères Prêcheurs au couvent de Fiesole dont le prieur n’est autre que Saint Antonin. Il va étudier la théologie, il y  sera ordonné prêtre.
Fra Angelico - La cène
 
Sa réputation de sainteté lui vaudra le surnom d’Angelico. À partir de maintenant « notre ange » ne va plus arrêter de peindre. Le plus souvent sur commande, et en particulier pour des banquiers, qui, n’ayant pas toujours la conscience tranquille, commandaient une œuvre d’art en échange de la rémission de leurs pêchés. Pratique qui, malheureusement pour les artistes, n’a plus cours de nos jours.


 
Fra Angelico - L'annonciation
 
Il n’y a pas grand-chose à dire d’une vie consacrée toute entière à  l’art et à la méditation. Que l’on ait la foi ou pas, je ne connais aucune peinture qui ressemble plus à une prière que la sienne. Certaines images ont ce pouvoir d’élever l’âme que l’on ne retrouve pas souvent, sauf  peut-être dans certaines icônes.
 
 
 
Fra Angelico
 
 
Sa peinture était , de son vivant, considérée comme dépassée ;  aujourd’hui on dirait qu’elle n’était pas à la mode. Il ignorait volontairement la perspective, que beaucoup de peintres maîtrisaient déjà. Fréquemment, il utilisera des perspectives différentes sur le même tableau. Si vous préférez : différentes lignes de fuite. Cette « technique » crée un effet étrange, irréel, mais qui donne plus de charme, qu’il ne dérange.

 
 
Fra Angelico L'annonciation
 
 
Il pratiquera beaucoup la technique de la fresque et de la détrempe, comme le fit Giotto. Il fut convoqué à Rome par le pape où il décora la chapelle papale. En remerciement, le pape voulut le nommer évêque. Il refusa, et demanda qu’un autre fût nommé à sa place.

 
Fra Angelico est retourné voir ses frères les anges en 1455. Son véhicule terrestre a été inhumé dans l’église de Minerve à Rome. (Minerve déesse de la guerre ????).



 
 *******






 

tRADUCTION DANS TOUTES LES LANGUES

Hébergé par Overblog